Livres audio gratuits publiés en mai 2011 :


HOMÈRE – L’Iliade

Donneuse de voix : Ariane | Durée : 15h 53min | Genre : Mythologie


Phidias - Apollon du Tibre

« Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère,
Et pour ce, Corydon, ferme bien l’huis sur moi. » (Ronsard)

Suivons l’exemple de Ronsard, pour ces batailles palpitantes, pour ces dieux, si humains dans leurs caprices et leurs petites mesquineries, mais surtout pour ce sens profond de la compassion face à la destinée humaine et à la mort :
« Magnanime Tydéide, pourquoi t’informes-tu de
ma race ? La génération des hommes est semblable à celle des feuilles. Le vent répand les feuilles sur la terre, et la forêt germe et en produit de nouvelles, et le temps du printemps arrive. C’est ainsi que la génération des hommes naît et s’éteint. » (Chant 6)

Traduction : Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894).

> Écouter un extrait : Chant 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 100 391 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AGUÉTANT, Pierre – Poésies (Sélection)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 10min | Genre : Poésie


Alfred Sisley - Le Canal Saint Martin 2

Pierre Aguétant est un poète et écrivain de langue française, né le 27 avril 1890 à Guéreins (Ain), auteur de romans sentimentaux et de poèmes. Il est décédé le 14 juin 1940 et inhumé au cimetière de Jullié dans le Rhône.

Ses parents sont Claude Pierre Joseph Aguétant et Annette Joséphine Mallen. Claude Aguétant, mort en 1918, fut notaire et maire d’Ambérieu-en-Bugey pendant 16 ans ; en 1932 la municipalité attribua les « rue Aguétant » et « place Aguétant » en l’honneur de l’ancien maire et de ses deux fils : Charles mort pour la patrie dans les Vosges en 1914 et Pierre le poète et romancier ; en 1918 le mariage de Pierre Aguétant et de Marie-Louise Pascalin fut célébré dans l’intimité à Lyon par leur ami Édouard Herriot.

La mort brutale de son frère Charles en 1914 l’affecta profondément et marqua fortement son œuvre.

C’est la princesse roumaine Hélène Vacaresco, qui le propulsa dans les salons de poésies où Émile Faguet l’encouragea. Pierre Aguétant n’avait pas encore vingt ans.

Madame Alphonse Daudet, Anna de Noailles et la duchesse de Rohan lui apportèrent durant plusieurs années un soutien réel. Léon Lahovary lui écrivit de longues lettres régulièrement. Auguste Dorchain écrit en mai 1918 : « calme, inspiration et bonheur au poète, dans la cité de Lamartine ! De cœur votre Auguste Dorchain ». Georges Normandy lui servit de guide dans le milieu littéraire auprès des éditeurs et des libraires.

Source: Wikipédia.

> Écouter un extrait : À nos généraux vainqueurs.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 780 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHWOB, Marcel – Les Striges

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Striges

« Je ne peux chasser mon idée. Quand je pense à la mort, j’ai devant mes yeux toutes les personnes que j’ai vues mourir. Et si nous étions sûrs de notre corps, après que tout est fini ! Mais, pauvres nous, misérables que nous sommes, il y a des puissances mystérieuses qui nous guettent, je vous le jure par mon génie. On en voit dans les carrefours. Elles ont la forme de vieilles femmes, et la nuit elles sont faites en manière d’oiseaux. »

« Vobis rem horribilem narrabo… mihi pili inhorruerunt. »
(« Je vais vous raconter une chose horrible… mes poils se hérissèrent »)
(T. P. ARBITRI, Satirae.)

Un conte extrait du recueil Cœur double

Les Striges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 412 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERHAEREN, Émile – Les Heures du soir (Poèmes, Sélection)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8min | Genre : Poésie


Emile Verhaeren - Les heures du soir

Les Heures du soir sont le dernier volet de la trilogie que Verhaeren a dédiée à sa femme. Il parle de l’hiver, du déclin de leur corps, mais leur amour reste toujours vivant et chaleureux, comme au premier jour. En voici une sélection :

- En ce rugueux hiver
- Les fleurs du clair accueil
- Si nos cœurs ont brûlé
- Subirons-nous, hélas, le poids mort des années
- Viens jusqu’à notre seuil

> Écouter un extrait : En ce rugueux hiver.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 406 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BÉCQUER, Gustavo Adolfo – Légendes espagnoles

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 5h 31min | Genre : Contes


Gustavo Adolfo Becquer

« Un groupe de jeunes filles avec leurs fichus de crêpe aux mille couleurs, un paquet d’œillets dans les cheveux : elles jouent, du tambour de basque, babillent, rient et crient tout en poussant, comme des folles, la balançoire suspendue aux deux arbres. Les garçons de la taverne vont et viennent avec des plaleaux chargés de mançanilla et d’assiettes d’olives. Des gens du peuple, groupés en bandes, fourmillent sur la route. » (La Taverne des chats).

