Livres audio gratuits pour "Victor Hugo" :


BERNANOS, Georges – Un crime

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 5h 26min | Genre : Romans


Georges Bernanos - Un crime

Au château de Mégère, un crime a été commis : une riche veuve a été assassinée dans la nuit. Mais qui est l’inconnu trouvé gisant dans le parc, dévêtu et sans chaussures ? Quels secrets dissimule le nouveau curé de Mégère, arrivé la nuit même du drame ? Qui est cette jeune pensionnaire dont on a retrouvé la photographie ? Autant de mystères au travers desquels le juge Frescheville a bien du mal à déceler la vérité – le pourrait-il seulement, tant l’affaire est complexe et « crée autour [d’elle] comme une sorte de tourbillon qui attire invinciblement vers son centre innocents ou coupables » ?

Plus que la résolution de cette curieuse intrigue, ce sont tous ceux qui y participent – le procureur, le brigadier, la vieille bonne, ou le clergeon – qui intéressent réellement Georges Bernanos dans ce récit dont la clef n’est dévoilée que par la confession finale du personnage principal. « Rêver, c’est se mentir à soi-même, et pour se mentir à soi-même il faut d’abord apprendre à mentir à tous ».

Illustration : Dessin de Victor Hugo (L’Art et L’Idée, 1892).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 223 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Testament (9 avril 1875)

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 13min | Genre : Discours


Victor Hugo

« Je dois laisser pour seuls héritiers ma fille Adèle Hugo, actuellement dans une maison de santé à cause de son état mental, mes deux petits enfants Georges et Jeanne, issus du mariage de mon fils Charles, aujourd’hui décédé. »

Testament dicté et signé par Victor Hugo le 9 avril 1875.

Le Testament.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 508 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MICHEL, Louise – Poèmes dédiés à Victor Hugo

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Poésie


Victor Hugo

Trois poèmes de Louise Michel en hommage à Victor Hugo exilé.

À Victor Hugo

« Quand le poète prend tous les cris de son âme,
Tout le sang de son cœur, tout ce qu’il a de flamme,
Tout ce qu’il a de beau
Il l’enferme en un chant ou de harpe ou de cuivre,
Dans la strophe grondante, et le met dans un livre
Ainsi qu’en un tombeau. »

Guernesey

« Voyez-vous dans la brume un rocher couvert d’ombre :
C’est là qu’est le maître exilé. »

À Victor Hugo le poète

« Dans la poudreuse ornière, assis sur son vieux char,
S’endormait le Génie, et l’antique nectar
De ses dieux décrépits s’échappait des amphores. »

Illustration : Victor Hugo dans le jardin de Hauteville House à Guernesey (188?).

> Écouter un extrait : Guernesey.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 479 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Ce que c’est que la mort (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4min | Genre : Poésie


Ce que c'est que la mort

Un poème cueilli dans Les Contemplations de Victor Hugo pour célébrer la Fête des morts.

« Si c’est cela la mort, alors elle semble belle ! » (Verlaine)

Ce que c’est que la mort

« Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez.
On voit ce que je vois et ce que vous voyez ;
On est l’homme mauvais que je suis, que vous êtes ;
On se rue aux plaisirs, aux tourbillons, aux fêtes ;
On tâche d’oublier le bas, la fin, l’écueil,
La sombre égalité du mal et du cercueil ;
Quoique le plus petit vaille le plus prospère ;
Car tous les hommes sont les fils du même père ;
Ils sont la même larme et sortent du même œil.
On vit, usant ses jours à se remplir d’orgueil ;
On marche, on court, on rêve, on souffre, on penche, on tombe,
On monte. Quelle est donc cette aube ? C’est la tombe.
Où suis-je ? Dans la mort. Viens ! Un vent inconnu
Vous jette au seuil des cieux. On tremble ; on se voit nu,
Impur, hideux, noué des mille nœuds funèbres
De ses torts, de ses maux honteux, de ses ténèbres ;
Et soudain on entend quelqu’un dans l’infini
Qui chante, et par quelqu’un on sent qu’on est béni,
Sans voir la main d’où tombe à notre âme méchante
L’amour, et sans savoir quelle est la voix qui chante.
On arrive homme, deuil, glaçon, neige ; on se sent
Fondre et vivre ; et, d’extase et d’azur s’emplissant,
Tout notre être frémit de la défaite étrange
Du monstre qui devient dans la lumière un ange. »

Illustration : Nuages (photographie de Wingchi Poon, licence Cc-By-Sa-3.0).

Ce que c’est que la mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 097 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRILLET, Claudius – Victor Hugo spirite

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 4h 30min | Genre : Essais


Victor Hugo

Dans cet essai Claudius Grillet (1878-1938) propose une mise en parallèle des poèmes obtenus lors des séances de spiritisme de Jersey et l’œuvre poétique de Victor Hugo, plus particulièrement les livres 4 à 6 des Contemplations et La Légende des siècles.

> Écouter un extrait : Chapitre 00 : Bibliographie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 004 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Notre-Dame de Paris

Donneuse de voix : Romy Riaud | Durée : 19h 32min | Genre : Romans


John William Waterhouse - The crystal ball (with the skull)

On ne présente plus Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. Repris et réadapté sous des formes artistiques diverses, du cinéma au théâtre, de la comédie musicale au dessin animé, ce célèbre roman met en scène des personnages aussi profonds et pittoresques que ceux de Quasimodo, Esmeralda, Don Frollo et Phoebus.

> Écouter un extrait : Préface.


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 275 894 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Soleil(s) couchant(s) (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7min | Genre : Poésie


« En passant sur le pont de la Tournelle, un soir, je me suis arrêté quelques instants pour voir le soleil se coucher derrière Notre-Dame. » T. Gautier

Voici 5 Soleil(s) couchant(s) de grands poètes, réunis pour leur titre commun (le même thème se retrouve dans Harmonie du soir de Baudelaire dans L’Isolement de Lamartine, etc)…

« Oh ! regardez le ciel ! cent nuages mouvants,
Amoncelés là-haut sous le souffle des vents,
Groupent leurs formes inconnues [...] » (Victor Hugo, Feuilles d’automne)

« Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées. [...] » (Victor Hugo, Feuilles d’automne)

« En passant sur le pont de la Tournelle, un soir,
Je me suis arrêté quelques instants pour voir
Le soleil se coucher derrière Notre-Dame. » (Théophile Gautier, Premières Poésies)

« L’horizon tout entier s’enveloppe dans l’ombre,
Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre,
Ferme les branches d’or de son rouge éventail. » (José Maria de Heredia, Les Trophées)

« Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants. » (Paul Verlaine, Poèmes saturniens)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 696 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Stella (Poème, Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4min | Genre : Poésie


Józef Chełmoński - Nuit étoilée

« Le plus beau poème que je connaisse est Stella de Victor Hugo », écrit une auditrice.

Voici, pour la remercier de sa fidélité une version nouvelle de ses vers préférés.

Illustration : Józef Chełmoński, Nuit étoilée (1888).

Stella.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 799 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "Victor Hugo" :