Livres audio gratuits publiés en mai 2015 :


PELLERIN, Jean – Pour le rail

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


Construction du chemin de fer entre Los Angeles et San Gabriel Valley (1885)

Jean Pellerin (1885-1922) n’a pas connu la célébrité avec cette courte nouvelle, mais elle lui permet d’accéder à notre Panthéon littéraire.

« Dois-je l’écrire le premier ? On n’a pas fait encore à Jean Pellerin la place qu’il méritait d’avoir et qu’il aura parmi tant de poètes où seuls, peut-être, Guillaume Apollinaire et quelques-uns de ses amis le mettaient malgré lui. Comment l’aurait-on fait ? Jean Pellerin n’était pas glorieux. Il n’avait de souci que de ses sympathies, de son travail et son empressement à rendre service à tous. Plus que ses vers, il chérissait la poésie ; plus que l’ambition, le talent… » (Francis Carco)

Pour le rail.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 342 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GASKELL, Elizabeth – Lisette Leigh

Donneur de voix : Florent | Durée : 1h 20min | Genre : Nouvelles


Alfred Sisley - Effet de neige à Louveciennes

« Quand la mort entre dans une maison le jour de Noël, le contraste de ce qui est avec ce qui a été donne au chagrin une amertume nouvelle et ajoute à la désolation le sentiment d’un isolement plus complet. Jacques Leigh mourut au moment même où les cloches lointaines de l’église de Rochdale appelaient les fidèles au service du matin, le jour de Noël 1836. Quelques minutes avant sa mort, il ouvrit des yeux déjà voilés, et, par un mouvement presque imperceptible des lèvres, fit signe à sa femme qu’il avait quelque chose à dire. Elle se pencha vers lui et recueillit ces paroles entrecoupées : « Je lui pardonne, Anne ; que Dieu me pardonne ! »

Traduction : Pauline de Witt (1831-1874).

Lisette Leigh.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 855 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIBLE HÉBRAÏQUE – Premier Livre des Rois

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 30min | Genre : Religion


Nicolas Poussin - Le Jugement de Salomon

« Alors deux femmes prostituées vinrent chez le roi, et se présentèrent devant lui.
L’une des femmes dit : Pardon ! mon seigneur, moi et cette femme nous demeurions dans la même maison, et je suis accouchée près d’elle dans la maison.
Trois jours après, cette femme est aussi accouchée. Nous habitions ensemble, aucun étranger n’était avec nous dans la maison, il n’y avait que nous deux.
Le fils de cette femme est mort pendant la nuit, parce qu’elle s’était couchée sur lui.
Elle s’est levée au milieu de la nuit, elle a pris mon fils à mes côtés tandis que ta servante dormait, et elle l’a couché dans son sein ; et son fils qui était mort, elle l’a couché dans mon sein.
Le matin, je me suis levée pour allaiter mon fils ; et voici, il était mort. Je l’ai regardé attentivement le matin ; et voici, ce n’était pas mon fils que j’avais enfanté.
L’autre femme dit : Au contraire ! c’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort. Mais la première répliqua : Nullement ! C’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant. C’est ainsi qu’elles parlèrent devant le roi.
Le roi dit : « L’une dit : C’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort ; et l’autre dit : Nullement ! c’est ton fils qui est mort, et c’est mon fils qui est vivant ».
Puis il ajouta : « Apportez-moi une épée. On apporta une épée devant le roi ».
Et le roi dit : « Coupez en deux l’enfant qui vit, et donnez-en la moitié à l’une et la moitié à l’autre ». »

Traduction : Louis Segond (1810-1885)

Accéder au sommaire de La Bible

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 579 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Atrophie

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Atrophie

« Brusquement, Norah se leva ; la tête lui tournait.
Est-ce que vraiment, elles étaient là en tête-à-tête, depuis une demi-heure, à échanger ces platitudes, tandis qu’à l’étage le sens, la vérité, le poids, la portée de deux vies étaient à la merci d’une montée de fièvre ?
Comment  Norah s’était-elle laissée hypnotiser ainsi ?
Quel  pouvoir avait donc cette créature insipide et fanée sur une femme jeune, belle et de plus, aimée ? »

Traduction anonyme parue dans la Revue des deux mondes en 1929.

Illustration : Edmund Charles Tarbell (1862-1938), Rêverie, 1913.

