Livres audio gratuits pour "François Villon" :


ZÉVACO, Michel – La Marquise de Pompadour

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 14h 10min | Genre : Romans


La Marquise de Pompadour

Michel Zévaco, né à Ajaccio le 1er février 1860 et mort à Eaubonne (Seine-et-Oise) le 8 août 1918, est un journaliste anarchiste et écrivain français, auteur de séries populaires, et de romans de cape et d’épée (Wikipédia).
« Non seulement Michel Zévaco égale Dumas par sa fantaisie, mais il le dépasse par l’emballement de son imagination. » (La Petite république socialiste, 23 juin 1903.)
Michel Zévaco s’installe dans la grande lignée des romanciers de cape et d’épée à la française qui ont fait les beaux jours du feuilleton français. Le succès de Zévaco est considérable, avec des tirages de 60.000 exemplaires et des retirages nombreux. Son style est à plus d’un titre tributaire de celui de Dumas. La trame entière de La Marquise de Pompadour n’est pas sans rappeler celle du Vicomte de Bragelonne.
Jeanne Poisson se promène à la limite des jardins de Versailles un jour de chasse royale, en 1744. Elle y rencontre Damiens et le chevalier d’Assas qui interviennent pour la protéger contre le comte du Barry. Elle y rencontre aussi le Roi, Louis XV…
Cette première partie devrait s’intituler La Jeunesse de Jeanne Poisson. Le titre de la suite de ce roman est : Le Rival du roi. Il serait très intéressant de relire La Marquise de Pompadour, d’Émile Gaboriau, qui est beaucoup plus historique. Cette nouvelle, qui fait partie des Cotillons célèbres, est disponible sur le site.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 254 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUYSMANS, Karl Joris – Le Drageoir aux épices (Fin de l’œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Poésie


Adriaen Brouwer - Intérieur d'un fumoir

Huysmans n’a pas encore écrit de romans quand il publie Le Drageoir aux épices en 1894, recueil hétéroclite de poèmes en prose où l’auteur rend hommage aux peintres hollandais et flamands (Rembrandt, Rubens, Brauwer, van Ostade, Béga…) et à la poésie de François Villon. Sur les 17 poèmes, 4 ont été déjà publiés sur notre site (La Reine Margot, La Kermesse de Rubens, À Maître François Villon et L’Émailleuse). Ces poèmes un peu romantiques, un peu baudelairiens, un peu réalistes, sont présentés de façon très originale dans le Sonnet liminaire qui est une sorte de table des matières :

« Des croquis de concert et de bals de barrière ;
La reine Marguerite, un camaïeu pourpré ;
Des naïades d’égout au sourire éploré,
Noyant leur long ennui dans des pintes de bière ;

Des cabarets brodés de pampres et de lierre ;
Le poète Villon, dans un cachot, prostré ;
Ma tant douce tourmente, un hareng mordoré,
L’amour d’un paysan et d’une maraîchère :

Tels sont les principaux sujets que j’ai traités :
Un choix de bric-à-brac, vieux médaillons sculptés,
Émaux, pastels pâlis, eau-forte, estampe rousse,

Idoles aux grands yeux, aux charmes décevants,
Paysans de Brauwer, buvant, faisant carrousse,
Sont là. Les prenez-vous ? À bas prix je les vends. »

Si vous appréciez La Rive gauche, vous pouvez relire ou réécouter La Bièvre, inspiratrice de Hugo et de Huysmans.

Illustration : Adriaen Brouwer, Intérieur d’un fumoir (1630-1632).

> Écouter un extrait : Adrien Brauwer.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 707 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STEVENSON, Robert Louis – Un logement pour la nuit

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Robert Louis Stevenson - A Lodging for the night

Sous-titrée parfois Une histoire de François Villon, cette nouvelle est en effet inspirée par le Paris du XVème siècle. L’auteur de L’Île au Trésor y fait revivre la légende du poète maudit, dans un récit enlevé, avec des dialogues reflétant l’esprit du poète. Mais Stevenson, romancier, fait beaucoup mieux que simplement combler un vide de la biographie de François Villon…

« Le mois de novembre de l’année 1456 touchait à sa fin. La neige tombait sur Paris avec une persistance rigoureuse. [...] Les pauvres gens qui, le nez en l’air et les sourcils humides, la regardaient venir avaient peine à comprendre d’où une telle masse pouvait tomber. Maître François Villon avait, cette après-midi-là, à la fenêtre d’une taverne, proposé un problème : Était-ce le païen Jupiter plumant ses oies sur l’Olympe ? Ou étaient-ce les saints anges en train de muer ? Il n’était qu’un pauvre maître-ès-arts, avait-il ajouté, et comme la question touchait quelque peu à la divinité, il n’osait s’aventurer à conclure. »

Traduction : B. J. Lowe (1890).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 680 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – François Villon

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1h 45min | Genre : Biographies


Francois Villon

Une biographie très intéressante sur le célèbre François Villon (1431-env. 1463).

« Les poèmes de François Villon étaient célèbres dès la fin du XVème siècle. On savait par cœur le Grand et le Petit Testament. Bien qu’au XVIème siècle la plupart des allusions satiriques des legs fussent devenues inintelligibles, Rabelais appelle Villon le « bon poète parisien ». [...] »

François Villon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 038 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUYSMANS, Joris-Karl – Le Drageoir aux épices (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Drageoir aux epices

Le Drageoir aux épices (1874), œuvre de jeunesse composée de dix-huit poèmes en prose rend hommage aux peintres hollandais et flamands et à la poésie de Villon. On y trouve déjà l’écrivain influencé par Baudelaire et l’esthétique naturaliste avec laquelle il rompra dans À rebours.
Les quatre pièces lues ici sont indépendantes, mais La Reine Margot et La Kermesse de Rubens sont à considérer comme un diptyque.

« Tu détroussais le passant, on te jetait dans un cul de basse-fosse, et, là-bas, enterré, plié en deux, crevant de faim, tu criais grâce, pitié ! tu appelais à l’aide tes compaings de galles, les francs-gaultiers, les ribleurs, les coquillarts, les marmonneux, les cagnardiers !
Le laisserez là, le povre Villon ! Allons, madones d’amour qu’il a chantées, hahay ! Margot, Rose, Jehanne la Saulcissière, hahay ! Guillemette, Marion la Peau-tarde, hahay ! la petite Macée, hahay ! toute la folle quenaille des ribaudes, des truandes, des grivoises, des raillardes, des villotières ! Excitez les hommes, réveillez les biberons, entraînez-les au secours de leur chef, le poète Villon ! »

> Écouter un extrait : À Maître François Villon.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 316 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLON, François – Ballades (Sélection)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 12min | Genre : Poésie


François Villon

« [...]
Je congnais au pommier la pomme
Je congnais l’arbre à veoir la gomme
Je congnais quand tout est de mesme
Je congnais qui besongne ou chomme
Je congnais tout, fors que moi-mesme. »

01 Ballade des Menus propos.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 870 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLON, François – La Ballade des pendus (Poème, Version 2)

Donneur de voix : J.-B. Sieuw | Durée : 2min | Genre : Poésie


François Villon

« Prince Jhésus, qui sur tous a maistrie,
Garde qu’Enfer n’ait de nous seigneurie :
A luy n’avons que faire ne que souldre.
Hommes, icy n’a point de mocquerie ;
Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre ! »

La Ballade des pendus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 827 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLON, François – Poésies (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3min | Genre : Poésie


François Villon

Une sélection de poèmes composés par François Villon (1431-1463).

Épitaphe, ou La Ballade des pendus.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Ballade des Dames du temps jadis.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 847 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "François Villon" :