Livres audio gratuits pour "correspondance" :


MICHEL, Louise – À mes frères

Donneuse de voix : Julie | Durée : 2h 54min | Genre : Histoire


À mes frères

Louise Michel (1830-1905), l’ex-institutrice devenue communarde ayant passé sa vie à défendre les opprimé.e.s, est aujourd’hui une figure iconique.

Cette nouvelle anthologie récemment publiée chez Libertalia regroupe des textes politiques et poétiques de l’autrice, dont une grande partie d’inédits (conférences, lettres, poèmes, extraits de procès…), mais aussi des textes lui rendant hommage, dont deux poèmes de Victor Hugo et de Paul Verlaine.

L’ouvrage est divisé en 9 parties thématiques (La Commune, Retour d’exil, La Question des femmes…) qui organisent et introduisent les extraits.

Merci à Raphaël Setty pour son accordéon, à Khadim Fall pour sa voix, et à Libertalia et Éric Fournier pour leur accord amical !

Pour se procurer l’ouvrage…

> Écouter un extrait : La Grande Citoyenne.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 435 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PRÉVOST, Marcel – Lettres de femmes (Sélection)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 35min | Genre : Correspondance


Adélaïde Labille-Guiard - Portrait of a woman

Marcel Prévost (1862-1941) est un romancier, auteur dramatique et académicien français.
Il est fait chevalier, puis officier, puis commandeur, puis élevé à la dignité de Grand officier de la Légion d’honneur par Raymond Poincaré, ancien Président de la République, en 1935. Il a été Président de l’Union française pour le sauvetage de l’Enfance de 1937 à 1941.

Voici une sélection de nouvelles, par Marcel Prévost.
Il s’agit de quelques lettres de femmes, délicieuses, très variées. Certaines sont tristes, émouvantes, d’autres sont assez coquines, mais plutôt par ce qu’elles suggèrent que par des détails précis ou vulgaires.
Ces lettres sont écrites avec une légèreté et une beauté de l’écriture, qui en font un écrivain de premier plan. On est ému, on sourit, ou on rit franchement. Un vrai moment de dégustation !

Une autre nouvelle, Rencontre, est dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.

Image : Adélaïde Labille-Guiard, Portrait de femme (détail, 1787).

> Écouter un extrait : Un confesseur.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 903 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PUGET, Louis (de) – Le Chien politique (Poème)

Donneur de voix : Lemoko | Durée : 2min | Genre : Poésie


Le Chien politique

Correspondance de Brossette à Boileau. Lyon, 21 décembre 1706.
« Vous connaissez, Monsieur, la fable de La Fontaine intitulée : Le chien qui porte à son cou le dîner de son maître. Le sujet en est tiré d’une des lettres de M. Sorbière qui assure que l’aventure décrite dans cette Fable, M. de Puget avait déjà mis ce sujet en vers pour faire allusion à la mauvaise administration des deniers publics dont on accusait nos Magistrats. La Fontaine étant venu à Lyon chez un riche Banquier de ses amis, il y voyait souvent M. de Puget qui lui montra la Fable qu’il avait composée. La Fontaine en approuva fort l’idée, et mit ce même sujet en vers à sa manière. Vous pouvez remarquer l’application qu’il fait, quand il dit à la fin de sa fable :

Je crois voir en ceci l’image d’une ville
Où l’on met les deniers à la merci des gens ;
Échevins, Prévôt des marchands,
Tout fait sa main, etc… »

Voici la Fable de M. de Puget (1629-1709).

Le Chien politique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 423 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUCHESNE, Alphonse – Lettre à monsieur Charles Baudelaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Correspondance


Charles Baudelaire

Lettre à monsieur Charles Baudelaire

On imagine que le poète n’a pas dû sauter de joie à la réception de cette lettre du journaliste et écrivain Alphonse Duchesne en 1861 ; quatre ans après la publication des Fleurs de mal.

Illustration : Portrait de Charles Baudelaire par Henri Guérard (1885).

Lettre à Charles Baudelaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 948 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GIBRAN, Khalil – Lettres d’amour

Donneur de voix : Georje | Durée : 20min | Genre : Correspondance


May Ziade

Cette correspondance témoigne de l’amitié, puis de l’amour que se portèrent le poète et peintre libanais Gibran Khalil Gibran (1883-1931) et la femme de lettres et pionnière du féminisme oriental Mary Ziadah (1886-1941), communément appelée May Ziadé.

Khalil Gibran, issu d’une famille chrétienne catholique d’Orient (Maronite), était originaire de Bcharré. Suite à des problèmes financiers, ses parents finiront par se séparer. Sa mère partira avec ses deux fils et ses deux filles vivre aux États-Unis, à Boston, où réside alors une importante communauté syro-libanaise.
En 1902, sa sœur cadette, âgée de quatorze ans, meurt de ce qui semble être la tuberculose ; l’année suivante, son frère aîné décède de la même maladie et sa mère meurt peu de temps après.
Khalil Gibran expose ses premiers dessins dès l’âge de 21 ans à Boston où il rencontre une directrice d’école qui devient sa bienfaitrice et l’envoie étudier l’art à Paris. En 1911, il s’installe définitivement à New York. Par la suite, Khalil Gibran deviendra un écrivain et un poète emblématique.

Mary Ziadah a vu le jour à Nazareth, de père libanais et de mère palestinienne. Elle passe sa jeunesse dans sa ville natale avant de partir avec sa famille vivre au Liban, à Edhen, pour y finir ses études secondaires. En 1908 son père décide d’installer définitivement la famille au Caire pour trouver une meilleure situation. Elle s’y s’inscrit à l’Université égyptienne pour étudier les littératures étrangères modernes.
Mary Ziadah commence l’écriture dès l’âge de 16 ans dans le journal de son père et elle édite son premier recueil de poèmes en français, Fleurs de rêve, à l’âge de 24 ans. Par la suite, elle va connaître un parcours de militante de premier plan de la condition de la femme à travers l’écriture. Maîtrisant plusieurs langues, elle traduit des œuvres de grands écrivains. Elle fonde le salon littéraire qui deviendra l’espace des intellectuels égyptiens et du monde arabe.
Mary Ziadah, qui suivait avec attention et admiration les écrits de Khalil Gibran, lui écrit pour la première fois une lettre amicale en 1912. À partir de cette date, les deux écrivains ne vont cesser de s’échanger des écrits. Au fil du temps, l’amour s’installe peu à peu et se découvre. Mary Ziadah lui fait parvenir une photo d’elle après dix ans de correspondance.
Comme dans toutes les histoires passionnées, il s’ensuivra des périodes d’unions, de conflit et de silence.

Pour Khalil Gibran, May Ziadah incarne toute la féminité orientale et la secrète grandeur de l’âme.
Au gré de sa correspondance, Mary Ziadah prendra le nom de Mary, de May ou de Myriam.

Le plus incroyable, c’est que jamais Khalil Gibran et Mary Ziadah ne se sont rencontrés.

Leur relation épistolaire aura duré vingt ans jusqu’à la mort de Khalil Gibran. Si la plupart des échanges de Mary Ziadah ont malheureusement disparu, les magnifiques lettres de Khalil Gibran peuvent encore témoigner de cette relation.

L’enregistrement comprend une partie de la correspondance de Khalil Gibran à Mary Ziadah à partir du 30 mai 1921.

À Patrick et à Ophélie qui m’ont fait découvrir Khalil Gibran et Mary Ziadah.

Avec l’aimable autorisation des éditions La Part Commune. Lettres d’amour de Khalil Gibran traduit par Anne Junie.

Lettres d’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 768 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMAÎTRE, Jules – En marge de Madame de Sévigné

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Correspondance


Madame de Sévigné et Madame de Grignan

Après En marge de l’Odyssée, de Pantagruel, de La Fontaine, voici En marge de Madame de Sévigné, présenté par Jules Lemaître sous la fiction de trois lettres écrites par une Marquise à une Comtesse sur les rapports difficiles de Madame de Sévigné et de sa fille Madame de Grignan..

Rappelons nous !
« Ce mot de Mme de Sévigné à sa fille : J’ai mal à votre poitrine ; expression de génie, si l’on peut appeler ainsi ce que le cœur a inventé. »
(Jean-François Marmontel)

Illustration : Portraits de Madame de Sévigné (par Claude Lefèbvre) et Madame de Grignan (attribué à Pierre Mignard).

En marge de Madame de Sévigné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 921 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NOAILLES, Anna (de) – L’Exhortation

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Correspondance


Coles Phillips - I Call It My True Companion (1920)

Les Innocentes, ou La Sagesse des femmes est un recueil de quinze nouvelles sur l’amour que la jeune comtesse Anna de Noailles publie pour notre instruction.

L’Exhortation est composé de deux textes contemporains :

01. Lettre de lui à elle

« Madame, voici quinze jours que je vous ai quittée et que je voyage. Je ne sais pas encore si je puis ou si je ne puis pas vivre sans vous. »

02. Lettre d’elle à un autre

« Je songe à la sympathie que vous me témoignez, à ce qu’il y a de commun entre votre cœur et mon cœur. »

Sa devise : « L’important n’est pas d’être sage, c’est d’aller au-devant des dieux ! »

Illustration : Coles Phillips, I Call It My True Companion (1920).

Lettre de lui à elle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 850 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOSTOÏEVSKI, Fedor – Lettre à son frère Mickhaïl

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 32min | Genre : Correspondance


Fédor Dostoïevski

Durant sa captivité en Sibérie, Dostoïevski souffre des conditions de vie mais surtout de sa solitude affective et intellectuelle. C’est un peu un appel au secours qu’il lance ici à son frère.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936) et Charles Morice (1860-1919).

Lettre à son frère.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 242 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "correspondance" :