Livres audio gratuits pour "infernaliana" :


NODIER, Charles – Le Peintre de Salzbourg, journal des émotions d’un cœur souffrant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 52min | Genre : Nouvelles


Hubert Sattler - Salzbourg en hiver

Charles Nodier publia, sans succès, en 1803 (Hugo avait alors un an !), Le Peintre de Salzbourg, journal des émotions d’un cœur souffrant, mais, s’il n’atteignit pas la fécondité de Hugo (avec qui il se brouilla parce que le poète était en train de le supplanter à la tête du Cénacle romantique), avant de devenir Académicien et de mourir en 1834, il fut l’auteur de plus de cent ouvrages, dont Infernaliana sélectionné partiellement sur notre site.

Celui qui a grandement participé à la redécouverte de la poésie française du XVIe siècle, remettant au goût du jour Ronsard, nous présente la confession, sous forme d’un journal du 20 août au 30 octobre, de Charles Munster, jeune peintre allemand exilé de Bavière pour ses activités politiques, cru mort et qui revient à Salzbourg deux ans plus tard pour trouver, mariée au très sympathique M. Stronck, sa fiancée Eulalie.
Les trois héros sont des cœurs purs, le désespoir du peintre est finement analysé et l’on remarquera la beauté, bien rendue, changeant continuellement, de la Nature en harmonie ou en contradiction avec les sentiments du narrateur.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 726 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NODIER, Charles – Infernaliana (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Le Diable

Le Cheval sans fin :
« Des hurlements épouvantables se firent entendre ; et bientôt après je ne sentis plus rien autour de moi ; cependant j’allais toujours avec une rapidité extraordinaire, et je me trouvai presqu’à la même place où j’avais rencontré mon maudit cavalier. »

Le Diable comme il s’en trouve :
« Ce ne sont point des corps fantastiques qui s’offrent à ses coups, mais bien des composés de chairs et d’os. Un des assaillants voit d’abord tomber son poignet. »

La Maison enchantée :
« Ce qui me surprit le plus, c’est que la maison disparut et que je me trouvai aux portes de la Ciotat, sans que j’aie jamais pu savoir comment j’y avais été transporté ; et comment la maison avait disparu. »

Le Pacte infernal :
« Pendant toute cette cérémonie le démon ne cessait de pousser des hurlemens épouvantables ; plusieurs fois il voulut me saisir : pour l’éviter, on me donna la croix à porter, alors des vociférations horribles se firent entendre, l’église fut remplie d’une odeur sulfureuse et infecte, elle paraissait pleine de spectres, et ce ne fut qu’à force d’aspersion, qu’on parvint à chasser le malin esprit. »

Ces quatre Infernaliana de Charles Nodier durent moins d’une demi-heure…

> Écouter un extrait : Le Cheval sans fin.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 198 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NODIER, Charles – Quatre Infernaliana

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Le Revenant rouge

« Nous engageons nos lecteurs à se défier de ces récits ainsi que des prétendues histoires de revenants, de sorciers, de diables, etc » nous prévient Charles Nodier dans l’Avertissement de ses 37 Infernaliana (1822) dont plusieurs ont été publiés sur le site.

Le Revenant rouge :
« À peine avais-je fini ces mots, que la porte s’ouvre, et nos regards se portent sur un fantôme d’une grandeur gigantesque ; ses yeux creux étaient enflammés, sa bouche livide laissait voir des dents longues et décharnées, ses joues dépouillées de chair, n’offraient à notre vue qu’un monstre horrible, sa tête chauve ajoutait encore à ce tableau ; ses mains étaient armées de griffes crochues, son corps n’était qu’un vrai squelette entouré de reptiles, enfin il était mille fois plus hideux que la mort, telle qu’on nous la représente. »

Le Lièvre, Le Spectre d’olivier, La Maison du lac, complètent cette sélection.

> Écouter un extrait : Le Revenant rouge.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 586 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NODIER, Charles – La Biche de l’abbaye – Histoire d’un broucolaque

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Henry Fuseli - Oberon

On sait le désir de Charles Nodier de rendre ridicules les histoires de vampires dans ses 37 Infernaliana.

La Biche de l’abbaye, conte noir, est le récit des exploits du Chevalier noir qui vint à bout du démon :
« Il existait au milieu du 10e siècle une abbaye située aux confins d’une immense forêt de la Normandie.
La légende a rendu cette forêt fameuse par les apparitions continuelles qui y avaient lieu et bien plus encore par la présence d’une biche blanche, qui depuis un tems immémorial avait répandu la consternation dans toute la contrée. [...] Nombre de jeunes gens avaient tenté d’approcher l’animal ; mais les uns en avaient été victimes, les autres n’avaient pu y parvenir et tous avaient vu des choses épouvantables. »

Le Broucolaque, nom moderne du vampire chez les Grecs, est un mort qui sort de son tombeau, généralement la nuit, afin de tourmenter les vivants soit pour boire le sang au cou de sa victime soit pour les étouffer en serrant leur gorge.
L’Histoire d’un broucolaque est celle d’un paysan grec de l’île de Mykonos, « tué à la campagne, on ne sait par qui ni comment. Deux jours après qu’on l’eut inhumé dans une chapelle de la ville, le bruit courut qu’on le voyait la nuit se promener à grands pas ; qu’il venait dans les maisons renverser les meubles, éteindre les lampes, embrasser les gens par derrière et faire mille petits tours d’espiègle. »

La Biche de l’abbaye.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 738 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NODIER, Charles – Infernaliana (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Nouvelles


Hans Baldung - Sabbat de sorcières

Répétons les propos de Charles Nodier présentant ses 37 Infernaliana : « De toutes les erreurs populaires, la croyance au vampirisme est à coup sûr la plus absurde ; je ne sais même pas si elle ne l’est pas plus que les contes de revenants.
Il est étonnant que des êtres raisonnables aient pu croire si long-tems que des morts sortaient la nuit des cimetières pour aller sucer le sang des vivans, et que ces mêmes morts retournaient ensuite dans leurs cercueils. Nous pouvons certifier cependant que des gens de mérite y ont cru, et que l’autorité elle-même a servi à propager de semblables absurdités. Nous engageons nos lecteurs à se défier de ces récits ainsi que des prétendues histoires de revenans, de sorciers, de diables, etc. »
La collection s’augmente aujouurd’hui de six nouvelles brèves histoires

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 007 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NODIER, Charles – Infernaliana (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Infernalia

Charles Nodier (1780-1841) auteur romantique très prolifique, a publié Infernaliana, recueil de 37 nouvelles, non pour participer à l’engouement de certains de ses contemporains pour le spiritisme (cf. les tables tournantes de Victor Hugo), mais pour, au contraire, en racontant des anecdotes, de « petits romans » et des contes sur les revenants, les démons, les spectres et les vampires, montrer le ridicule de ces croyances.

Voici neuf de ces histoires :
« De toutes les erreurs populaires, la croyance au vampirisme est à coup sûr la plus absurde ; je ne sais même pas si elle ne l’est pas plus que les contes de revenants.
Il est étonnant que des êtres raisonnables aient pu croire si long-tems que des morts sortaient la nuit des cimetières pour aller sucer le sang des vivans, et que ces mêmes morts retournaient ensuite dans leurs cercueils. Nous pouvons certifier cependant que des gens de mérite y ont cru, et que l’autorité elle-même a servi à propager de semblables absurdités. Nous engageons nos lecteurs à se défier de ces récits ainsi que des prétendues histoires de revenans, de sorciers, de diables, etc »

> Écouter un extrait : Avertissement.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 478 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "infernaliana" :