Atrophie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 148 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AUDOUX, Marguerite – Fragment de lettre

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8min | Genre : Nouvelles


Carolus

Voici une autre nouvelle du recueil de Marguerite Audoux : La Fiancée.

« À force d’y réfléchir, je me souvins que mon mari avait commencé à tousser à la suite d’une pluie d’orage qui l’avait surpris dans la campagne. Il avait ôté son vêtement pour en couvrir l’enfant et il était resté assez longtemps dans ses effets mouillés.
Depuis, la toux avait toujours été en augmentant. En peu de temps le mal fit de grands progrès. Mon mari dut bientôt renoncer aux promenades avec son fils. Il exigeait qu’on le laissa seul avec lui dans le jardin. Il passait ses journées assis dans un fauteuil, pendant que le petit jouait silencieusement près de lui.
Quand l’hiver arriva, ce fut une vraie torture. »

Fragment de lettre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 030 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Guerre et paix (Première Partie : Chapitre 01)

Donneurs de voix : Esperiidae & | Durée : 5h 40min | Genre : Romans


Guerre et Paix

Guerre et paix – Livre premier – Première partie

En juin 1805 à Saint-Pétersbourg, lors d’une soirée donnée par Anna Pavlovna Schérer, demoiselle d’honneur de l’impératrice Maria Feodorovna, se croisent Pierre, le prince Basile Kouraguine et ses enfants, Hélène et Hippolyte, le prince André Bolkonsky et Lise, sa jeune épouse enceinte. Pierre est le fils naturel du vieux comte Bézoukhov. Cette soirée est l’occasion pour Pierre et André de renouer leur amitié.

À Moscou, les héritiers potentiels du vieux comte Bézoukhov, mourant, se pressent à son chevet. Grâce à l’intervention de la princesse Droubetskoï, Pierre, fils illégitime du comte Bézoukhov, assiste à sa mort et hérite de toute sa fortune.

Dans la demeure provinciale des Bolkonsky, le prince André est fermement décidé à rejoindre l’armée. Il remet sa femme Lise aux soins de son père, le sévère et coléreux Nicolas Andréïévitch, et de la douce et pieuse princesse Marie.

« Le prince André ne fit que hausser les épaules [...], il se contenta de dire : « Si l’on ne se battait que pour ses convictions, il n’y aurait pas de guerre.
– Et ce serait parfait, répliqua Pierre.
– C’est bien possible, mais cela ne sera jamais, reprit en souriant le prince André.
– Enfin, voyons, pourquoi allons-nous faire la guerre ?
– Pourquoi ? Je n’en sais rien ! Il le faut, et par-dessus le marché j’y vais. – et il s’arrêta. J’y vais, parce que la vie que je mène ici… ne me va pas ! »

Guerre et paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

> Écouter un extrait : Chapitre 01, 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 338 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AUDOUX, Marguerite – Le Néflier sur la rivière

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Marguerite Audoux - Le Néflier sur la rivière

« C’était un néflier dont les fruits presque aussi gros que des pommes n’étaient pas moins abondants une année que l’autre. Lui-même dépassait en grosseur la plupart des pommiers qui encombraient le clos et lui laissaient la plus belle place au bord de la rivière.

Les gamins du village ne se faisaient pas faute de lui rendre visite dès que les premières gelées venaient mûrir les fruits. »

Une nouvelle du recueil La Fiancée.

Le Néflier sur la rivière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 704 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FOCILLON, Henri – Éloge de la main

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 55min | Genre : Essais


Albrecht Dürer - Étude de mains

« Regardez vivre librement les mains, sans l’appel de la fonction, sans la surcharge d’un mystère – au repos, les doigts légèrement repliés, comme si elles s’abandonnaient à quelque songe, ou bien dans l’élégante vivacité des gestes purs, des gestes inutiles : il semble alors qu’elles dessinent gratuitement dans l’air la multiplicité des possibles et que, jouant avec elles-mêmes, elles se préparent à quelque prochaine intervention efficace. »

Au gré d’un parcours subjectif dans l’histoire de la peinture, où se croisent Gauguin, Hokusaï et Rembrandt, l’historien de l’art Henri Focillon livre ici une méditation philosophique, anthropologique et poétique sur la main, « le dieu en cinq personnes », « instrument de la création, mais d’abord organe de la connaissance ».

Licence Creative Commons

Éloge de la main.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 699 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :