Vous devez être identifié(e) pour écrire un message Connexion S’enregistrer

Recherche 
Rechercher dans les Forums:


 




Ahikar

UtilisateurMessage

9:09
10 octobre 2012


Ahikar

Membre

ahikar

messages 315

1

Bonjour à tous,

Ahikar, drôle de nom ?

Après plusieurs années de recherches à la Bibliothèque Nationale dans la magnifique salle Labrouste, où les conditions de travail me semblaient être les meilleures qu’on pût trouver, à peine perturbées parfois par l’arrivée de Dieu le père en la personne de Poivre d’Arvor en grande discussion avec Le Roy Ladurie, et qui semblait ignorer que les petits besogneux que nous étions eussent pu préférer le calme à sa voix, j’ai acquis l’intime conviction qu’Ésope n’a jamais existé.

Ésope est à mon avis le seul et unique des très grands auteurs grecs qui n’ait pas existé. Ésope est l’exception qui confirme la règle. Le véritable inventeur de la fable est Ahikar l’Assyrien, le scribe du roi Sennachérib, puis de son fils Asarhaddon. Ahikar fut actif entre 710 et 670 avant notre ère. D’origine araméenne, il prit un nom akkadien pour entrer dans l’administration assyrienne. Mais l’araméen, avec son alphabet représentant la langue la plus évoluée, on peut supposer qu’Ahikar écrivit l’essentiel de son œuvre en araméen. Il est l’auteur notamment d’un Livre de Sagesse et de Proverbes, où il aime à mettre en scène des animaux et des hommes à des fins moralisatrices. Son œuvre immense se répandit très rapidement au-delà des frontières. Clément d’Alexandrie rapporte dans ses Stromates que Démocrite traduisit la stèle d’Ahikar et l’inséra dans ses propres écrits comme s’il l’avait écrite lui-même. Voici ce que dit la stèle : « Je suis de tous mes contemporains celui qui a parcouru le plus de pays, qui a scruté les points les plus éloignés, qui a vu le plus de températures et de contrées diverses, et qui a entendu le plus d’hommes instruits. Personne ne m’a surpassé en connaissances géométriques ou pour résoudre les problèmes, pas même ceux que les Égyptiens nomment Arpédonaptes. J’ai passé quatre-vingt ans avec eux tous sur la terre étrangère. » Me référant au remarquable travail de François Nau, je pense que Démocrite ne s’est pas contenté de recopier pour lui-même la stèle d’Ahikar, mais qu’il a également ramené de Babylonie les maximes de sagesse d’Ahikar dont les allégories ont servi de base aux fables mises sous le nom d’Ésope. Ahikar fut un très grand penseur, tombé dans l’oubli en même temps que disparaissait la civilisation à laquelle il avait appartenu.
Aujourd’hui plus personne ne connaît son nom, mais il n’en fut pas toujours ainsi. Jésus ben Sira qui écrivit l’Ecclésiastique au début du IIe siècle avant notre ère le connaissait bien, car il est l’une des sources de son livre. Ahikar s’était inspiré des Proverbes du roi Salomon et un peu des Psaumes de David. Jésus ben Sira s’est naturellement à son tour inspiré d’Ahikar.

En prenant comme pseudo Ahikar, je voulais un peu redonner vie à celui qui est pour moi le véritable inventeur de la fable, et aussi parce que je pense qu’il est très important de rendre les œuvres à leurs véritables auteurs, un souhait auquel appelait déjà ardemment Voltaire en dépouillant l’Histoire de toute la pseudépigraphie qui l’enveloppe et notamment en ce qui concerne les « Textes sacrés ».

Sinon j’habite au Pré Saint-Gervais, une petite commune limitrophe de Paris, et y mène une vie simple et tranquille.

 

Je vous souhaite à tous une très bonne journée,

Ahikar

 

A propos du forum Litterature audio.com

Actuellement en ligne :

Orphée

5 Invités

Nombre max. d’utilisateurs en ligne : 159

Forums :

Groupes : 2

Forums : 11

Sujets : 2486

Messages : 12970

Membres :

Il y a 7554 membre(s)

Il y a 109 invité(s)


Augustin a rédigé 1947 message(s)

Auteurs les plus prolifiques :

Carole – 2746

Victoria – 1790

Prof. Tournesol – 1508

Vincent de l'Epine – 836

Pomme Arnaudon – 755

Administrateurs : Augustin | Modérateurs : Augustin, Carole, Christine Sétrin, Vincent de l'Epine