Livres audio gratuits publiés en octobre 2011 :


VERNE, Jules – Le Rayon vert

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 6h 59min | Genre : Romans


Jules Verne - Le Rayon vert

« – Me marier ! moi ! s’écria Miss Campbell, qui partit du plus joyeux éclat de rire que les échos du hall eussent jamais répété.
– Tu ne veux pas te marier ? dit le frère Sam.
– A quoi bon ?
– Jamais ? … dit le frère Sib.
– Jamais, répondit Miss Campbell, en prenant un air sérieux, que démentait sa bouche souriante, jamais mes oncles… du moins tant que je n’aurai pas vu…
– Quoi donc ? s’écrièrent le frère Sam et le frère Sib.
– Tant que je n’aurai pas vu le Rayon-Vert. »

Alors commence pour Miss Campbell et ses deux oncles, bientôt rejoints par Olivier Sinclair et Aristobulus Ursiclos, un grand voyage à travers les îles Hébrides, à la poursuite du Rayon Vert…

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 31 193 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIDEROT, Denis – Miscellanea (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Philosophie


Denis Diderot

Diderot, comme Montaigne, avait l’habitude d’écrire sur les premiers feuillets de ses livres et sur des feuilles volantes, qu’il y insérait, les jugements qu’il portait de ces ouvrages. Il appelait ces notes ses Miscellanea. Voici six pages inédites choisies au hasard…

« Les définitions des êtres moraux se font toujours par ce que ces êtres doivent être, et jamais par ce qu’ils sont. On confond sans cesse le devoir avec la chose. » (Des idées accessoires)

« Il savait bien ce qu’il faisait cet avocat célèbre qui entremêlait dans ses plaidoyers les arguments les plus frivoles et les arguments les plus forts. Le juge en était surpris, et ne concevant pas comment un aussi habile homme se trompait aussi lourdement à la valeur des choses, l’avocat lui répondit que quand on servait un dîner pour un grand nombre de convives, il y avait des plats pour tous les appétits. » (Diversité et étendue de l’esprit)

« Plus on médite un sujet, plus il s’étend ; on trouve que c’est l’histoire de tout ce qu’on a dans la tête et de tout ce qui y manque : et cela sert d’autant mieux que les idées et les connaissances y sont plus liées ; il part tant de branches, et ces branches vont s’entrelacer à tant d’autres qui appartiennent à des sciences et à des arts divers, qu’il semble que pour parler pertinemment d’une aiguille, il faudrait posséder la science universelle. Qu’est-ce que c’est qu’une bonne aiguille ? Dieu le sait. Le découragement et le dégoût nous prennent, et dans l’impossibilité de tout dire, car il faudrait tout savoir, on se tait ; parti dont la paresse naturelle s’accommode fort bien. » (Sur la diversité de nos jugements)

> Écouter un extrait : Sur le génie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 023 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROUSSEAU, Jean-Jacques – Fragments sur les mœurs

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 12min | Genre : Philosophie


Jean Jacques Rousseau Emile ou de l education

Quelques aphorismes ou fragments retrouvés dans les papiers de J.-J. Rousseau, classés sous le nom de Fragments sur les mœurs.
On pourra les lire dans l’édition des Œuvres complètes de la Pléiade, Tome III, dans le chapitre Fragments politiques, pp. 498-500.

> Écouter un extrait : Fragment 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 773 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POLIDORI, John William – Le Vampire (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Nouvelles


Lord Ruthven

John William Polidori (1795-1821) était un écrivain italo-anglais. Médecin particulier et assistant de Lord Byron, il est surtout connu comme l’auteur de la première histoire écrite en prose sur le thème des vampires The Vampyre (1819). Nous suivons dans leurs périgrinations, à Rome ou à Athènes, un jeune riche, Aubrey, à l’esprit romanesque et Lord Ruthven, un très étrange personnage… Cette nouvelle fantastique, satire cinglante de la société de l’époque, est présentée ainsi dans sa préface :

« La superstition sur laquelle est basée la nouvelle que nous offrons au public, est singulièrement répandue dans tout l’Orient. Parmi les Arabes elle paraît, de temps immémorial, avoir été générale. Elle ne se communiqua cependant à la Grèce qu’après l’établissement du Christianisme, et même elle ne s’y est modifiée, sous des formes fixes, que depuis la séparation des rites latin et grec ; époque où l’idée devint commune, parmi les Grecs, que le corps de quiconque suivait le rite latin ne pouvait se décomposer si on l’ensevelissait dans leur territoire. »

Traduction : Henri Faber (1819).

Le Vampire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 495 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLASCO IBÁÑEZ, Vicente – Un gentilhomme – Compasión

Donneuse de voix : Cocotte & | Durée : 39min | Genre : Contes


Vicente Blasco Ibanez - Un gentilhomme

« À dix heures du soir, le comte de Sagreda arriva à son cercle, boulevard des Capucines. Les garçons accourus s’empressèrent de lui prendre sa canne, son huit-reflets, sa somptueuse fourrure, qui, en quittant ses épaules, laissa voir le plastron d’une blancheur immaculée, le gardénia fixé à la boutonnière, l’impeccable uniforme, blanc et noir, d’un luxe discret, du gentleman qui vient de dîner.
La nouvelle de sa ruine avait circulé déjà. Il avait fastueusement gaspillé sa fortune, qui, quinze ans auparavant, avait fait sensation à Paris, et maintenant était épuisée. [...] »

Traduction : F. Ménétrier (1867-1928).

Un gentilhomme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 112 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VILLIERS DE L’ISLE ADAM, Auguste (de) – Conte de fin d’été

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Contes


Tables tournantes

Résumé de cette Histoire insolite avec les mots du texte :
« Chaque jour, à cette heure vespérale, en l’une de ces petites villes, et dans la plus déserte allée du mail, se rencontrent, d’habitude, deux promeneurs, habitants assez anciens déjà de la localité… Pour échapper au momifiant ennui que distille l’atmosphère, ils ont essayé de lire… Bientôt, leurs soirées se passèrent en de subtiles et ténébreuses causeries (au moyen de tables tournantes), qui, parfois, devenaient vaguement visionnaires. Et, l’habitude s’invétérant, des sensations de présences merveilleuses, flottantes comme autour d’eux, leur sont devenues familières. »

Conte de fin d’été.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 186 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RIMBAUD, Arthur – Illuminations (Poèmes)

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 1h 11min | Genre : Poésie


Vassily Kandinsky - Composition VII

« Bien après les jours et les saisons, et les êtres et les pays,
Le pavillon en viande saignante sur la soie des mers et des fleurs arctiques ; (elles n’existent pas.)
Remis des vieilles fanfares d’héroïsme – qui nous attaquent encore le cœur et la tête – loin des anciens assassins -
Oh ! Le pavillon en viande saignante sur la soie des mers et des fleurs arctiques ; (elles n’existent pas)
Douceurs ! » (Barbare)

A écouter absolument : 10 de ces poèmes mis en musique par Benjamin Britten. Un extrait

> Écouter un extrait : Après le déluge.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 587 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SADE, Marquis (de) – Dorci, ou La Bizarrerie du sort

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Dorci, Édition de 1881

Dorci, ou La Bizarrerie du sort est une nouvelle,  sans aucune trace de « sadisme », qui illustre les premières lignes du texte : « De toutes les vertus que la nature nous a permis d’exercer sur la terre, la bienfaisance est incontestablement la plus douce. Est-il un plaisir plus touchant, en effet, que celui de soulager ses semblables ? et n’est-ce pas à l’instant où notre âme s’y livre qu’elle approche le plus des qualités suprêmes de l’Être qui nous a créés ? Des malheurs, nous assure-t-on, y sont quelquefois attachés : qu’importe, on a joui, on a fait jouir les autres ; n’en est-ce pas assez pour le bonheur ? »

Dorci, ou La Bizarrerie du sort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 382 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :