Livres audio gratuits publiés en octobre 2011 :


SADE, Marquis (de) – La Prude, ou La Rencontre imprévue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Contes


Marquis de Sade

« J’ai votre affaire, il ne s’agit que d’y mettre le prix, c’est une femme charmante, une créature qui vous ravira dès que vous l’entendrez… c’est enfin ce que nous appelons un morceau de prêtre, et vous savez que ces gens-là étant mes meilleures pratiques, je ne leur donne pas ce que j’ai de plus mauvais… »

No comment de ce conte licencieux…

La Prude, ou La Rencontre imprévue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 121 987 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEROY-BEAULIEU, Anatole – Pourquoi nous ne sommes pas socialistes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Essais


Anatole Leroy Beaulieu

En 1895, à l’époque où Jean Jaurès essayait de convertir la jeunesse au socialisme (écoutez sur ce site les divers textes consacrés à ce doctrinaire), Anatole Leroy-Beaulieu (1842-1912) historien, membre de l’Institut, auteur, entre autres, de Dialogue sur  le socialisme et l’individualisme et de Christianisme et socialisme, fit cette conférence le mercredi 9 janvier dans la grande salle de l’Hôtel des sociétés savantes devant une majorité d’étudiants : Pourquoi nous ne sommes pas socialistes, où l’on trouve ces passages :

« Une grande, une angoissante question se pose aujourd’hui devant nous, – devant vous surtout, jeunes hommes. Un siècle nouveau va bientôt se lever sur le monde ; que nous apportera ce XXe siècle sur lequel reposent des espérances non moindres que celles mises par nos pères de la Révolution en notre XIXe siècle, chargé à son déclin du poids de tant de déceptions ? »

« Un des maux de notre époque, et à mon sens l’un des plus inquiétants, c’est la vogue des idées vagues ; c’est que notre atmosphère intellectuelle est formée d’une sorte de brouillard d’idées à travers lequel les intelligences ne perçoivent plus rien de précis, rien de distinct. Ce mal sévit surtout dans les questions sociales, si bien que j’oserais dire que le principal danger de notre société, ce n’est pas le collectivisme révolutionnaire, ce n’est pas le socialisme dogmatique, le socialisme avéré et militant ; c’est le vague et confus socialisme, le socialisme vaporeux dont est imprégnée l’atmosphère ambiante. (Murmures et applaudissements répétés.) »

Tout rapprochement avec l’actualité ne serait que pure coincidence… Cent vingt ans se sont écoulés. Les Prussiens n’occupent plus l’Alsace Lorraine.

Pourquoi nous ne sommes pas socialistes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 091 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – La Légende des siècles : L’Aigle du casque (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Poésie


Wenceslas Hollar - Casque avec aigle

L’Aigle du casque, extrait de La Légende des siècles, est à la fois un texte épique et un récit fantastique en vers. Ajoutons y l’aspect moral, car l’aigle, qui représente un symbole guerrier, malgré son immobilité devient, à la fin du poème, un être vivant doué de conscience.

L’Aigle du casque.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 416 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Auprès d’un mort – Le Père Judas – Le Condamné à mort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Schopenhauer

Le râtelier de Schopenhauer  (Auprès d’un mort), la disparution du Juif-errant (Le Père Judas) et l’absence de guillotine dans la Principauté de Monaco (Le Condamné à mort) sont traités avec humour par Maupassant. Un auditeur du « rocher » saurait-il si cette histoire monégasque relève de la légende ou de la petite histoire ? L’auteur la présente comme S G D G !

« Qu’on proteste ou qu’on se fâche, qu’on s’indigne ou qu’on s’exalte, Schopenhauer a marqué l’humanité du sceau de son dédain et de son désenchantement.
Jouisseur désabusé, il a renversé les croyances, les espoirs, les poésies, les chimères, détruit les aspirations, ravagé la confiance des âmes, tué l’amour, abattu le culte idéal de la femme, crevé les illusions des cœurs, accompli la plus gigantesque besogne de sceptique qui ait jamais été faite. Il a tout traversé de sa moquerie, et tout vidé. Et aujourd’hui même, ceux qui l’exècrent semblent porter, malgré eux, en leurs esprits, des parcelles de sa pensée. »

> Écouter un extrait : Auprès d’un mort.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 533 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NAPOLÉON Ier – Lettres à Joséphine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Correspondance


Joséphine et Napoléon

Les trois femmes qui marquèrent la vie amoureuse de Napoléon sont Joséphine de Beauharnais, avec qui il fit un mariage d’amour, Marie Walewska qui deviendra sa favorite passionnée et Marie-Louise de Habsbourg, qu’il épousera par « raison ». Deux ans à peine après leur mariage, en 1798, la flamme amoureuse de l’Empereur ne s’accommode plus de l’espèce d’indolence qui caractérise Joséphine ; sa passion s’affaiblit, tandis que celle de Joséphine devient jalousie maladive.
Ces quelques lettres, d’intérêt littéraire médiocre, ont été classées artificiellement en trois rubriques : celles de l’amant, du mari et de l’ami. Leur valeur est plutôt historique. Étonnant, le flegme avec lequel le grand homme de guerre fait part à Joséphine de ses succès militaires.

«La bataille de Friedland sera aussi célèbre et est aussi glorieuse pour mon peuple. Toute l’armée russe mise en déroute, 80 pièces de canon, 30.000 hommes pris ou tués ; 25 généraux russes tués, blessés ou pris ; la garde russe écrasée : c’est une digne sœur de Marengo, Austerlitz, Iéna. Le Bulletin te dira le reste. Ma perte n’est pas considérable ; j’ai manœuvré l’ennemi avec succès.
Sois sans inquiétude et contente. »

> Écouter un extrait : L’Amant.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 65 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERLAINE, Paul – Sagesse (Poèmes, Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Poésie


Sagesse

À Bruxelles en juillet 1873 Verlaine, qui a bu, tire deux coups de pistolet sur Rimbaud et le blesse légèrement au poignet. Il purge deux ans de prison à Mons ; il éprouve un remords sincère, se tourne vers Dieu, se convertit à la religion catholique et écrit les nombreux poèmes mystiques de Sagesse (1881) auxquels s’ajouteront d’autres textes composés après sa libération. Dans tout le recueil règne une certaine unité de ton et d’atmosphère : retour douloureux sur son passé, souvenir de sa femme, allusions fréquentes à Rimbaud sans jamais le nommer, vif désir de chasser les voix de l’orgueil, de la haine et de la chair pour s’offrir à Dieu et à la vierge Marie… Sa fidélité à sa nouvelle religion durera six ans… et il connaîtra d’autres incarcérations (cf. Mes prisons)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 24 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RÉGNIER, Henri (de) – Contes pour chacun de nous (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Contes


Contes pour chacun de nous

Ces cinq Contes pour chacun de nous (1926) sont des souvenirs émouvants, vécus par l’auteur ou ses amis, joliment évoqués.

> Écouter un extrait : Elle et eux.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 825 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GALOIS, Évariste – Lettre à Auguste Chevalier

Donneur de voix : François B. | Durée : 17min | Genre : Sciences


Galois

« Après cela, il se trouvera, j’espère, des gens qui trouveront leur profit à déchiffrer tout ce gâchis. »

Mathématicien de génie, Évariste Galois meurt tragiquement à vingt ans, le 31 mai 1832, à la suite d’un duel au pistolet. Ses travaux, qui n’ont pas été compris de son vivant, révolutionnent l’étude des équations algébriques par l’utilisation systématique de la notion de groupe. Dans la nuit précédant son duel, et en prévision du sort funeste qui l’attendait, Galois écrivit rapidement le résumé des découvertes auxquelles il était parvenu, et l’adressa à son meilleur ami, Auguste Chevalier, livrant ainsi son testament mathématique. Le 25 octobre 2011 marque le bicentenaire de sa naissance.

Lettre à Auguste Chevalier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 507 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :