Livres audio gratuits publiés en mars 2014 :


GAUTIER, Théophile – Le Parfait Gentleman

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Édouard Manet - Portrait de Théodore Duret

Le Parfait Gentleman est une nouvelle de Théophile Gautier, qui, à la manière des portraits de La Bruyère, trace la silhouette et les habitudes de vivre de l’homme de 1866.

« Voyons donc quel serait le parfait gentleman : il est bien entendu que ce mot, pris dans l’acception anglaise, n’exige aucun quartier de noblesse, tout en ne les excluant pas. On peut être gentleman quoique roturier, et n’être pas gentleman quoique gentilhomme.
Considération, fortune, places, hommages, amour, bon mariage, soyez tranquille, il aura tout, car la science de la vie est le bon sens élégant. »

Le Parfait Gentleman.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 686 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAND, George – Jeanne

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 12h 20min | Genre : Romans


Pastoure

« Jeanne est une première tentative qui m’a conduit à faire plus tard la Mare au Diable, le Champi et la Petite Fadette. »

Jeanne est « une fille des champs rêveuse, sévère et simple », d’une candeur infinie, avec de fortes croyances superstitieuses. Elle vit dans « ces coins sacrés où la charrue n’a jamais passé, où la nature est sauvage, grandiose ou morne, où la tradition est encore debout, où l’homme semble avoir conservé son type gaulois et ses croyances fantastiques. [...] La France est pleine, au contraire, de ces contrastes entre la civilisation moderne et la barbarie antique, sur des zones de terrain qui ne sont séparées parfois l’une de l’autre que par un ruisseau ou par un buisson. Quand on se trouve dans une de ces solitudes où semble régner le sauvage génie du passé, cette pensée banale vient à tout le monde : « On se croirait ici à deux mille lieues des villes et de la société. » On pourrait dire aussi bien qu’on s’y sent à deux mille ans de la vie actuelle. » (Notice)

> Écouter un extrait : Notice – Dédicace – Prologue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 519 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Mémoires d’un chien jaune – Un service d’amour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Carl Reichert - Portrait de chien

L’humour d’O. Henry commence à nous être familier.

Dans Mémoires d’un chien jaune, l’auteur donne la parole au toutou agacé par la bêtise de sa maîtresse : «« Oh ! qui qu’c’est qu’est l’coco mimi toumtoum zizi tchiatchia roudoudou moumoune à sa ’tite mère ? » [...] Je menais une vie de chien dans cet appartement. Je passais presque toute la journée dans mon coin à regarder cette grosse femme exterminer les heures de son existence. »
Parlant à son maître il lui dit : « Pourquoi fais-tu cette tête-là, vieux homard gratiné ? Elle ne t’embrasse pas, toi ! Tu n’es pas obligé de t’asseoir sur ses genoux et de prêter l’oreille à des élucubrations qui sont à un vocabulaire régulier ce qu’un scénario cinématographique est aux Maximes d’Épictète. Tu devrais te féliciter de n’être pas un chien. »

Un service d’amour veut prouver que la belle formule : « Quand on aime son Art, aucun service ne semble trop dur » n’est pas toujours vraie, en l’illustrant par la vie d’un jeune peintre marié à une jeune musicienne. Un conte charmant reposant sur… deux mensonges.

Deux nouvelles extraites du recueil New York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Mémoires d’un chien jaune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 667 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Abel et Eugène – Trois Contes

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 36min | Genre : Contes


Abel et Eugène Hugo (médaillon)

Abel (1798-1855) et Eugène (1800-1837) étaient les deux frères de Victor Hugo. Abel était militaire et composa divers ouvrages d’Histoire de France et des essais de stratégie militaire. Quant à Eugène il fut très lié avec Victor, son cadet de seize mois, durant leur jeunesse. Mais une double rivalité s’installa entre les deux Hugo : rivalité littéraire, Eugène manifestant un incontestable talent en la matière, et rivalité amoureuse car Eugène s’éprit secrètement d’Adèle Foucher, la fiancée de Victor. Souffrant depuis toujours de troubles nerveux et mentaux, Eugène sombra dans une profonde dépression en 1822, à la suite du mariage de son frère avec Adèle. Il fut interné à plusieurs reprises à l’asile de Charenton, où il mourra, à l’âge de 37 ans, sans avoir recouvré la raison.

Les trois récits que voici, proches du gothique, sont à découvrir comme curiosités littéraires…

Le Duel du précipice (Eugène Hugo, 1823) : le combat corps à corps entre un Danois et un Saxon, au bord d’un précipice, aura une chute inattendue…

Trahison pour trahison (Eugène Hugo, 1833) fut récupéré et publié par Abel dans un recueil rassemblant des contes de divers auteurs, alors qu’Eugène était enfermé à Charenton. Une nuit, dans une forêt en Westphalie. Un tribunal de francs-juges s’aprête à condamner à mort l’un des siens pour trahison…

L’Heure de la mort (Abel Hugo, 1833) : publié dans le même recueil que Trahison pour trahison, ce conte d’Abel raconte l’étrange aventure d’un soldat français réfugié dans un monastère abandonné des montagnes de Valence en Espagne, pendant une tempête, vers minuit…

> Écouter un extrait : Le Duel du précipice.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 506 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRÉVILLE, Henry – Stépane Makarief

