Livres audio gratuits publiés en avril 2012 :


MICHELET, Jules – Traductions de Martin Luther

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 15min | Genre : Histoire


Jules Michelet

Ces textes sont des traductions de Martin Luther, alors inédites en 1832. Ils sont éclairants sur l’environnement du grand réformateur allemand qui dut lutter contre les foudres du souverain pontife de Rome et de ses soutiens en Allemagne en 1517.

« Luther n’est guère connu en France que par la caricature qu’en a donnée Bossuet dans ses Variations. On ne se le représente que comme un gros moine, qui boit toujours de la bière et ne parle que du diable. Au moment où l’on nous promet une nouvelle tragédie de Luther, il peut être curieux de comparer la fable et l’histoire. Les morceaux qu’on va lire sont les premiers actes de la Réforme, traduits littéralement par M. Michelet, chef de la section historique aux archives du royaume, qui nous promet incessamment les Mémoires de Luther. Le réformateur expose ici lui-même l’origine et l’occasion des luttes qu’il a eu à soutenir. »

Traductions de Martin Luther.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 254 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FONTENELLE, Bernard (de) – Dialogue de Montaigne et de Socrate

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Philosophie


Montaigne et Socrate

Une conversation peu connue entre deux Philosophes très connus imaginée par Bernard le Bovier de Fontenelle, neveu de Corneille, qui vécut centenaire (1657-1757) et écrivit plusieurs Dialogues des morts.

Montaigne, récemment arrivé aux Enfers y rencontre Socrate. A celui-ci qui lui demande : « Comment va le monde ? », Montaigne répond qu’« il est plus fou et corrompu qu’il n’a jamais été. »

Dialogue de Montaigne et de Socrate.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 357 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ENNERY, Adolphe (d’) – Les Deux Orphelines (Tome 2)

Donneuse de voix : Milady | Durée : 32h | Genre : Romans


Jules Mary - Les Filles de la Pocharde

Adolphe Philippe plus connu sous le nom de Adolphe d’Ennery est né le 17 juin 1811 à Paris et décédé le 25 janvier 1899 à Paris.
Auteur dramatique de nombreuses pièces, drames, livrets d’opéra et de quelques romans dont peu ont survécu à leur auteur.
Son œuvre la plus connue, écrite en collaboration avec Eugène Cormon reste Les Deux orphelines (1873). D’abord paru sous forme de cahiers, il est édité en 1895 sous forme de livre. Avec l’avènement du cinéma, c’est plus de vingt versions qui ont été créées. D. W. Griffith en 1921, lui donne sa première version très fidèle au roman.

Au XVIIIe siècle, peu avant la Révolution française. Henriette et sa sœur adoptive Louise qui est aveugle, sont brutalement séparées et livrées à elles-mêmes dans Paris…

Le premier tome des Deux Orphelines est déjà disponible sur notre site…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 462 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANC-NOHAIN – Dix Poèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Poésie


Franc Nohain

Le billet de Les Chansons des trains et des gares donne quelques renseignements sur l’auteur (1872-1934) de ces dix courts poèmes humoristiques où les rimes surprennent parfois et amusent toujours. En voici un onzième pour donner le « la ».

Paysage de neige
« Extrêmement blanche, la neige
Couvre une plaine
Du département de l’Ardèche ;
Extrêmement noirs, onze corbeaux,
Sur les branches blanches d’un ormeau,
Échangent leurs impressions, et font des mots,
En s’entretenant de choses et d’autres :
Leurs affaires ne sont pas les nôtres.
Paraissent, au détour du sentier,
Huit enfants, qui ont le nez,
Et les pieds,
Gelés :
Il est d’ailleurs facile de reconnaître à leur voix
Qu’il sont savoyards.
Il y a aussi un grand loup.
Au bout d’un certain temps les corbeaux s’envolent,
Les enfants se dirigent du côté de l’école,
Le loup crève, la neige fond,

Et puis, qu’est-ce que ça peut bien vous faire, au fond ? »

> Écouter un extrait : Le Soleil et les quatre jeunes filles.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 789 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MILOSZ, Oscar V. de L. – Lassitude (Poème)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 3min | Genre : Poésie


Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

Un superbe poème de Milosz…

« Élliné, Élliné, ôtez vos mains de mon cœur !
Un crépuscule exténué s’est couché sur le fleuve,
Là-bas, sur le grand fleuve qui n’aura pas
La force d’aller jusqu’à la mer…

Heures lentes, désespérantes, cortèges de veuves !
Je suis l’âme de ces lointains et leur douleur,
Je suis ce crépuscule au-dessus du vieux fleuve…
Élliné, Élliné, ôtez vos mains de mon cœur ! »

Lassitude.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 444 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY Aîné, J.-H. – Le Jardin de Mary – La Silencieuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Voie lactée

Dans Le Jardin de Mary, Rosny Aîné, un des fondateurs de la science-fiction, nous emmène faire une promenade magique dans l’espace interstellaire. Mary, en mourant, va rejoindre le firmament et le bonheur céleste.

« La Voie lactée étalait sa gaze fine semée de constellations. Les quartaires de la Flèche se penchaient au bas de l’ouest, prêtes a crouler. Sur le fond laiteux, le Cygne traçait sa croix, Cassiopée, son Y ; Persée accumulait ses étoiles, Erichton, son pentagone, ou le diamant superbe de la Chèvre jetait ses feux. Et très bas, au sud-est-est, s’étendait la Licorne, blême astérisme, entre Procyon, les Gémeaux et l’éblouissant Orion. »

L’atmosphère est bien différente dans La Silencieuse qui s’achève par le bonheur terrestre.

Le Jardin de Mary.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 357 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHATEAUBRIAND, François-René (de) – La Forêt (Poème, Version 2)

Donneur de voix : Iamnot | Durée : 1min | Genre : Poésie


Francois-Rene de Chateaubriand par Henri Felix Emmanuel Philippoteaux

« Forêt silencieuse, aimable solitude,
Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré !
Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,
J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude !
Prestiges de mon cœur ! je crois voir s’exhaler
Des arbres, des gazons une douce tristesse :
Cette onde que j’entends murmure avec mollesse,
Et dans le fond des bois semble encor m’appeler.
Oh ! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière
Ici, loin des humains ! … Au bruit de ces ruisseaux,
Sur un tapis de fleurs, sur l’herbe printanière,
Qu’ignoré je sommeille à l’ombre des ormeaux !
Tout parle, tout me plaît sous ces voûtes tranquilles ;
Ces genêts, ornements d’un sauvage réduit,
Ce chèvrefeuille atteint d’un vent léger qui fuit,
Balancent tour à tour leurs guirlandes mobiles.
Forêts, dans vos abris gardez mes vœux offerts !
A quel amant jamais serez-vous aussi chères ?
D’autres vous rediront des amours étrangères ;
Moi de vos charmes seuls j’entretiens les déserts. »

La Forêt.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 214 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Petit Soldat de plomb

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Contes


Soldat de plomb

Le même point de départ dans Le Petit Soldat de plomb d’Anatole France et dans Xanthis, ou La Vitrine sentimentale d’Albert Samain : les figurines d’une vitrine s’animent…

Le petit soldat de plomb La Tulipe nous raconte à sa manière la bataille de Fontenoy (1755) pendant la guerre de Succession d’Autriche, soldée par une victoire française ; sa version est différente de celle du poème de Voltaire.
« S’avançant à la tête du 1er bataillon des Gardes britanniques, un officier, Charles Hay, voulut encourager ses hommes en se moquant des Français. Sortant une petite flasque d’alcool, il but à leur santé en se moquant d’eux. En voyant cet insolent Britannique, un officier français, le comte d’Anterroches, crut qu’il s’agissait d’une invitation à tirer. Il lui fit une réponse vraisemblablement proche de celle que Voltaire publia par la suite : « Monsieur, nous n’en ferons rien ! Tirez vous-mêmes ! »
La tradition populaire ne devait retenir de cela qu’une citation : « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! » (Source : Wikipédia)

Fin du conte :
« – Voilà, monsieur, le récit complet de la bataille de Fontenoy.
- J’avoue, dis−je, que Voltaire n’en a pas fait un si bon.
- Je le pense bien, me dit La Tulipe. Mais qui était ce Voltaire ? Un bourgeois, sans doute, qui n’entendait rien à la guerre. J’ai grand soif. Faites monter une chopine. »

Un conte extrait de L’Étui de nacre.

Le Petit Soldat de plomb.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 876 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :