Vous devez être identifié(e) pour écrire un message Connexion S’enregistrer

Recherche 
Rechercher dans les Forums:


 




WHITMAN, Walt – Ô Capitaine ! Mon Capitaine !

UtilisateurMessage

11:43
13 janvier 2009


Prof. Tournesol

Membre

Lune

messages 1508

1

WHITMAN, Walt – Ô Capitaine ! Mon Capitaine !

(1865)


Version française (Traduction de Léon Bazalgette)

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! fini notre effrayant voyage,
Le bateau a tous écueils franchis, le prix que nous quêtions est gagné,
Proche est le port, j'entends les cloches, tout le monde qui exulte,
En suivant des yeux la ferme carène, l'audacieux et farouche navire ;

Mais ô cœur ! cœur ! cœur !
Oh ! les gouttes rouges qui lentement tombent
Sur le pont où gît mon Capitaine,
Etendu mort et glacé.

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! lève-toi et entends les cloches !
Lève-toi – c'est pour toi le drapeau hissé – pour toi le clairon vibrant,
Pour toi bouquets et couronnes enrubannés – pour toi les rives noires de monde,
Toi qu'appelle leur masse mouvante aux faces ardentes tournées vers toi ;

Tiens, Capitaine ! père chéri !
Je passe mon bras sous ta tête !
C'est quelque rêve que sur le pont,
Tu es étendu mort et glacé.

Mon Capitaine ne répond pas, pâles et immobiles sont ses lèvres,
Mon père ne sent pas mon bras, il n'a ni pulsation ni vouloir,
Le bateau sain et sauf est à l'ancre, sa traversée conclue et finie,
De l'effrayant voyage le bateau rentre vainqueur, but gagné ;

Ô rives, Exultez, et sonnez, ô cloches !
Mais moi d'un pas accablé,
Je foule le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé.


Version anglaise

    O Captain! my Captain! our fearful trip is done,
    The ship has weathered every rack, the prize we sought is won,
    The port is near, the bells I hear, the people all exulting,
    While follow eyes the steady keel, the vessel grim and daring;
      But O heart! heart! heart!
        O the bleeding drops of red,
          Where on the deck my Captain lies,
            Fallen cold and dead.

    O Captain! my Captain! rise up and hear the bells;
    Rise up–for you the flag is flung–for you the bugle trills,
    For you bouquets and ribboned wreaths–for you the shores a-crowding,
    For you they call, the swaying mass, their eager faces turning;
      Here Captain! dear father!
        This arm beneath your head!
          It is some dream that on the deck
            You've fallen cold and dead.

    My Captain does not answer, his lips are pale and still,
    My father does not feel my arm, he has no pulse nor will.
    The ship is anchored safe and sound, its voyage closed and done,
    From fearful trip the victor ship comes in with object won;
      Exult O shores, and ring O bells!
        But I, with mournful tread,
          Walk the deck my Captain lies,
            Fallen cold and dead.


 

A propos du forum Litterature audio.com

Actuellement en ligne :

3 Invités

Nombre max. d’utilisateurs en ligne : 159

Forums :

Groupes : 2

Forums : 11

Sujets : 2724

Messages : 14253

Membres :

Il y a 7792 membre(s)

Il y a 109 invité(s)


Augustin a rédigé 1949 message(s)

Auteurs les plus prolifiques :

Carole – 2889

Victoria – 1790

Prof. Tournesol – 1508

Vincent de l'Epine – 1002

Pomme Arnaudon – 940

Administrateurs : Augustin | Modérateurs : Augustin, Carole, Christine Sétrin, Vincent de l'Epine