Vous devez être identifié(e) pour écrire un message Connexion S’enregistrer

Recherche 
Rechercher dans les Forums:


 




Questions diverses

UtilisateurMessage

10:58
16 février 2013


kea

Membre

messages 60

1

Bonjour,

cherchant mollement l'inspiration en me promenant sur gallica, je suis tombé sur quelques textes surprenants, et, je crois, inédits sur le site.

Il s'agit de plusieurs compte-rendus de procès de sorcière, au 17ème siècle. Les récits (enfin, la plupart) son plutôt courts, ce qui me semble idéal. (Je préfère toujours me faire la main avant d'attaquer de « gros » morceaux)

Je me proposais donc d'en lire quelques uns. Par contre, je me trouve confronté à quelques problèmes purement techniques…

1) Au niveau des titres. Ceux-ci sont particulièrement longs. Par exemple :

« Histoire prodigieuse et épouvantable de plus de deux cens 50 sorcier & sorcières emmenez pour leur eftre fait et parfait leur procez au parlement de Tholoze : avec l'exécution exemplaire d'un grand nombre en divers lieux : ce qui a causé la cherté des bleds. »

Cela me semble un peu long, que ce soit pour le nom du fichier, ou celui du billet. Est-il possible de le réduire ? Y-a t'il une « procédure standard » à respecter en ce cas ?


2) Au niveau de l'auteur. Dans certains cas, il ne semble pas y avoir d'auteur. (ce sont souvent des minutes de procès. Donc des documents « administratifs » je suppose.) Lorsqu'un nom est cité sur la couverture, je soupçonne fortement qu'il s'agit de celui de l'imprimeur.

Que faire en ce cas ? « Anonyme » ?


3) Je me propose de lire quatre ou cinq de ces courts textes. Avec, peut-être, en plus, une compilations de plusieurs textes, plus importants, se référant à un procès plus « médiatique », celui de Marie Bucaille.

Les textes étant indépendants, je pensais les proposer à la publication au fur et à mesure, un peu comme des nouvelles. Ceci dit, à terme, il serait peut-être intéressant de les proposer réunis. Cela peut-il se faire ? (je pense que oui. C'est déjà le cas sur le site pour certains recueils de nouvelles. je pense à celles de Jules Lermina, dont les excellentes lectures ont été proposées dernièrement en un seul « recueil »)

Y-a t'il des recommandations particulières pour ce cas précis ?


En vous remerciant encore une fois, et en m'excusant platement de mes errements. ^_^

11:43
16 février 2013


Christine Sétrin

Modérateur

Castellón, Espagne

messages 833

2

Bonjour cher Kea Rigolant,

Je vous réponds dans l'ordre :

1) Étant donné qu'il ne s'agit pas d'une oeuvre « littéraire » dont on attend un titre générique connu de tous, vous pouvez sans problème choisir un titre vous-même, quelque chose du genre Procès de sorciers au XVIIème siècle, qui indique clairement de quoi il s'agit…

2) Pour l'auteur : ANONYME va très bien, ou peut-être mieux DIVERS, si les textes sont extraits de recueils différents et vous soupçonnez qu'il puisse y avoir plusieurs auteurs.

3) Vous êtes libre de publier votre sélection séparément ou en un seul billet. Mon opinion personnelle : si chaque histoire dure une dizaine de minutes, peut-être pourriez vous en regrouper 2 ou 3 afin d'avoir un billet plus « consistant »? Mais ce n'est qu'une opinion personnelle et vous pouvez tout aussi bien les publier un par un… À vous de choisir… Quant à l'idée de proposer à la fin un billet récapitulatif de l'oeuvre intégrale, il n'y a aucun problème. Si vous voulez bien, lorsque vous en aurez terminé avec vos sorciers Clin d'oeil, nous en reparlerons…

Vous n'avez aucune raison de vous excuser !!! Merci à vous de vouloir faire les choses au mieux Rigolant !!!!

Bonne journée et bonne lectures,

Ch.

0:31
18 février 2013


kea

Membre

messages 60

3

Merci beaucoup, chère Christine. Tout cela est très clair, et me semble frappé du bon sens.

La première fournée est dans les tuyaux. J'y ai indiqué la licence souhaitée en bas de billet, comme promis.


Mais par contre, je vais abuser, et poster ici une demande un peu spécifique que je ne sais trop où placer. Si vous avez une idée de quelqu'un que cela pourrait intéresser, ou d'un meilleur endroit où je pourrais le placer… On ne sait jamais…

Lettre ouverte : à ceux que cela pourrait concerner.

AVIS AUX LATINISTES :

Je serais fort surpris que, sur ce site, ne traîne aucun professeur de lettres. Et, sait-on jamais, peut-être même, dans quelque recoin, de lettres classiques ?

Voici : en fouillant dans les textes de gallica pour débusquer mes histoires de sorcellerie, je suis tombé sur un texte de 1625 qui a particulièrement titillé ma curiosité.

Il se trouve ici.

Il s'agit d'une demande, très officielle, d'un magistrat chargé d'un procès en sorcellerie. Les accusés ont, bien entendu, « avoué ». Mais ce brave homme, sans doute trop tendre pour le poste, s'interroge. Entre les auteurs prétendant que ce genre de déclarations sont des affabulations -et que ceux qui les font devraient être soignés -, et ceux qui affirment que ces faits sont biens réels -et qu'ils faut mettre les sorciers à mort -, le pauvre homme hésite.

Se déclarant incompétent pour juger en l'état, et déclarant « qu'en affaires civiles qui sont moins importantes, on a souvent recours à l'avis des experts », il rédige une série de onze questions précises. Du type : le diable peut-il être vu ? Peut-il faire voler les sorciers ? Les sabbats existent-ils réellement ?

Et il demande l'avis des experts. C'est à dire… A la Sorbonne !

Il s'agit donc de l'avis très officiel des théologiens de la Sorbonne, quant aux questions relatives au diable et à la sorcellerie.

Est-il utile de préciser que je meurs d'envie de connaître la réponse ? Cela pourrait être cocasse.

Hélas, les réponses ne sont pas si longues, mais elle sont (évidemment) en latin. (de cuisi… Heuuu, du 17ème, mais en latin quand même)

N'ayant pas ouvert mon Gaffiot depuis… Hou là… Passons rapidement, c'est abominable En pleurs… Je ne me sens guère capable de me lancer dans une version. Surtout que dans le meilleur des cas, j'abuserais de ce qu'un mien professeur nommait mes « connaissances de l'instinct », et que je risquerais de faire d'énormes contresens.

Je me demandais donc si une bonne âme, un chevalier des lettres, un ami de Catulle et Ciceron, porté par la curiosité, se serait laissé tenter par l'exercice.

18:42
1 avril 2014


Veski

Membre

Veski

messages 23

4

kea a écrit :

AVIS AUX LATINISTES :

Je serais fort surpris que, sur ce site, ne traîne aucun professeur de lettres. Et, sait-on jamais, peut-être même, dans quelque recoin, de lettres classiques ?

Voici : en fouillant dans les textes de gallica pour débusquer mes histoires de sorcellerie, je suis tombé sur un texte de 1625 qui a particulièrement titillé ma curiosité.


Bonjour Kea,

Je suggère de prendre contact avec le site http://www.mediterranees.net, géré par une agrégée de Lettres classiques qui sera certainement d'excellent conseil (et certainement très titillée elle aussi par cette trouvaille ;) !)

 

A propos du forum Litterature audio.com

Actuellement en ligne :

4 Invités

Nombre max. d’utilisateurs en ligne : 165

Forums :

Groupes : 2

Forums : 11

Sujets : 2924

Messages : 15467

Membres :

Il y a 8026 membre(s)

Il y a 109 invité(s)


Augustin a rédigé 1956 message(s)

Auteurs les plus prolifiques :

Carole – 2985

Victoria – 1790

Prof. Tournesol – 1508

Pomme Arnaudon – 1140

Vincent de l'Epine – 1095

Administrateurs : Augustin | Modérateurs : Augustin, Carole, Christine Sétrin, Vincent de l'Epine