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 50min | Genre : Nouvelles


Jean Veber - La Correction conjugale

« Stépane Makarief était un paysan du gouvernement de Koursk. Il n’avait ni frères, ni sœurs, ni mère. Son père, vieux laboureur endurci à la peine, l’avait élevé rudement, dans le respect absolu de ses volontés autocratiques : la main du vieillard pesait aussi lourde sur l’épaule de son fils que le bâton du servage sur ses propres épaules. »

Son père le marie, sa femme le trompe, s’enfuit puis revient au logis. Commence alors une vie impossible que Madame Henry Gréville nous dépeint dans Stépane Makarief (une des Nouvelles russes) avec sa profonde connaissance de la mentalité des serfs (le servage sera aboli en 1861).
On n’était pas étonné à cette époque de lire :
« Le bras de Stépane se leva sur sa femme et s’abattit sans relâche tant que la colère muette qu’il avait dans le cœur ne fut pas assouvie. Elle criait à tue-tête, mais sans se révolter. Elle savait d’avance qu’elle serait battue, et cela lui semblait tout simple. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOVECRAFT, Howard Phillips – L’Intrus (The Outsider)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


L intrus

« Je ne sais où je suis né. Je sais seulement que le château était infiniment ancien et infiniment horrible, plein de sombres passages et de hauts rideaux où l’œil ne décelait qu’ombres et toiles d’araignées. […] Il n’y avait pas plus de soleil au-dehors, car les terribles arbres poussaient bien au-dessus de la tour la plus élevée à laquelle je pouvais accéder.
Il y avait bien une tour noire qui atteignait au-dessus des arbres le ciel inconnu, mais elle était partiellement en ruines et on ne pouvait y monter, si ce n’est au prix d’une escalade pratiquement impossible, pierre par pierre, de la muraille nue. […] Alors dans ma sombre solitude mon désir de lumière devint si éperdu que je ne pouvais plus trouver le repos, et […] à la fin je résolus d’escalader cette tour, dussé-je tomber ; car il valait mieux apercevoir le ciel et périr, que vivre sans devoir jamais voir le jour. »

L’Intrus a été écrit en 1921, et a également été traduit sous le titre Je suis d’ailleurs. Si elle repose, comme la plupart des œuvres de Lovecraft, sur la révélation d’une horreur monstrueuse, cette nouvelle est pourtant atypique dans son œuvre, par la place donnée aux sentiments, et par la nature du personnage principal. Pour Lovecraft, il s’agit de son récit qui s’approche le plus du style d’Edgar Allan Poe. Certains critiques ont également voulu y voir des références autobiographiques.

Illustration : Ojo monstruoso, par CosasdeKike (licence Cc-By-3.0).

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littérature audio.com.

L’Intrus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 437 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAC-NAB, Maurice – Poèmes incongrus (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Poésie


Statue de Voltaire, square Henri Champion (Paris)

Grand ami d’Alphonse Allais, le chansonnier Mac-Nab (1856-1889) hydropathe et spirite déclamait ses chansons au cabaret du Chat noir à Montmartre.
Son recueil Poèmes incongrus est précédé d’une préface qu’il attribue ironiquement à Voltaire à qui il fait dire :

« Gloire à ceux qui rient et qui font rire les autres. Ils sont les véritables bienfaiteurs de l’humanité, car le rire désarme les passions, et quelle passion n’est pas notre plus cruelle ennemie ? »

Les 10 poèmes choisis (parmi 25) allient la gouaille à l’humour ; certains sont connus, telle La Ballade du pendu :

« Un garçon venait de se pendre
Dans la forêt de Saint-Germain,
Pour une fillette au cœur tendre
Dont on lui refusait la main.
Un passant, le cœur plein d’alarmes,
En voyant qu’il soufflait encor,
Dit : « Allons chercher les gendarmes,
Peut-être bien qu’il n’est pas mort ! » (bis)

ou Le Grand Métingue du Métropolitain

> Écouter un extrait : Préface de Voltaire.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 217 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PÉROCHON, Ernest – Contes des 101 matins (Sélection)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 5min | Genre : Contes


Ernest Pérochon - Contes des 101 matins

Instituteur de métier, Ernest Pérochon (1885-1942) devint romancier peu de temps avant la Grande Guerre de 14-18. L’attribution du Prix Goncourt à son roman paysan Nêne en 1920 lui acquit une célébrité nationale voire internationale compte tenu de la multiplication des rééditions surtout dans l’entre-deux guerres. Resté attaché à sa région où il fixa sa résidence à Niort, il devint l’auteur de nombreux romans qui développent un message à la fois humaniste et pessimiste. Ernest Pérochon a écrit aussi plusieurs livres de lecture pour les enfants.

Les Contes des Cent un Matins constituent un recueil de contes, publié en 1930 et qui, par la suite, a fait l’objet de plusieurs rééditions et a servi de manuel de lecture pour les cours élémentaire et moyen.

- Le Petit Poisson vagabond,
- La Maladie des doigts écartés,
- Le Lapon dans la marmite,
- Les Reines de la montagne,
- Ouistiti 1er.

Merci beaucoup à Isabelle pour l’illustration d’un de ces contes.

> Écouter un extrait : Le Petit Poisson vagabond.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 427 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :