Livres audio gratuits publiés en octobre 2013 :


GABORIAU, Émile – Madame de Maintenon

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 26min | Genre : Histoire


Madame de Maintenon

« Avec madame de Maintenon, le cotillon disparaît, mais il est remplacé par la robe noire du jésuite…

Aux caprices parfois désastreux, mais passagers, d’une maîtresse intrigante et coquette, se substitue le sombre plan d’une société ambitieuse, qui, froidement, lentement, par tous moyens, veut arriver et arrive à son but…

Jamais pouvoir ne fut moins éclatant et pourtant plus réel que celui de madame de Maintenon ; elle eut la main à tout…

C’est dans la conciergerie de la prison de Niort que naquit, le 2 novembre 1635, d’une vieille famille calviniste, Françoise d’Aubigné, la future marquise de Maintenon…
Sans ressources, sans expérience, sans famille, la pauvre jeune fille mangeait avec douleur le pain amer et souvent reproché de l’aumône, lorsqu’elle se trouva pour la première fois en relation avec le poète Scarron.

Madame de Montespan eut la très malheureuse idée de lui confier l’éducation de ses enfants. Ce fut le début de son ascension. »

Quatrième volet des Cotillons célèbres.

Madame de Maintenon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 719 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Voleur – Le Trou

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Voleur

Le Voleur est raconté par le participant d’une scène de beuverie dans un atelier de peintres :

« Mais j’éprouve d’abord le besoin de vous affirmer que mon histoire est vraie en tous points, quelque invraisemblable qu’elle paraisse. Les peintres seuls ne s’étonneront point, surtout les vieux qui ont connu cette époque où l’esprit farceur sévissait si bien qu’il nous hantait encore dans les circonstances les plus graves. »

Le Trou nous fait assister à un procès en cour d’assises :

« Coups et blessures, ayant occasionné la mort. Tel était le chef d’accusation qui faisait comparaître en cour d’assises le sieur Léopold Renard, tapissier.
Autour de lui les principaux témoins, la dame Flamèche, veuve de la victime, les nommés Louis Ladureau, ouvrier ébéniste, et Jean Durdent, plombier.
Près du criminel, sa femme en noir, petite, laide, l’air d’une guenon habillée en dame.
Et voici comment Renard (Léopold) raconte le drame… »

Le Voleur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 949 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHASLES, Philarète – La Conciergerie, épisode d’une vie obscure

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Histoire


La Conciergerie en 1858

Vers 1814, vingt ans après Marie Antoinette, le jeune imprimeur Philarète Chasles (1798-1880), fils d’un député napoléonien qui avait voté la mort de Louis XVI, est par erreur incarcéré, à seize ans, dans la Conciergerie qu’il revisite en 1831, qui a complètement changé et qu’il nous décrit minutieusement dans La Conciergerie, épisode d’une vie obscure.

« De mon temps c’étaient des bonapartistes et des libéraux que l’on jetait pêle-mêle à la Conciergerie ; une seule opinion était frappée. La fureur politique se révélait ainsi par d’éclatantes injustices, dont je fus l’une des victimes obscures. Aujourd’hui la confusion de notre société, le chaos de notre état moral se trahissent au sein de la Conciergerie par des spectacles plus bizarres encore. [...] Étrange symbole de la société d’aujourd’hui et des éléments disparates qui s’y meuvent confusément ! Voulez-vous avoir le résumé d’une société, d’une époque, d’un état social. Descendez dans une prison. »

Un récit autobiographique très documenté historiquement de Chasles, entre autres, professeur au Collège de France.

La Conciergerie, épisode d’une vie obscure.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 061 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIE-ANTOINETTE – Testament (Dernière Lettre)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 7min | Genre : Histoire


marie-antoinette

Lettre touchante et d’autant plus émouvante quand on sait que sa destinataire, Madame Elisabeth, n’en eut jamais connaissance. Madame Elisabeth, sœur du défunt roi Louis XVI et détenue avec les enfants royaux au Temple, subit le même sort que son frère quelques mois après la reine.

Marie-Antoinette rédige cette lettre dans son cachot de la Conciergerie, le 16 octobre 1793, à 4h30 du matin, juste après l’annonce de sa condamnation. Elle vient de vivre dans l’isolement le plus complet une captivité de deux mois et demi, sans aucune communication avec ses enfants.

Son ultime pensée est pour ses enfants et l’état d’esprit qu’ils devront avoir après la mort de leurs deux parents : non pas vengeance, mais pardon.

« Que mon fils n’oublie jamais les derniers mots de son père que je lui répète expressément : qu’il ne cherche pas à venger notre mort. »

On pourra retrouver aussi sur le site de Littérature audio le testament de Louis XVI.

Dernière lettre à Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 842 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Madame de Montespan. Mademoiselle de Fontanges

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 15min | Genre : Histoire


Madame de Montespan

« Françoise-Athénaïs de Rochechouart-Mortemart appartenait à l’une des plus nobles et des plus anciennes familles du royaume.
La marquise de Montespan, au dire de tous ses contemporains, et ce qui est mieux, de ses contemporaines, était la plus belle femme de la cour.
Beauté plantureuse et exubérante, elle était le vivant contraste de la blonde et frêle La Vallière.
Légère, capricieuse, hardie, hautaine, tous ses goûts étaient des passions, toutes ses passions des orages. Jalouse, tyrannique, un rien lui portait ombrage ; la mobilité de ses caprices eût lassé toutes les patiences ; ses dédains étaient écrasants. Son égoïsme était plus grand encore que celui de Louis XIV, jamais elle n’aima personne, pas plus son amant que son mari, elle n’aima pas même ses enfants. Son esprit cruel était sans pitié, pas un ridicule, pas un travers ne lui échappaient, et souvent elle immola ses meilleurs amis, ses plus dévoués, au seul plaisir de dire un mot plaisant. »

Troisième volet des Cotillons célèbres.

Madame de Montespan. Mademoiselle de Fontanges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 068 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STEVENSON, Robert Louis – Le Diamant du rajah

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 30min | Genre : Nouvelles


Le Diamant du rajah

Dans la haute société londonienne un diamant provoque une série de catastrophes racontées en quatre histoires dans Le Diamant du rajah emprunté, selon Stevenson à un auteur arabe. Ce récit, comme Histoire d’un médecin et d’une malle est extrait des Nouvelles Mille et une Nuits (1882).

Le jeune et distingué Harry Hartley est victime d’escrocs qui profitent de son honnêteté et de sa naiveté lors de péripéties qui n’en finissent plus. On songe parfois à Gaboriau à qui Stevenson fait référence, car il aime intervenir dans le récit ; ainsi La Maison aux persiennes vertes prépare le morceau suivant :

« Ici, dit mon auteur arabe, le fil des événements s’écarte une fois pour toutes de la maison aux persiennes vertes ; encore une aventure, et nous en aurons fini avec le Diamant du Rajah. Ce dernier anneau de la chaîne est connu parmi les habitants de Bagdad sous le nom d’Aventure du Prince Florizel et d’un agent de police. »

Traduction : Thérèse Bentzon (1840-1907).

> Écouter un extrait : Histoire d’un carton à chapeaux.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 503 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LENCLOS, Ninon (de) – La Coquette vengée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Société


Ninon de Lenclos

Ninon de Lenclos (1628-1705) était une courtisane, femme de lettres, belle, intelligente, spirituelle, libertine et athée. Elle a collectionné des amants célèbres : le Grand Condé, François de La Rochefoucauld, le maréchal d’Estrées ; elle les classait en amants « payeurs », « martyrs » et « caprices ». Elle conseilla Molière lors de la querelle du Tartuffe.

En 1659 dans La Coquette vengée (la critique n’est d’ailleurs pas sûre que ce récit soit d’elle) elle se défend de plusieurs attaques personnelles et prétend que « beaucoup plus de génie est nécessaire pour faire l’amour que pour commander aux armées » et que « nous devrions faire attention au montant de nos provisions, mais pas à celui de nos plaisirs : ceux-ci doivent être recueillis jour après jour. »

Elle se livre, surtout, à une belle attaque contre certains philosophes : « Quand je dis donc que vous devez éviter les philosophes, je n’entends point parler d’un docteur, ni d’un solitaire, ni d’un libertin dont la profession est ouverte et déclarée. J’entends certains pédants déguisés, pédants de robe courte, des philosophes de chambre qui ont le teint un peu plus frais que les autres, parce qu’ils se nourrissent à l’ombre et qu’ils ne s’exposent jamais à la poussière et au soleil ; des philosophes de ruelles qui dogmatisent dans des fauteuils ; des philosophes galants qui raisonnent sans cesse sur l’amour, et qui n’ont rien de raisonnable pour se faire aimer. Vous ne sauriez croire combien ces gens-là sont incommodes. »

La Coquette vengée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 608 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ERCKMANN-CHATRIAN – Le Trésor du vieux seigneur

Donneuse de voix : Eurydice | Durée : 1h 30min | Genre : Contes


Le Trésor du vieux seigneur

Quatrième des Contes du bord du Rhin, voici un conte étrange et fantastique, situé outre Rhin, dans lequel le vieux libraire Furbach cherche à empêcher son cocher de partir à la recherche d’un trésor qu’il a uniquement vu en rêve.
Des années plus tard, l’homme retrouve son cocher dans une bien étrange cité, à la tête d’un hôtel splendide et d’une colossale fortune. Le rêve n’aurait-il pas été prémonitoire, ou est-ce la fameuse médaille du cocher qui le guida dans sa quête ?
Voici une perle peu connue dans l’œuvre fleuve des deux auteurs, mais qui mérite une attention autant pour la trame et sa chute que pour les décors de l’aventure…

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :