Vous devez être identifié(e) pour écrire un message Connexion S’enregistrer

Recherche 
Rechercher dans les Forums:


 




Essai Melki (Validé)

UtilisateurMessage

18:14
7 mai 2016


Melki

Membre

messages 4

1

Bonjour! 

Après avoir passé tant d'heures sur ce site (merci encore de l'avoir créé !), je me suis dit que j'allais m'essayer à l'exercice! 

http://dl.free.fr/jdrONntNg

C'est un extrait d'une nouvelle de Tchekhov (« Journal d'un homme emporté »), la traduction est celle trouvable gratuitement chez amazon: https://www.amazon.fr/pratique-m%C3%A9dicale-Anton-Pavlovitch-Tchekhov-ebook/dp/B00BUC266I/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1462637141&sr=8-1&keywords=un+cas+de+pratique+m%C3%A9dicale 

Mon Micro est un samson go mic usb (http://www.thomann.de/de/samson_go_mic.htm?glp=1&gclid=CLyzke2syMwCFRS6GwodvCwOew). 

Merci d'avance pour vos retours et conseils ! 

Melki

11:40
8 mai 2016


Carole

Modérateur

Paris

messages 2889

2

Cher Melki,

Merci pour ce superbe essai !!!

Relativement à la qualité de votre enregistrement, par perfectibilité, il semble que vous ayez eu recours lors de l'édition de votre piste vocale à la fonction « Générer silence » d'Audacity. En raison de la présence d’un léger « souffle » – naturellement généré par votre micro – sur votre enregistrement, l’insertion de silences à partir de la fonction « Générer » d’Audacity crée (exemples temps 0'02 à 0'04, 0'22 à 0'24 de votre enregistrement) des « ruptures » audibles – davantage lors d’une écoute sur écouteurs que sur hauts-parleurs. Une alternative à ce recours consiste en l'application d'une retouche en réduction du bruit à l'intégralité de votre enregistrement (vous pourrez en complément, une fois le souffle de votre micro ôté de votre enregistrement, recourir indifféremment aux fonctions « insertion de silence » ou « couper » d'Audacity afin de procéder à la suppression des quelques bruits parasites résiduels le cas échéant).

Voici le résultat d'une retouche en réduction du bruit appliquée à votre enregistrement : http://dl.free.fr/pvzAMY9xQ (en complément, et afin de simuler une proximité vocale optimale de votre enregistrement, j'ai également appliqué un effet « Niveleur » modéré à votre piste vocale).

Afin de procéder à une retouche en réduction du bruit de votre enregistrement, procédez aux étapes suivantes :
a) sélection du profil du bruit : sélectionnez un très court moment de votre enregistrement – quelques dixièmes de seconde – ne comportant que le souffle de votre micro que vous souhaitez ôter – le passage sélectionné ne doit comporter ni bruit ni respiration, leur présence sur le « profil » pourrait dénaturer le timbre de votre voix lors de l'application de la retouche) ; dans le menu d'Audacity, rendez-vous dans « Effets », « Réduction du bruit », puis cliquez sur « Prendre le profil du bruit » ; la fenêtre « Réduction du bruit » se ferme.
b) application de la retouche à l'ensemble de votre enregistrement : sélectionnez l'intégralité de votre enregistrement, puis, en vous rendant à nouveau dans le menu « Effets » d'Audacity, « Réduction du bruit », cliquez sur OK (les paramètres par défaut – selon les versions : « Réduction du bruit » : 25 dB, « Lissage de fréquence » : 150, « Durée de l’attaque » : 0,15, ou « Noise reduction » : 12 dB, « Sensitivity » : 6,00, « Frequency smoothing (bands) » : 0 – permettent d'atténuer le « souffle » d’un enregistrement de manière significative).
N.B. : N’hésitez pas à réaliser ce type de retouche à l’aide d’écouteurs, afin d’évaluer au mieux le rendu du son Sourire

Cette retouche une fois réalisée, il vous est possible de procéder à un traitement des bruits parasites à l'aide de la fonction « insertion de silences » du menu « Générer » d'Audacity.

Per perfectibilité, votre lecture étant très agréablement expressive, n'hésitez pas à lui donner – encore davantage – d'assurance et de proximité vocale. En vous plaçant idéalement à une distance de 5 à 8 cm de votre micro en enregistrement (pas davantage), légèrement de biais (afin d'éviter la survenue des plosives et sifflantes), vous devriez restituer une agréable proximité vocale à votre enregistrement.

N.B. : Réduire la distance au micro en enregistrement est susceptible de générer un écrêtage de votre piste (celui-ci se traduisant visuellement par une « coupe » horizontale des crêtes hautes et basses de votre codage vocal  – à l'écoute, il peut parfois prendre la forme de légers « grésillements »). Afin d'éviter celui-ci, il est possible de procéder à un abaissement du volume d'entrée du micro.
Voici comment procéder afin d’ajuster le volume d’entrée de votre micro (en fonction de votre système d'exploitation, pour une configuration Windows 8 – n'hésitez pas à m'indiquer en réponse le cas échéant si votre système d'exploitation était autre) :
a) rendez-vous dans le « Panneau de configuration ».
b) Cliquez sur « Matériel et audio » puis sur l’icône « Son ».
Une fenêtre « Son » s’ouvre.
c) tout en haut de cette fenêtre, cliquez sur le deuxième onglet « Enregistrement » ;
d) sélectionnez votre « périphérique d’enregistrement » dans la liste, puis cliquez sur « Propriétés ». Une fenêtre « Propriétés de : Microphone » s’ouvre ;
f) tout en haut de cette fenêtre, cliquez sur le troisième onglet « Niveaux » ;
g) ajustez le volume d’entrée de votre micro en déplaçant le curseur (configurez le volume d’entrée de votre micro pour une valeur d’environ 85 à 90 % – cette valeur est personnelle, mais me semblerait adéquate au regard de votre puissance vocale –) ;
h) Cliquez sur « Appliquer » puis sur « OK » pour quitter.
A noter que l'abaissement du volume d'entrée du micro a un impact positif sur l'encodage du souffle du micro et des bruits parasites (il les réduit Sourire) (obtenir le meilleur compromis entre une belle proximité vocale et un volume d'entrée produisant un enregistrement proche d'une amplification de 89 dB permet de produire des enregistrements de la meilleure qualité).

Je vous propose, cher Melki, de réaliser un nouvel essai, d’une durée de 2 à 3 minutes (vous pouvez enregistrer à nouveau une partie du même extrait du Journal d'un homme emporté), après avoir tenté de vous rapprocher le cas échéant en enregistrement de votre micro, et après avoir optimisé le cas échéant le volume d'entrée de votre micro. Procédez ensuite, si vous le jugez utile et dans le cas où le souffle de votre enregistrement persisterait, à une retouche en réduction du bruit à votre enregistrement.

Dès que la qualité de votre enregistrement aura été optimisée, je vous indiquerai le paramétrage qui restera à réaliser (afin que je puisse tenter de vous guider au mieux, merci de m'indiquer en retour le système d'exploitation sous lequel vous évoluez).

N’hésitez pas, bien sûr, à me faire part en réponse de la moindre de vos questions en cas de difficulté, je reste à votre bien entière disposition pour toute aide que je pourrais vous apporter !!!

A très bientôt à nouveau Sourire

Carole

P.S. : Afin de nous assurer que cette traduction est bien libre de droits, il sera nécessaire que nous puissions en connaître le traducteur, afin de vérifier que celui-ci est bien décédé depuis 70 ans révolus (ce message vous fournira quelques indications préliminaires sur la vigilance que nous devons observer quant aux droits d'auteur et de traducteur, suite à l'apparition des nouveaux et nombreux supports numériques). Lorsque votre essai aura été validé, ne procédez surtout pas à l'enregistrement de cette nouvelle au complet avant d'avoir annoncé votre lecture sur le forum des lectures en cours d'enregistrement, de façon à ce que nous puissions procéder aux vérifications relatives aux droits d'auteur et de traducteur nécessaires (cependant, vous pouvez tout à fait procéder à de courts extraits d'enregistrement de cette nouvelle dans le cadre de vos essais Sourire)

7:09
9 mai 2016


Melki

Membre

messages 4

3

Bonjour Carole, et merci pour tous ces conseils! 

C'est vraiment fascinant, tous ces aspects à prendre en compte pour optimiser la qualité d'enregistrement! Bien amusant à régler aussi, mais sacrément chronophage :-)  

J'ai fait de mon mieux pour suivre vos conseils (abaissement du niveau d'entrée, parler plus proche du micro  -moins de 10 cm- et un peu de biais, utilisation de la fonction « reduction du bruit », et un peu plus d'assurance dans la lecture). L'enregistrement semble en effet plus vivant, mais il y avait aussi plus de bruits de bouche et autres petites nuissances. J'ai usé et abusé de la fonction « réduction de bruit » mais, comme, vous le signaliez, il est parfois difficile de trouver l'équilibre entre vie de la lecture, et destruction de ces imperfections. Voilà mon équilibre perso: Qu''en pensez-vous ? http://dl.free.fr/iE708lAZy 

Les plosives me semblent aussi encore agressives, mais je ne sais pas trop comment régler le problème

Quelques questions supplémentaires: 

* est-ce préférable d'opérer les réductions de bruit avant ou après l'amplification?

* Le fichier avant amplification était de 71,3 decibel.  Vous mentionniez que le chiffre devait être aussi proche que possible du 89 final… cet écart-ci vous semble t-il un bon compromis? 

Je prend bonne note de la différence entre « gratuit » et libre de droit. Je vais mener mon enquête ;)  

EDIT: et je suis sur windows 8.1! 

Merci encore pour votre aide! 

Melki

13:16
9 mai 2016


Carole

Modérateur

Paris

messages 2889

4

Cher Melki,

Merci pour ce nouvel et très bel essai !!!

La qualité de votre enregistrement est à présent optimale Sourire Par perfectibilité (vous pressentez juste), il faut tenter d'appliquer une seule retouche en réduction du bruit, le plus précisément possible, afin de ne pas rendre trop impersonnel l'enregistrement, ce qui est dommage lorsque la lecture est d'emblée vivante et expressive (l'application successive de retouches en réduction du bruit peut conduire, outre à la disparition des respirations naturelles, lesquelles participent à rendre vivant l'enregistrement, à l'apparition d'une légère sonorité métallique – on perçoit celle-ci, bien que très légèrement, durant la première minute de votre enregistrement, lors d'une écoute sur écouteurs).

Si la tendance première lors de la réalisation d'un enregistrement va à la multiplication des retouches (celles-ci sont magiques Rigolant), il est nécessaire de trouver cet équilibre entre conservation du naturel de la lecture et optimisation de celle-ci.

Aussi, il est nécessaire de produire en amont la meilleure qualité possible, afin de réduire le nombre et la diversité des retouches à opérer. Concernant les petits bruits parasites inhérents à toute lecture, n'hésitez pas à consulter ce sujet qui livre quelques réflexions relatives au souffle et à la diction lors de l’enregistrement.

La position que vous avez adoptée en enregistrement me semble adéquate (pas d'agressivité particulière des plosives à mes oreilles Clin d'oeil).

Concernant l'application de la retouche en réduction du bruit, il est idéal de la réaliser après amplification de votre fichier, mais cela suppose que vous opériez à l'ajustement de l'amplification sous Audacity et non à l'aide de MP3Gain en chargeant une nouvelle fois sous Audacity le fichier obtenu (en effet, des exports répétés de votre enregistrement initial au format MP3 et des retouches successives de celui-ci mènent à une légère perte de qualité, le format MP3 étant un format compressé – cette manipulation ne doit dans l'idéal être pratiquée au maximum qu'une seule fois, voire pas, cela est encore mieux) (pour ajuster l'amplification de votre fichier directement sous Audacity, vous pouvez tester son amplification sous MP3Gain, soustraire celle-ci de 89dB, et appliquer la différence d'amplification à votre enregistrement originel sous Audacity à l'aide de la fonction « Amplification »). (Si vous procédez à une retouche en réduction du bruit à votre enregistrement avant amplification de celui-ci, vous risquez l'apparition d'un souffle résiduel après amplification, et vous exposez à souhaiter pratiquer une nouvelle retouche en réduction du bruit sur votre enregistrement amplifié, ce qui n'est pas idéal en raison du risque d'atténuation du naturel de la lecture).

La production d'un enregistrement à 71 dB est un seuil bas, mais il peut se révéler utile lorsque l'on souhaite minimiser l'encodage des bruits parasites alentours (lorsque l'on habite en ville et que l'on enregistre en journée, par exemple). N'hésitez pas, pour parfaire votre enregistrement, à tester la réalisation de deux enregistrements identiques d'une minute, à volume d'entrée du micro bas et un peu plus haut. Ajustez l'amplification de votre amplification, retouchez en réduction du bruit, et jugez des deux enregistrements obtenus (vous pouvez bien sûr, si vous le souhaitez, déposer ces deux extraits en réponse, afin que nous y prêtions également une oreille attentive Rigolant).

Concernant les paramètres techniques de votre fichier à présent, seuls ses nommage, étiquetage et présentation de votre piste au format « mono » resteront à ajuster :

1) Le nommage de votre fichier, qui doit se présenter sous la forme « Prenom_Nom_-_Titre_du_fichier », devra être ajusté en « Anton_Tchekhov_-_Journal_d_un_homme_emporte (outre la partie consacrée aux conventions de nommage du guide du donneur de voix, ce sujet épinglé du forum des essais détaille les règles typographiques applicables aux titres d’œuvres de la langue).

2) L’étiquetage de votre fichier devra par convention faire apparaître, dans la partie « Média », aux lignes « Artistes ayant participé » et « Artistes de l’album », l’adresse du site sans le préfixe « http »://, et à la ligne « Album », l’étiquette « Livres audio gratuits » (les étiquettes « Livres audio gratuits » et « Tchekhov » doivent etre inversées).

3) Votre fichier se présente sous la forme d’une piste stéréo. Pour des raisons de stockage et de rapidité de téléchargement, il doit impérativement se présenter sous la forme d’une piste mono (ceci n’enlevant par ailleurs aucune qualité à votre enregistrement).
Vous pouvez opérer très simplement cette transformation sous Audacity, voici comment :
a) ouvrez votre fichier MP3 sous Audacity.
b) Faites un clic gauche à gauche de votre piste, sur la petite flèche descendante, et sélectionnez « Séparer la piste stéréo ».
c) Faites un nouveau clic gauche sur la flèche descendante située à gauche de la piste du dessus, et sélectionnez « Mono ».
c) Répétez la même opération pour la piste du dessous.
d) Exportez le fichier en MP3 (« Fichier », « Exporter comme MP3 »).
N.B. : Vous pouvez également configurer Audacity afin que vos futurs enregistrements se présentent dûment au format de piste mono, en consultant la partie dédiée du guide du donneur de voix, 1.4. Paramétrer Audacity, sous-partie « Réglage du taux d’échantillonnage des fichiers MP3 dans Audacity ».

N.B. : Nous prêtons la plus grande attention au respect de l'ensemble des paramètres techniques des fichiers proposés sur le site, car certains ont une incidence directe sur la programmation des billets (nommage), d'autres permettent un confort optimal d'écoute (amplification) ou d'utilisation pour l'audiolecteur (étiquetage, présentation des pistes au format mono).

Je souhaiterais, cher Melki, que vous puissiez procéder à l'ajustement des nommage, étiquetage de votre fichier et présentation de votre piste au format « mono », et postiez à nouveau celui-ci en réponse. Je serais alors ravie de vous accueillir au sein de l'équipe des donneurs de voix du site !!! (Afin de procéder à votre inscription, je vous invite à me communiquer en réponse sur ce forum le pseudo ou nom et / ou prénom sous lequel vous souhaitez apparaître au sein de la liste des donneurs de voix).

N'hésitez pas, si vous rencontriez la moindre difficulté à procéder à ces ajustements, je reste à votre bien entière disposition pour toute aide que je pourrais vous apporter !!!

Bien amicalement,

Carole

7:00
10 mai 2016


Melki

Membre

messages 4

5

Chère Carole, 

Merci pour toutes ces précisions. Je prends note de l'utilisation unique de la réduction de bruit et de la fonction amplification d'audacity! 

Voilà l'extrait avec le nom et les meta données fidèles au convention, je l'espère (s'il l'est, le pseudo « Melki » me va pour l'inscription) 

http://dl.free.fr/jvvnNL2yN

Je vais sans doute tester les différents effets (et le niveau d'entrée ;) ) dans les jours qui viennent, et aurai sans doute plus de questions (quoi que je ne voudrais pas abuser de votre temps!). Merci encore pour votre aide, 

Bien à vous, 

Melki

9:04
10 mai 2016


Carole

Modérateur

Paris

messages 2889

6

Cher Melki,

Merci pour ces modifications apportées, votre inscription au sein de la liste des donneurs de voix du site est effective !!!

Le forum des lectures en cours d'enregistrement accueillera vos projets de lecture – n'hésitez pas à y indiquer au fur et à mesure les choix que vous arrêterez afin qu'ils soient ajoutés à la liste Sourire

Dès que vous aurez créé votre premier billet, vous pourrez en consulter la programmation effective en vous rendant sur le forum des donneurs de voix (il est nécessaire que vous soyez identifié pour y accéder) – ce sujet épinglé intitulé « Programmation de vos lectures » inclut un lien qui vous permettra de suivre en temps réel l'état d'avancement des programmations et publications).

Je vous souhaite de très belles premières lectures, et reste à votre bien entière disposition (surtout n'hésitez pas pour toute question, par le biais de ce forum ou par message privé, à votre convenance Sourire) !!!

Bien amicalement,

Carole

20:36
10 mai 2016


Melki

Membre

messages 4

7

Merci encore pour toute votre aide et gentillesse Carole! 


Malheureusement,  le premier traducteur de ce recueil de Tchekhov est mort il y a… 65 ans! J'imagine que je vais devoir trouver d'autres lectures pour ces 5 prochaines années ;)  


 

A propos du forum Litterature audio.com

Actuellement en ligne :

8 Invités

Nombre max. d’utilisateurs en ligne : 159

Forums :

Groupes : 2

Forums : 11

Sujets : 2725

Messages : 14274

Membres :

Il y a 7794 membre(s)

Il y a 109 invité(s)


Augustin a rédigé 1949 message(s)

Auteurs les plus prolifiques :

Carole – 2889

Victoria – 1790

Prof. Tournesol – 1508

Vincent de l'Epine – 1006

Pomme Arnaudon – 945

Administrateurs : Augustin | Modérateurs : Augustin, Carole, Christine Sétrin, Vincent de l'Epine