⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Ce forum est verrouillé, l’accès est en lecture seule
Vous devez être identifié(e) pour écrire un message Connexion

Recherche 
Rechercher dans les Forums:


 




ARMADA de Rouen – Histoires de bateaux

UtilisateurMessage

21:44
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

1

ARMADA de Rouen - Histoires de bateaux


Amerigo Vespucci Source :


Amis des Grands Voiliers


L’Amerigo Vespucci est l’un des plus grands voiliers d’école militaire du monde. La construction de ce navire a commencé le 12 mai 1930 à la demande de Benito Mussolini. Sorti des chantiers napolitains en 1931, le trois-mâts carré Amerigo Vespucci long de 101 mètres, a pour port d’attache La Spezia et a fêté en 2001 ses 70 ans sous les couleurs de la marine italienne. Le navire porte le nom du célèbre navigateur italien qui, au XVème siècle, a ravit à Christophe Colomb le prestige de la découverte du Nouveau Monde.


Artémis Source : Amis des Grands Voiliers


Trois-mâts barque hollandais. Depuis sa construction en 1926, cet ancien baleinier norvégien a fait la chasse à bon nombre de baleines. Après une métamorphose totale de deux ans, les frères Bruinsma ont ajouté une nouvelle dimension à son passé déjà glorieux, en le transformant en trois-mâts imposant.

21:48
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

2

Asagiri

L’Asagiri est un contre-torpilleur japonais, de la classe Fubuki 1927, construit en 1929, entré dans la flotte japonaise le 18 novembre 1929, et qui, après de gros dégâts, a été reconstruit en 1935.
Il réintègre la flotte japonaise en 1936, et est coulé par l’aviation américaine le 28 août 1942.

21:50
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

3

Capitan Miranda
Source : Amis des Grands Voiliers

A l’origine, ce voilier espagnol à deux mâts sert de cargo entre l’Europe et l’Amérique du Sud. La Marine Uruguayenne le rachète en 1960 et l’utilise en tant que navire de recherche océanographique. Il doit d’ailleurs son nom actuel au capitaine Francisco Miranda, (1869-1925) réputé pour ses travaux dans le domaine de la recherche hydrographique.

Sauvé de la casse en 1970, il sera réhabilité et recevra 3 mâts en aluminium. Il devient alors en 1978 navire-école de la Marine Uruguayenne.

21:53
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

4

Christian Radich
Source : Amis des Grands Voiliers

Construit grâce au mécénat d’un homme d’affaire sans héritier, Christian Radich, le trois-mâts carré est l’un des fleurons de la flotte norvégienne. A sa mort en 1889, l’homme d’affaires Christian Radich lègue 50 000 couronnes à l’association Christiana school-ship pour la construction d’un trois-mâts. Le chantier ne débutera qu’en 1935.

En 1937, le Christian Radich est mis à l’eau.

En 1939, le voilier se rend à New York pour la première fois à l’occasion de l’exposition universelle. Une traversée de l’Atlantique suivie avec attention par le grand public.

En 1940, la Marine allemande réquisitionne le navire… pour en faire un voilier dépôt à l’usage du personnel des sous-marins !

Le Christian Radich est démâté. En 1944, il est bombardé… Les Alliés le récupèrent l’année suivante dans un triste état : une vraie épave.

Remorqué vers la Norvège, le Christian Radich est remis à neuf par le chantier qui l’avait construit. En 1947, il entame sa carrière de navire-école.

En 1956, le Christian Radich est la vedette du film d’aventure “Windjammer”, puis de la série télévisée “The Onedin Line”…

Le bateau devient très populaire à cette époque. Dans les années 60, le Christian Radich subit une importante refonte, puis une révision totale en 1980 et 1983, et pour finir il est entièrement restauré entre 1999 et 2001 … si bien que le navire est comme neuf !

Il participe à de nombreuses grandes régates comme les Courses de Grands Voiliers, emmenant des stagiaires tous les étés de port en port.

21:54
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

5

Cisne Branco
Source : Amis des Grands Voiliers

Bateau-sœur du Stad Amsterdam, le Cisne Branco (cygne blanc) est le voilier école de la Marine Brésilienne, construit à l’occasion du 500ème anniversaire de la découverte du Brésil.

21:56
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

6

Creoula
Source : Amis des Grands Voiliers

Creoula est une goélette à quatre mats lancée en 1937 après un temps de construction record de 62 jours ouvrés. Son étrave est renforcée pour lui permettre de pêcher dans les glaces au large de Terre-Neuve et du Groenland. Ses mâts de flèches, ses bômes et ses cornes étaient en bois jusqu’à sa dernière campagne de pêche en 1973.

Après 37 campagnes de pêche au cours desquelles il atteint parfois des prises de 36 tonnes/jour, le navire fut racheté en 1979 par le Secrétariat d’État à la Pêche et à la Culture, avec l’intention d’en faire un Musée de la Pêche, mais constatant l’excellent état de la coque, il fut décidé de le maintenir en service comme navire-école pour les jeunes et les futurs marins pêcheurs.

21:57
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

7

Cuauhtemoc
Source : Amis des Grands Voiliers

Le Cuauhtemoc est le navire-école de la Marine nationale du Mexique.
Il porte le nom du dernier empereur aztèque, qui signifie “l’aigle qui descend sur sa proie”.

Pour le Mexique, il est un symbole, la parfaite démonstration flottante d’une devise qui prône “l’exaltation de l’esprit de marin”. La figure de proue du voilier représente le jeune Cuauhtemoc, qui au début du XVI ème siècle reçoit les meilleurs enseignements alors que l’Espagnol Hernan Cortes entreprend la colonisation de cette brillante civilisation.
Les Aztèques vont succomber après un terrible siège de leur capitale ; Cuauhtemoc est capturé, mais la torture ne réussit pas à lui faire avouer l’emplacement du trésor. Cortes le fait exécuter. Depuis lors, il illustre pour les Mexicains l’esprit de combativité et d’indépendance.

De conquête aussi, puisque depuis son lancement des chantiers navals de Bilbao en 1982, le Cuauhtemoc est un habitué des exploits maritimes : tour du monde à la voile – 26.000 milles nautiques en 180 jours -, traversée de l’Atlantique en 17 jours, le passage du cap Horn en 1993…

21:59
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

8

Dar Mlodziezy
Source : Amis des Grands Voiliers

Le Dar Mlodziezy est le premier d’une série de 6 grands voiliers créés par l’architecte Zygmunt Choren. Après le Dar, ont été construits suivant les mêmes plans le Mir (1987), le Pallada (1989) et le Nadeshda (1990) navigant sous pavillon russe, le Khersones et le Drushzba (1987), tous deux ukrainiens.

Le Dar Mlodziezy sert de navire-école de la Marine Marchande Polonaise et chaque année, 150 cadets sont formés à son bord.

La réalisation du Dar Mlodziezy a été financée par les dons apportés par des jeunes passionnés, d’où son nom qui signifie ” Don de la jeunesse ” en polonais.

22:00
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

9

Eendracht
Source : Amis des grands Voiliers

Trois-mâts goélette créé pour permettre aux personnes de tout âge de naviguer, l’Eendracht II est géré par la fondation néerlandaise “Het Zeilend Zeeschip”.

En 1974, l’Eendracht est mis à l’eau, avec pour objectif d’offrir à tous la possibilité de naviguer sur un grand bateau. Quinze ans plus tard, le 29 août 1989, l’Eendracht II est inauguré par la Reine Béatrice, afin de remplacer le premier devenu trop petit. Celui-ci est cédé à la German Clipper Shipping Compagny qui le rebaptise Johann Smidt et le transforme en clipper.

D’une longueur de 55 mètres, l’Eendracht peut embarquer plus d’une cinquantaine de personnes dont 16 officiers.
L’Eendracht est devenu très populaire aux Pays-Bas et de nombreux jeunes Néerlandais partent à son bord découvrir la voile.

De mai à septembre, l’Eendracht navigue sur les eaux de l’Europe du Nord, et se déplace vers les Canaries quand l’hiver arrive. Pendant les vacances d’été, seuls les jeunes de 15 à 25 ans sont pris à bord, afin de participer à de grandes courses comme la Course de Grands Voiliers.

22:02
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

10

Far Barcelona
Source : Paris Normandie

Le doyen, ou plutôt la doyenne: la goélette à aurique battant pavillon espagnol a été lancée en 1874, il y a 104 ans !
A l’origine, ce bateau norvégien servait à la pêche, à la chasse à la baleine et aux transports des immigrants. Le même type de voilier a transporté le célèbre Amundsen lors du premier voyage au Pôle nord.

Racheté par un consortium espagnol, Far Barcelona,large de plus de 6 mètres et d’une longueur de 30,85 mètres hors-tout, est désormais équipé des technologies les plus sophistiquées, et tire son énergie du solaire et de l’éolien.

Depuis une dizaine d’années, la goélette se consacre à l’éducation navale des passagers embarqués, qu’il s’agisse de manœuvre ou de maintenance.

22:03
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

11

Grand Turk
Source : Amis des Grands Voiliers

Le Grand Turk est la copie conforme d’une frégate anglaise de la fin du XVIIIe siècle, longue de 46 mètres.

Le constructeur anglais Michael Turk – héritier d’une longue lignée d’armateurs dont les premières réalisations remontent à 1295 – a souhaité reproduire à l’identique et entièrement en bois ce magnifique vaisseau de ligne dont les ancêtres ont constitué l’essentiel de la flotte de l’amiral Nelson, le célèbre marin au bras coupé.

C’est à Marmaris, en Turquie que la frégate a été fabriquée en bois exotiques, Iroko et Mahogony. Mis à l’eau le 12 août 1997, le Grand Turk s’est rapidement illustré sur les écrans de cinéma et dans de nombreuses séries télévisées (Hornblower).

Depuis son port d’attache de St Katharine ’s haven, près de Londres, le voilier est la vedette de nombreux rassemblements et commémorations historiques en Grande-Bretagne et en Europe. Ouvert à la visite, il attire à chaque escale des milliers de curieux avides de découvrir la vie des marins des 18ème et 19ème siècles.

22:05
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

12

Kaliakra
Source : Amis des Grands Voiliers

Dessiné par Zygmunt Choren, architecte à qui l’on doit le Dar Mlodziezy et ses bateaux-sœur, et le Pogoria dont les lignes sont très proches, le Kaliakra est un des voiliers les plus rapides du monde.

Il participe à sa première Course de Grands Voiliers deux ans après sa mise à l’eau, en 1986.


L’Acharné
Source : Armada.org (site officiel)

L’Acharné est un remorqueur côtier français, d’une longueur de 28 mètres. Il a été lancé en 1974.
L’Acharné dépend depuis le 1er juillet 2000 de la base navale de Cherbourg. Il effectue différentes missions sur la Manche, les principales sont l’assistance et le sauvetage. Mais en cas de catastrophe, ce remorqueur côtier est aussi apte à effectuer des opérations de dépollution ou des opérations anti-pollution.

22:09
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

13

L’Etoile
Source : Armada.org (site officiel)

L’Etoile est la propriété de l’Ecole navale de Lanvéac-Poulmic. C’est un deux-mâts goélette à coque bois, d’une longueur de 37 mètres et d’une largeur de 7,40 mètres. Son port d’attache est Brest. L’Etoile compte 4 participations à l’Armada, en 1989, 1994, 1999 et 2003. L’Etoile a été lancée en 1932.
Construite à Fécamp par les chantiers navals de Normandie, sur le modèle des goélettes islandaises, l’Etoile est la sœur jumelle de la Belle Poule. Affectées à la formation des aspirants de la Marine nationale française, l’Etoile et la Belle Poule font preuve de grande qualité de vitesse. Elles arborent la Croix de Lorraine pour avoir rejoint les forces françaises libres à Portsmouth.


Le Flamant
Source : Net-Marine

Mis sur cale en mars 1994, aux chantiers des Construction Mécanique de Normandie à Cherbourg, le patrouilleur de service public (PSP) Flamant est le premier d’une série de 3 patrouilleurs type OPV54, commandés par la Marine nationale en août 1993 pour la surveillance des pêches et de la zone économique des 200 nautiques.
Il a été lancé le 24 avril 1995 et est entré en service le 18 décembre 1997.
Si les plans de ces patrouilleurs ont été réalisés par les bureaux d’études des chantiers LNI (Lorient Naval Industrie), le Cormoran est le seul de la série à avoir été construit dans ces chantiers, les deux autres patrouilleurs sont eux, sortis des chantiers des Constructions Mécaniques de Normandie (CMN), de Cherbourg.
Le Flamant est basé à Cherbourg. Il a pour ville marraine Berlaimont (Nord) depuis le 16 mai 1998, continuant les liens entretenus entre la ville et la Marine nationale depuis 1973 à l’initiative du VA (2S) Michel Debray, ancien commandant du dragueur de mines océanique Berlaimont.


Le Georges Leygues
Source : Armada.org (site officiel)

Le Georges Leygues est un bateau militaire français de 139 mètres de long.
Il a son port d’attache à Brest.
Le Georges Leygues est la première frégate d’une série de sept bâtiments spécialisés dans la lutte anti-sous marine.
La frégate est entrée en service le 10 décembre 1979.
Pendant 20 ans, il a été le pilier de la Marine Nationale.
Ce bâtiment compte à ce jour 190 hommes et peut accueillir une quarantaine d’officiers élèves.
Le Georges Leygues par sa polyvalence est appelé à remplir différentes missions comme la défense d’un pays ou l’escorte d’autres bateaux.

22:12
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

14

Le Morgenster
Source : Paris Normandie

C’est l’une des nouveautés de l’Armada 2008. Le Morgenster n’est jamais venu à Rouen. Et pour cause, il a été mis à l’eau cette année ! Le Morgenster a intégré la flotte de la Frisian Sailing Company. C’est un voilier traditionnel qui allie des détails authentiques à un luxe contemporain.

Le Morgenster est un brick : cela signifie qu’il est équipé d’un gréement transversal. Ses propriétaires, Harry et Marian Muter, souhaitaient construire un bateau doté d’un authentique rayonnement – un bateau qui mettrait en relief les caractéristiques de la voilure d’un brigantin.

Le bateau convient idéalement aux fêtes, événements, réunions, noces et réceptions. Il se prête également parfaitement aux excursions “actives” en voilier. Le bateau se distingue d’ailleurs par ses qualités sportives et actives de navigation et de voilier. Bref, un bateau polyvalent dont on n’a pas fini de parler. L’aire de navigation du Morgenster sera l’Europe de l’ouest : dans ce contexte, le bateau participera à divers événements nautiques. Et ce n’est pas un hasard s’il a choisi l’Armada pour son premier grand bain de foule.


Le Kashima 3
Source : Armada.org (site officiel)

Le Kashima 3 est un bateau militaire japonnais de 143 mètres. Il tire son nom d’une région située dans la Parc National de Tsukuba. Navire école des Forces Maritimes d’Autodéfense, il a été mis en service en 1995. Le Kashima 3 est en fait le troisième navire de son nom. Le premier a été construit en Grande Bretagne en 1906. Le deuxième a été construit à Yokohama en 1940 et est resté actif jusqu’à la fin de la deuxième Guerre mondiale. Aujourd’hui le Kashima 3 entretient les souvenirs victorieux de ses prédécesseurs.

22:14
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

15

Loth Lorien
Source : Paris Normandie

Le Loth Lorien fut construit en 1907 à Bergen en Norvège par Knallern-Karstens, et son premier nom était Njord. Goélette destinée à la pêche hauturière, principalement le hareng, il s’acquitte de cette tâche durant trois décennies.

Livré à l’abandon après 1944, il dut patienter jusqu’en 1989 pour qu’un repreneur s’intéresse enfin à lui. Le bateau était dans un état déplorable et tout le gréement dut être reconstruit, avec deux mâts seulement. L’armateur Néerlandais Jaap van der Rest entreprit sa reconstruction et l’adapta d’abord comme voilier-école, puis le consacra à la croisière et au charter de haute mer. D’abord gréé en ketch, il reçoit en 2001 un mât supplémentaire pour redevenir la goélette à trois mâts témoin de la pêche à la morue du début du 20ème siècle.

Le Loth Lorien peut embarquer jusqu’à 90 personnes à la journée. Tout à bord est adapté pour la croisière et l’agrément des passagers.

22:15
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

16

Mare Frisium
Source : Paris Normandie

Un vénérable lui aussi, qui a survécu aux grands drames du XXe siècle. Construit aux Pays-Bas en 1916, déjà présent en 2003 à Rouen, Mare-Frisium est un trois-mâts goélette de 52 mètres conçu comme les lougres du XVIIIe siècle. Jusqu’à la fin des années 40, il écume la Baltique et la Mer du Nord sous le nom de Petronella, traînant un filet de plus de deux kilomètres de long pour traquer le hareng.

Après la guerre, il est vendu à un Allemand qui l’utilise au transport de marchandises sous le nom de Helmuth, avant l’abandon sur un quai suédois… Ses propriétaires actuels, des Néerlandais, le découvrent en 1995 dans un pitoyable état, et le ressuscitent sous le nom de Mare Frisium. Désormais spécialisé dans la croisière et le transport de passagers.


Mecklenburg Vorpommern
Source : Mer et Marine

Cette frégate allemande d’une longueur de 139 mètres, possède un tirant d’eau de presque 7 mètres.
Sa propulsion s’effectue grâce à 2 turbines à gaz et 2 moteurs diesel. Sa vitesse maximale peut atteindre 29 nœuds.
Il fait partie des frégates de type 123 Brandenburg sorties entre 1995 et 1996.
Son nom est celui d’une région d’Allemagne près de la Mer du Nord en bordure de Pologne (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale).
Le Mecklenburg-Vorpommern peut embarquer jusqu’à 200 personnes.

22:16
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

17

Mercedes
Source : Ami des Grands Voiliers

Le Mercedes est le dernier des grands navires à avoir été construit : mis à l’eau en avril 2005, ce brick hollandais participe à sa première Course de Grands Voiliers. Derrière ses lignes assez traditionnelles, se cache un voilier de haute technologie.

Ce brick avec ses voiles carrées sur les deux mâts mesure 50 m de long et possède un important gréement. Sa coque est en acier noir. Ce grand voilier peut accueillir jusqu’à 130 passagers en mer et 150 lorsqu’il est à quai. L’équipage permanent se compose d’une douzaine de personnes.

22:18
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

18

Mir
Source : Amis des Grand Voiliers

Le Mir a été lancé en 1988 à Gdansk (Pologne) Mir, en russe, signifie la ” Paix “.

C’est le plus rapide des cinq voiliers lancés à Gdansk sur le modèle du Dar Mlodziezy (1982) .

Rappelons qu’il existe cinq voiliers de ce type, dessinés par Zygmunt Choren pour le compte de la Pologne , de la Russie, et de l’Ukraine :

- Pologne : le Dar Mlodziezy
- Russie : le Mir, Nadezhda et Pallada
- Ukhraine : le Khersones et le Drushzba

Techniquement, ces voiliers allient tradition et modernité. Leur coque est anguleuse et divisée en deux par un bouchain qui remonte jusqu’au château arrière haut placé et percé de hublots carrés. Leur gréement est également simplifié pour faciliter les manœuvres.

C’est un voilier école du Maritime Engineering College de Saint Petersbourg. En plus des cours de navigation à la voile, les cadets y reçoivent des cours d’océanographie et de sciences de la mer. Le Mir est arrivé premier des grands voiliers lors des Courses de Grands Voiliers de 1998 à Dublin.

22:20
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

19

Mircea
Source : Amis des Grands Voiliers

Entre 1965 et 1966, le navire est entièrement révisé à Hambourg, et dans les années qui suivent, il s’aventure dans de nouvelles eaux : en Afrique et en Amérique du Nord, et participe à des Tall Ships’ Races.

Avec la fin du bloc soviétique et la chute du mur de Berlin, les années 90 sont riches en rebondissements, et les Roumains, préoccupés par une situation politique difficile et des problèmes économiques, abandonnent le Mircea.

Mais celui-ci reprend du service quelques années plus tard : une révision générale en 2002 fait de lui un des navires les plus modernes au monde, et il réapparaît sur les grands rassemblements de voiliers.

Le Mircea, trois-mâts roumain, a deux bateaux-sœur conçus sur le même modèle : Le Sagres II, trois-mâts portugais (90,8 mètres) et l’Eagle (89.92 m), navire des gardes-côtes américains.

Ces trois voiliers sont des prises de guerre et ont été construits par le chantier Blohm & Voss de Hambourg dans les années 30.

22:21
30 juin 2008


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

20

Pogoria
Source : Amis des Grands Voiliers

Le trois-mâts goélette Pogoria porte le nom d’un lac de Pologne.

Il a été construit en 1980 à la demande de l’Association de jeunes “Fraternité du maillon de fer”, dont les quatre manilles imbriquées en forme de croix figurent sur les voiles comme logo.

Ce voilier de 47 mètres possède d’exceptionnelles qualités de régatier et plusieurs admirateurs polonais et russes ont, à sa suite, fait construire des bateaux de la même classe dans les chantiers de Gdansk.

Durant l’hiver 1980/1981, le Pogoria est allé dans l’océan Antarctique pour le compte de l’Académie des Sciences, récupérer les membres d’une expédition scientifique installée dans les glaces pendant un hiver de six mois.

En été, la goélette navigue comme charter, écume les rassemblements et accueille une clientèle commerciale.

 

A propos du forum Litterature audio.com

Actuellement en ligne :

2 Invités

Nombre max. d’utilisateurs en ligne : 4666

Forums :

Groupes : 2

Forums : 11

Sujets : 3049

Messages : 16255

Membres :

Il y a 8212 membre(s)

Il y a 109 invité(s)


Augustin a rédigé 1970 message(s)

Auteurs les plus prolifiques :

Carole – 3046

Victoria – 1790

Prof. Tournesol – 1508

Pomme Arnaudon – 1208

Vincent de l'Epine – 1175

Administrateurs : Augustin | Modérateurs : Augustin, Carole, Christine Sétrin, Vincent de l'Epine