Livres audio gratuits pour "Nietzsche" :


NIETZSCHE, Friedrich – Nietzsche contre Wagner, pièces justificatives d’un psychologue

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h | Genre : Essais


Nietzsche contre Wagner

« Après avoir écrit avec le Cas Wagner une petite bouffonnerie, c’est le sérieux qui s’exprime ici : car nous — Wagner et moi — avons au fond vécu une tragédie l’un avec l’autre. »

Lorsqu’il écrit son Nietzsche contre Wagner, pièces justificatives d’un psychologue, en 1888, le philosophe du Gai Savoir est revenu depuis plusieurs années de la solide amitié qui le liait au musicien. Déçu par les positionnements du compositeur et par sa musique, symbole selon lui d’une certaine décadence car liée au romantisme, il se montre particulièrement critique à l’égard de Parsifal car « c’est une œuvre de rancune, de vengeance, un attentat secret contre ce qui est la première condition de la vie, une mauvaise œuvre ». Comme il y voit aussi l’ombre de l’ascèse catholique, il y entendra la « foi de Rome, sans paroles ». D’ailleurs, il admire le Wagner « absolument grand et parfait partout où il se met en musique » mais il déplore le peintre des « grands tableaux » dont la « musique est sans avenir ».
Si Nietzsche « résiste physiologiquement » aux lourdeurs wagnériennes qui affaiblissent et épuisent, il retrouve quelque stimulation dans Carmen, l’œuvre de Georges Bizet : « Bizet me rend fécond. Je n’ai pas d’autre gratitude ». (Le Cas Wagner).
Dans l’avant-propos de ce court texte, Nietzsche annonce qu’il a procédé à une compilation d’extraits de ses œuvres antérieures afin de clarifier sa relation à Wagner. Le lecteur en ressort en effet sans aucun doute.

Petite remarque technique : comme certaines séquences de l’enregistrement sont constituées de plusieurs chapitres, il convient de ne pas s’arrêter à la petite phrase musicale qui ponctue chacun d’eux.

Traduction : Henri Albert (1869-1921).

Illustration : Friedrich Nietzsche en 1882 ; Richard Wagner en 1861.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : 01. Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 649 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHESTOV, Léon – Dix Aphorismes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Philosophie


Léon Chestov

L’œuvre du philosophe russe Léon Chestov (1866-1938) est méconnue. Probablement parce qu’elle se situe en dehors des grands systèmes de la philosophie. Il est difficile de résumer la pensée de Chestov qui passe par la philosophie, ses différents systèmes de pensées, pour s’en dégager et aborder les questions à ses yeux essentielles, notamment religieuses et spirituelles.
Il a laissé de très nombreux écrits philosophiques, dont, par exemple :

- La Philosophie de la tragédie, Dostoïevski et Nietzsche,
- Kierkegaard et la philosophie existentielle,
- La Nuit de Gethsemani,
- Essai sur la philosophie,
- L’Idée de bien chez Tolstoï et Nietzsche (Philosophie et Prédication).

Il rencontre André Gide, donne des cours de philosophie religieuse à la Sorbonne, collabore à des revues.
En Allemagne, il rencontre aussi Heidegger et Max Scheler. On pense que Qu’est-ce que la métaphysique (1929) de Heidegger, est inspiré des conversations des deux hommes.
Il dialogue avec Dostoïevski, Tertullien, Plotin, Platon, Luther, Tolstoï, Mozart, Spinoza, Blaise Pascal, Kierkegaard, Kant avec qui il « discute » comme s’ils étaient dans le paradis ou l’enfer des philosophes et des artistes…

Les Dix Aphorismes sont d’une lecture aisée qui ne s’adresse pas aux « spécialistes ». Deux passages montrant combien le style est accessible :

« L’essai d’une « critique littéraire scientifique » de Taine était mort-né. La critique ne peut ni ne doit être scientifique, c’est-à-dire s’embourber dans un système de données logiquement reliées entre elles. Le critique « a vu » de ses propres yeux ce dont parle le poète, il a donc le droit d’user de tous les privilèges qu’Apollon accorde à ses élus. Si l’arbitraire est permis au poète, en d’autres termes si la grande charte de la liberté appartient au poète, s’il est autorisé à chercher la liberté dans notre pauvre monde emprisonné dans ses lois de fer, le critique veut et peut exiger le même droit. »
« « Une énigme qui vaut la peine d’être méditée. » Autrement dit : je ne sais pas encore, mais quand j’aurai réfléchi, je saurai. La connaissance apparaîtra donc comme le résultat de ma réflexion humaine, uniquement de ma réflexion. Il n’y a pas d’autre source de la connaissance. Il n’y a pas de livre sacré, pas d’être supérieur à questionner et dont on puisse recevoir la réponse. Il n’y a qu’une seule source : la vie et notre raison. Cela veut dire que les énigmes resteront à jamais des énigmes, car jamais nous n’aurons foi dans l’infaillibilité de notre raison et dans la totalité de notre expérience. Et il faut ajouter que jamais nous ne cesserons de chercher à deviner. »

Traduction anonyme (1929).

Dix Aphorismes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 748 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NIETZSCHE, Friedrich – Généalogie de la morale

Donneuse de voix : Domi | Durée : 7h 55min | Genre : Philosophie


Friedrich Nietzsche (1875)

La Généalogie de la morale est une œuvre du philosophe Friedrich Nietzsche publiée en 1887. Elle suit, complète et éclaire Par-delà le bien et le mal.
Nietzsche se donne pour objectif de montrer d’où viennent les valeurs morales contemporaines et pourquoi nous devrions en changer pour des valeurs plus saines.
La Généalogie de la morale se compose d’une préface et de trois dissertations écrites dans un style jugé brillant et d’une grande force par les commentateurs. Cette forme donne à la pensée de Nietzsche une présentation plus systématique et accessible que ses œuvres précédentes.

Pour ces raisons, elle est souvent considérée comme le chef-d’œuvre de Nietzsche et comme l’une des œuvres majeures de la pensée morale contemporaine. (d’après Wikipédia)

Fichier 0 : Avant-propos (29 min)
Fichier 1 : Première Dissertation, première partie (49 min)
Fichier 2 : Première Dissertation, deuxième partie (50 min)
Fichier 3 : Deuxième Dissertation, première partie (64 min)
Fichier 4 : Deuxième Dissertation, deuxième partie (67 min)
Fichier 5 : Troisième Dissertation, première partie (65 min)
Fichier 6 : Troisième Dissertation, deuxième partie (74 min)
Fichier 7 : Troisième Dissertation, troisième partie (76min)

Traduction : Henri Albert (1868-1921)

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 724 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDREÏEV, Léonid – Histoire de Sergueï Pétrovitch

Donneuse de voix : Esperiidae | Durée : 1h 37min | Genre : Nouvelles


Andreiev Leonid

Léonid Andreïev (1871-1919). Journaliste et écrivain russe. D’une acuité exceptionnelle et d’une lucidité effrayante, il saisit les facettes de l’âme et les monstruosités de la vie avec une perspicacité et une justesse effroyable. Mais il ne se sort pas indemne de ses observations de l’esprit humain. Alcoolique, révolté, hypersensible, Léonid Andreïev doit se battre avec ses démons.

Lors de son séjour à Saint-Pétersbourg, où il séjourne pour ses études, il découvre Nietzsche, qui le marque profondément. Il mène une existence difficile. La misère, les meublés sordides, la solitude au milieu de la foule des grandes villes, les déceptions amoureuses, l’alcool, les dépressions, plusieurs tentatives de suicide… Ces années resteront dans sa mémoire comme une période sombre qui lui inspirera plusieurs récits, dont Histoire de Sergueï Pétrovitch, que je vous invite à découvrir.

Avec mes remerciements pour leur consentement aux Éditions José Corti, qui ont entrepris la publication de l’intégralité de l’œuvre narrative de Leonid Andreïev (Andreyev). La traduction est assurée par Sophie Benech.

Histoire de Sergueï Pétrovitch.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 169 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDREAS-SALOMÉ, Lou – Réflexions sur le problème de l’amour

Donneuse de voix : Veski | Durée : 1h 28min | Genre : Essais


Veski - Réflexions

Le nom de Lou Andreas-Salomé, descendante de Huguenots français se ressentant de culture russe et écrivant en allemand, évoque l’amour de Nietzsche, la passion de Rilke, l’amicale estime de Freud. En somme l’image floue d’une grande mondaine, le type même de l’égérie, sulfureuse peut-être…

Mais ses essais de psychologie, comme ses fictions et sa correspondance (œuvre, dans l’ensemble, tardivement traduite en Français) la révèlent d’une toute autre stature : cultivée, généreuse, clairvoyante, affranchie.

Année 1900 : après trois ans de relations passionnelles, Lou et le jeune Rainer Maria Rilke conviennent de rompre. Désormais une amitié profonde les unira jusqu’à la mort du poète. Elle a 39 ans, et, enjambant les préjugés corsetés de son temps, publie ce texte louvoyant sur l’« étrangeté » et les paradoxes du mécanisme amoureux :« Deux êtres n’en deviennent un seul que s’ils restent deux ».

La lucidité de sa réflexion et son expression paisiblement transgressive semblent annoncer le style de Simone de Beauvoir… avec 50 ans d’avance.

Ce texte est extrait du recueil Eros regroupant quatre essais écrits respectivement en 1899, 1900, 1910 et 1917.

Traduction de l’allemand par Henri Plard (1920-2004) : la maison d’édition Les Éditions de Minuit ont autorisé cette diffusion, qu’elle en soit vivement remerciée.

Réflexions sur le problème de l’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 342 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NIETZSCHE, Friedrich – Aurore

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 9h 13min | Genre : Philosophie


Friedrich Nietzsche 1882

Aurore : réflexions sur les préjugés moraux, écrit en 1881, est un ouvrage fondamental dans lequel Nietzsche pourfend la morale, à son origine et en questionne l’origine. Il se décompose en 5 livres dont le premier s’intéresse à l’histoire de la morale et aux préjugés chrétiens et le second à la nature et à l’histoire des sentiments moraux.

Traduction : Henri Albert (1868-1921).

> Écouter un extrait : Avant-Propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 75 911 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Le Loup des mers

Donneur de voix : Francis | Durée : 10h | Genre : Romans


Lever de soleil 2

« De toutes les aventures que je vais vous raconter et que je ne sais par quel bout prendre, la faute en revient indéniablement à mon ami Charley Furuseth. Et voici comment.

Il possédait un cottage, de l’autre côté de la baie de San Francisco, à l’ombre du mont Tamalpais. Mais, au lieu de l’occuper durant les mois d’été, il préférait résider dans l’atmosphère étouffante et poussiéreuse de la ville, et y suer depuis le matin jusqu’au soir.

L’hiver, au contraire, il s’y installait pour lire en paix Nietzsche et Schopenhauer.

J’avais pris l’habitude d’aller l’y rejoindre, le samedi après-midi, pour demeurer en sa compagnie jusqu’au lundi.

Et voilà pourquoi un certain lundi matin de janvier, je me trouvai à bord du ferry-boat Martinez, un excellent navire, tout neuf, qui effectuait, pour la quatrième ou cinquième fois, la navette entre San Francisco et Sausalito.

Un épais brouillard couvrait toute la baie ; et en ma qualité de terrien, je n’étais pas très rassuré.

En proie à un vague malaise, je quittai le salon commun et gagnai le pont supérieur, où j’allai m’installer en dessous de la passerelle, et je me pris à philosopher sur cette brume mystérieuse qui m’enveloppait. »

Traduction : Louis Postif (1887-1942) et Paul Gruyer (1868-1930).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 26 191 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NIETZSCHE, Friedrich – Ainsi parlait Zarathoustra

Donneur de voix : Guy Marcy | Durée : 13h 37min | Genre : Philosophie


Friedrich Nietzsche 1882

Traditionnellement, on range Ainsi parlait Zarathoustra, dans la rubrique « Philosophie ». Mais on conviendra sans doute, et tout particulièrement en écoutant le texte, que ce livre est aussi, et peut-être d’abord, un immense poème. Parlant de son Zarathoustra, Nietzsche écrit : « C’est une sorte d’abîme de l’avenir, quelque chose d’effrayant, notamment dans le bonheur. Tout ce qui est là-dedans est mien, sans précédent, sans comparaison, sans précurseur – et il ajoute, comme un avertissement, – qui a une fois vécu là-dedans revient au monde avec un autre visage. ». (Lettre à Erwin Rohde, 24 février 1884).
Si l’on osait suggérer, à celles et ceux qui découvriraient Zarathoustra, une attitude pour recevoir ce texte, réputé difficile, ce serait celle d’un « abandon attentif ». Attendre, en écoutant bien, que vous emporte tout à coup, et sans que l’on sache très bien pourquoi, un mot, une expression, une métaphore, un rythme.

Traduction : Henri Albert (1868-1921).

> Écouter un extrait : Prologue de Zarathoustra.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 36 292 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Nietzsche" :


123>