Livres audio gratuits pour "baudelaire" :


ROLLINAT, Maurice – Les Mains – Musique – Le Manoir tragique

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Le Manoir tragique

Maurice Rollinat (1846-1903) est un poète symboliste qui a eu peu souvent recours à la prose pour exprimer surtout sa tristesse, son goût de l’étrange ou sa complaisance pour le macabre et le fantastique.

Les 17 récits de En errant, proses d’un solitaire (1886), très inspirés par Edgar Poe et par Baudelaire méritent d’être connus. En voici la première sélection :

Les Mains
« Les mains sont les grandes magiciennes de notre vie ! L’Âme surveille, aspire, convoite par les yeux ; ce n’est que par les mains qu’elle accomplit et possède. »

Musique
« N’y a-t-il pas telles musiques qui, notes à notes, si chagrines, d’une si fondante affliction, semblent faire tomber dans votre âme un délicieux goutte à goutte des pleurs qu’elle aspire et qu’elle boit comme ses propres larmes ? »

Le Manoir tragique
« Une nuit, j’ai eu ce rêve d’impressions et visions, si logique, si cousu de lucidité, de suite et de vraisemblance, que je le garde à jamais comme le souvenir de ma plus grande terreur soufferte, de ma pire stupéfaction vécue. »

Illustration : Henri Guérard, Armure (1888).

> Écouter un extrait : Les Mains.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 097 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 58min | Genre : Nouvelles


Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (The Unparalleled Adventure of One Hans Pfaall dans l’édition originale) est une nouvelle d’Edgar Allan Poe, parue en juin 1835, dans l’édition du magazine mensuel Southern Literary Messenger, conçue comme un canular journalistique par Poe. Elle fut traduite en français par Charles Baudelaire. Dans cette nouvelle, présentée sous la forme d’un journal, un homme nommé Hans Pfaall entame un voyage fantastique en ballon, partant de Rotterdam dans le but d’atteindre la Lune.

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Illustration : Édouard Riou et Henri de Montaut, Le Victoria au dessus du canal de Zanzibar après son départ de l’île de Koumbeni (Cinq Semaines en ballon, 1863).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 235 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VARLET, Théo – Télépathie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Société


Honoré Daumier - Les Fumeurs de hadchids

Théo Varlet (1878-1938), éthéromane, nous raconte dans Télépathie une expérience qui l’a profondément marqué sur la toxicité du haschisch, Cannabis indica.

« Vieil initié du bon Poison, j’ai pris un peu de cet exclusivisme qui nous fait, toxicomanes, aussi sectaires que prêtres de religions différentes. Le morphiné traite de Turc à More le fumeur d’opium, et les brutes ivres d’alcool n’ont pas assez d’injures pour nous autres dégusteurs d’éther. Nous le leur rendons bien du reste. Et quant à moi, sans aller jusqu’à suspecter Baudelaire, j’ai toujours tenu son haschisch en fort piètre estime. Maintenant, je le connais : c’est pis que de la défiance, et l’on ne m’y prendra plus. Avec l’éther, au moins, l’on sait à quoi s’en tenir. [...]
Mais il faut savoir si c’est bien vrai, si ce prodige de télépathie, par un mystérieux effet de la Drogue, relie effectivement nos cellules cérébrales, si nos dynamismes psychiques sont bien entrés en communication, si la pensée circule entre nous comme entre des vases communicants. »

Une lecture qui peut rendre service d’un poète et romancier que J.-H. Rosny aîné qualifiait de « visionnaire, coureur d’univers, et de toutes manières, un des plus beaux talents de sa génération ».

Illustration : Honoré Daumier, Les Fumeurs de hadchids (1845).

Télépathie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 895 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Chute de la maison Usher (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


La Chute de la maison Usher

La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton’s Gentleman’s Magazine. La traduction est de Charles Baudelaire.

Le narrateur arrive à la maison de son ami Roderick Usher, ayant reçu de lui une lettre dans laquelle il se plaignait de maladie et réclamait sa présence. Cette maladie se manifeste par une hyper-acuité des sens et une grande anxiété. Madeline, la sœur jumelle de Roderick, est elle aussi malade, tombant dans des états de transes cataleptiques…

La Chute de la maison Usher.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 298 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Colloque entre Monos et Una

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Colloque entre Monos et Una

L’analyse, par un « ressuscité » de tout ce qui s’est passé de sa mise en bière à son inexistence finale est le sujet de Colloque entre Monos et Una, dialogue des morts signé par Edgar Poe et traduit par Baudelaire.

« Ceux qui m’entouraient dirent que c’était la Mort. Les mots sont choses vagues. Mon état ne me privait pas de sentiment ; il ne me paraissait pas très différent de l’extrême quiétude de quelqu’un qui, ayant dormi longtemps et profondément, immobile, prostré dans l’accablement de l’ardent solstice, commence à rentrer lentement dans la conscience de lui-même ; il y glisse, pour ainsi dire, par le seul fait de l’insuffisance de son sommeil, et sans être éveillé par le mouvement extérieur. Je ne respirais plus. Le pouls était immobile. Le cœur avait cessé de battre. La volition n’avait point disparu, mais elle était sans efficacité. Mes sens jouissaient d’une activité insolite, quoique l’exerçant d’une manière irrégulière. »

Illustration : Harry Clarke, The Colloquy of Monos and Una (1923).

Colloque entre Monos et Una.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 078 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – L’Albatros (Poème, Version 6)

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 1min | Genre : Poésie


Charles Baudelaire

Les génies ne sont pas faits pour vivre en ce monde mais ils lui sont indispensables.

L’Albatros.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 466 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Le portrait ovale (Version 2)

Donneur de voix : Lostania0 | Durée : 8min | Genre : Nouvelles


Edgar Allan Poe

« Le château dans lequel mon domestique s’était avisé de pénétrer de force, plutôt que de me permettre, déplorablement blessé comme je l’étais, de passer une nuit en plein air, était un de ces bâtiments, mélange de grandeur et de mélancolie, qui ont si longtemps dressé leurs fronts sourcilleux au milieu des Apennins, aussi bien dans la réalité que dans l’imagination de Mistress Radcliffe… »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Le Portrait ovale.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 267 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Bérénice (Version 3)

Donneur de voix : Lostania0 | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Edgar Allan Poe

« Le malheur est divers. La misère sur terre est multiforme. Dominant le vaste horizon comme l’arc-en-ciel, ses couleurs sont aussi variées, – aussi distinctes, et toutefois aussi intimement fondues. Dominant le vaste horizon comme l’arc-en-ciel ! Comment d’un exemple de beauté ai-je pu tirer un type de laideur ? du signe d’alliance et de paix une similitude de la douleur ?… »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Bérénice.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 942 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "baudelaire" :