« Ses cheveux se hérissèrent d’horreur. Il venait de voir, sous des capuchons relevés, les mâchoires décharnées, les blanches dents, les noires cavités des yeux de têtes de morts, et à moitié couverts de vêtements en lambeaux, les squelettes des moines précipités jadis, du portail de l’église dans le gouffre. » (Le Miserere).

Ces deux extraits des Légendes espagnoles donnent la mesure du talent évocateur du poète et conteur romantique Gustavo Adolfo Bécquer (1836-1870). Excellant à décrire une scène en quelques paroles, avec finesse et précision, il crée des histoires où se mêlent aux légendes séculaires, le surnaturel, la magie et la recherche de l’impossible, sur fond de rues ténébreuses, cloîtres gothiques et fontaines enchantées…

Traduction : Achille Fouquier (1817-1895?).

Illustration : Gustavo Adolfo Bécquer, par Bartolomé Maura.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Le Gnome.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 55 744 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLAIS, Alphonse – Le Parapluie de l’escouade (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Le parapluie de l escouade

Lu dans un récent article « Plus globalement, le rire diminue le tonus musculaire général et élimine ainsi tensions et agressivité. Une étude récente et des plus sérieuses, menée à l’université du Maryland à Baltimore (USA) a montré que le rire (et le sens de l’humour) sont efficaces pour prévenir la survenue des maladies cardio-vasculaires, en particulier l’infarctus du myocarde. »

Voici un traitement d’une heure offert par Alphonse Allais.
« À votre place, je créerais une énorme tombola sociale, composée de lots variant entre cinq cent mille livres de rente et peau de balle et balai de crin, en passant par mille positions intermédiaires. Autant de lots que de citoyens français. Tirage, chaque année (au 1er avril, pour rigoler un peu). Dès lors, la vie deviendrait exquise et habitable. Le tumulte des passions s’assoupirait. L’envie reploierait ses odieuses ailes vertes. Et renaîtrait l’espoir ! Tel qui détiendrait, pour le moment, la peau de balle ou le balai de crin, se croirait le plus fortuné des bougres, à l’espérance que, dans un an, ce serait lui qui ferait son petit tour de lac ou, tout au moins, qui jouirait d’une bonne petite vingtaine de mille livres de rente. » (La Question sociale)

Accéder à la deuxième et la troisième sélection…

> Écouter un extrait : Comme les autres.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 714 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ZOLA, Émile – Lourdes

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 22h 17min | Genre : Romans


Lourdes

1er tome du cycle : Les Trois Villes, qui sera suivi de Rome et Paris.

Zola peint :
« un monde de croyants hallucinés…
le besoin de surnaturel persistant chez l’homme malgré les conquêtes de la science »,
les escroqueries de la guérison,
les rivalités dans le monde ecclésiastique,
le lucre engendré par le succès de la grotte.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 712 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOULET, Paul-Jean – Six Poèmes

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 3min | Genre : Poésie


anger

Paul-Jean Toulet, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 5 juin 1867 et mort à Guéthary (Basses-Pyrénées) le 6 septembre 1920, est un écrivain et poète français, célèbre par ses Contrerimes, une forme poétique qu’il avait créée.

La contrerime est un quatrain combinant rimes embrassées (ABBA) et structure métrique croisée (généralement 8-6-8-6), ce qui donne au poème une impression de déséquilibre systématique. Elle a été formalisée et baptisée ainsi par Paul-Jean Toulet, qui l’utilisa dans nombre de poèmes, notamment dans son recueil éponyme Les Contrerimes. Voici un exemple par cet auteur :

« Douce plage où naquit mon âme ;
Et toi, savane en fleurs
Que l’Océan trempe de pleurs
Et le soleil de flamme ; »

Avant lui ce genre de strophe ne fut utilisée que très exceptionnellement. On la trouve néanmoins dans ce poème de Leconte de Lisle, Le Manchy :

« Sous un nuage frais de claire mousseline,
Tous les dimanches au matin,
Tu venais à la ville en manchy de rotin,
Par les rampes de la colline. »

Après Toulet, les poètes fantaisistes eux-mêmes, qui pourtant le prenaient comme modèle, ne l’utilisèrent que très rarement.

Source: Wikipédia.

> Écouter un extrait : À Londres je connus Bella.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 134 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :