Livres audio gratuits pour "khazal" :


BALZAC, Honoré (de) – Mémoires de deux jeunes mariées

Donneuse de voix : Juliette & Pomme | Durée : 9h 40min | Genre : Romans


Jeune Fille écrivant

Avec la participation de Alexandre Khazal, Christophe Ménager, Milunisu et Vincent de l’Épine.

Les « Deux Jeunes Mariées » sont deux très jeunes femmes amies : Louise, blonde et passionnée, et Renée, brune et sage.
Séparées à leur sortie du couvent, elles s’écrivent et se racontent leur parcours tellement différent, bien qu’elles parviennent toutes les deux à un bonheur.
Renée représentait peut-être un certain idéal de la femme, aux yeux de l’époque, tandis que Louise, sans doute la préférée de Balzac, nous paraît étonnamment moderne.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 31 979 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉGUR, Comtesse (de) – Le Mauvais Génie

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 5h 43min | Genre : Romans


Comtesse de Ségur - Le Mauvais Génie

« Alcide :
Dis-moi donc, Julien, tu pourrais tout de même faire une fameuse affaire avec Monsieur Georgey ; il ne regarde pas à l’argent ; il est riche, tu pourrais lui vendre une de tes dindes pour huit francs.

Julien :
D’abord, je t’ai dit que c’est Madame Bonard qui les vend elle-même ; ensuite, quand je la lui vendrais huit francs, je ne vois pas ce que j’y gagnerais.

Alcide :
Comment, nigaud, tu ne comprends pas que, le prix d’une dinde étant de quatre francs, tu empocherais quatre francs et tu en donnerais autant à Madame Bonard ?

Julien :
Mais ce serait voler, cela !

Alcide :
Pas du tout, puisqu’elle n’y perdrait rien.

Julien :
C’est vrai ; mais, tout de même cela ne me semble pas honnête. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01 : Une dinde perdue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 29 965 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Contes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 8h 10min | Genre : Contes


Charles Dickens - Contes

La plupart des romans de Charles Dickens, dont Littérature audio.com fête aujourd’hui le bicentenaire de la naissance, furent initialement publiés sous forme de feuilletons dans différentes revues, certaines entièrement écrites de sa main. C’est le cas par exemple de Master Humphrey’s Clock, revue hebdomadaire publiée entre 1840 et 1841, dans laquelle Maître Humphrey se raconte et évoque le cercle de ses amis, parmi lesquels Mr. Pickwick. Les histoires de Maître Humphrey, présentées aujourd’hui dans le conte intitulé L’Horloge de Maître Humphrey, consistent en une sorte de canevas qui servit de cadre pour la première publication de deux grands romans : Le Magasin d’Antiquités et Barnaby Rudge.

Les autres contes de ce recueil furent pour la plupart publiés dans d’autres revues et sont autant d’incursions dans le monde de Dickens : celui des petites gens, des bas-fonds de Londres, des escrocs et des policiers, bien sûr, mais encore du rêve, du fantastique et de la poésie…

Traduction : Robert de Cerisy (1888).

Illustration : Frontispice du Tome 2 de Master Humphrey’s Clock, édité par Chapman and Hall, 1841.

> Écouter un extrait : 01. Aux abois.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 26 925 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉCOURT, Jean-Baptiste Willart (de) – Qu’est-ce que l’amour ? (Poème)

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 1min | Genre : Poésie


Une page d'amour

« C’est ce lutin qui fait qu’on ne dort pas,

Qu’on ne vit qu’à demi, qu’à toute heure on soupire.

[...] »

Qu’est-ce que l’amour ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 449 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIMBAUD, Arthur – Le Mal (Poème, Version 2)

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 1min | Genre : Poésie


Arthur Rimbaud

« Tandis qu’une folie épouvantable, broie

Et fait de cent milliers d’hommes un tas fumant ;

- Pauvres morts ! dans l’été, dans l’herbe, dans ta
joie. »

Le Mal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 010 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DESBORDES-VALMORE, Marceline – Les Séparés (Poème, Version 2)

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 2min | Genre : Poésie


Marceline Desbordes-Valmore

« N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre.

Les beaux étés sans toi, c’est la nuit sans flambeau.

J’ai refermé mes bras qui ne peuvent t’atteindre,

Et frapper à mon cœur, c’est frapper au tombeau.

N’écris pas ! »

Les Séparés.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 539 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SEGUR, Comtesse (de) – François le bossu

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 5h 39min | Genre : Romans


Comtesse de Segur - Francois le bossu

« « Écoutez tous ! Écoutez-moi, Paolo. Zé dis et zé zoure qué lorsque cet enfant, que la signora appelle Esoppo, aura vingt et oune ans, il sera aussi grand, aussi belle que son respectabile signor padre. C’est moi qui lé ferai parce que l’enfant est bon, qu’il m’a fait oune énorme bienfait, et… et que zé l’aime. »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 33 844 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SUE, Eugène – Les Mystères de Paris (Livre I)

Donneur de voix : Projet collectif | Durée : 4h 15min | Genre : Romans


Eugene Sue Les Mysteres de Paris

Eté 1842 : le premier épisode des Mystères de Paris paraît pour la première fois en feuilleton. Le dandy noceur Eugène Sue y donne vie à une faune inconnue de la littérature : le petit peuple de Paris, qui vit dans des conditions épouvantables.
Le succès est fulgurant. Dans les cafés, le matin, on s’arrache les Débats. La foule des boulevards et des faubourgs patiente parfois jusqu’à quatre heures dans les cabinets de lecture où les quotidiens se louent à la demi-heure. Et ceux qui ne savent pas lire se font conter les Mystères à la veillée… Paris se trouve du jour au lendemain tenu en haleine par les aventures du Chourineur, de l’ignoble maître d’école, de son hideuse compagne La Chouette, de Fleur-de-Marie la Goualeuse, du concierge Pipelet etc, etc…
« Des malades ont attendu pour mourir la fin des Mystères de Paris », rapporte même Théophile Gautier.

Nous vous en proposons une adaptation fidèle au roman dans le style des feuilletons radiophoniques de naguère.

Les arrangements pour orgue de barbarie sont de MM. Antoine Bitran, Norbert Schermann. Valéry Sauvage a quant à lui interprété avec talent les morceaux de guitare. Les chansons de Fleur-de-Marie sont interprétées par Loulou. Sans oublier les joueurs d’orgue de barbarie qui ont répondu gentiment à mon appel en m’envoyant des informations précieuses et quelques uns de leurs morceaux : Gérard Dabonot, Anne Beaugendre, Guy Mauduit dit Jim, Philippe Crasse du Ludion, Claire de la Frénière, Robert Niemeczek… pardon à ceux que j’ai omis de citer. Grâce à eux j’ai découvert le petit monde de l’orgue de barbarie qui m’enchante et qui j’espère enchantera les auditeurs des Mystères de Paris.
Merci à tous.

Les donneurs de voix ayant participé au projet :

Pomme : Madame Georges
Orangeno : Fleur-de-Marie
Janico : Murph
Jean-Luc Fischer : Narrateur, Le Chourineur, Borel, David
Alexandre Khazal : Rodolphe, l’homme au bonnet, Thomas Seyton
Saperlipopette : la Chouette
Juliette : la Mère Ponisse
Marieca : la Comtesse Sarah
Avec la participation de Nicolas Piémont, dans le rôle du Maître d’école.

Adaptation et mise en scène : Jean-Luc Fischer.

Un dernier mot avant de vous laisser vous plonger dans le Paris de Louis-Philippe : vous trouverez dans les Mystères bon nombre de de références et de termes d’argot de l’époque.
Nous les avons explicités dans des notes que vous trouverez ici.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 51 237 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "khazal" :