Livres audio gratuits publiés en mai 2017 :


LEBLANC, Maurice – La Demoiselle aux yeux verts (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 51min | Genre : Romans


Arsène Lupin

Alors qu’il flâne dans les rues de Paris, Arsène Lupin se met subitement à suivre un homme filant une touriste anglaise aux cheveux blonds et aux yeux bleus… Plus tard, installé dans une pâtisserie du boulevard Haussmann, il remarque à une table une demoiselle aux cheveux blonds et aux yeux verts… Il ne se doute alors pas des nombreuses péripéties qui l’attendent. Et une nouvelle fiancée en perspective…

Extrait :
« Raoul de Limézy fut aussitôt conquis par deux choses : la gaieté heureuse et naturelle de son visage et la séduction profonde de deux grands yeux verts couleur de jade, striés d’or, et dont on ne pouvait détacher son regard quand on l’y avait une fois fixé. De tels yeux sont d’ordinaire étranges, mélancoliques, ou pensifs, et c’était peut-être l’expression habituelle de ceux-là. Mais ils offraient en cet instant le même rayonnement de vie intense que le reste de la figure, que la bouche malicieuse, que les narines frémissantes, et que les joues aux fossettes souriantes. « Joies extrêmes ou douleurs excessives, il n’y a pas de milieu pour ces sortes de créatures », se dit Raoul qui sentit en lui le désir soudain d’influer sur ces joies ou de combattre ces douleurs. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 213 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Grisélidis, ou La Femme éprouvée – À femme avare, galant escroc

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Contes


Grisélidis, ou La Femme éprouvée

Grisélidis, ou La Femme éprouvée (Journée X, Nouvelle 10) est la dernière des cent nouvelles du Décaméron (72 sur le site déjà publiées).

« Un des plus illustres et des plus célèbres descendants de la maison de Saluces fut un nommé Gautier. Sans femme, sans enfants, et n’ayant aucune envie de se marier ni d’avoir des héritiers, il employait son temps à la chasse. Cette façon de penser et de vivre déplaisait fort à ses sujets ; ils le supplièrent si souvent, et si vivement de leur donner un héritier, qu’il résolut de céder à leurs prières. Ils lui promirent de lui choisir une femme digne de lui par sa naissance et ses vertus. « Mes amis, leur dit-il, vous voulez me contraindre de faire une chose que j’avais résolu de ne faire jamais, parce que je sais combien il est difficile de trouver dans une femme toutes les qualités que j’y désirerais, et qui établiraient la convenance entre deux époux. Cette convenance est si rare, qu’on ne la trouve presque jamais. Et combien doit être malheureuse la vie d’un homme obligé de vivre avec une personne dont le caractère n’a aucun rapport avec le sien ! »»

Pauvre Grisélidis !

À femme avare, galant escroc (Journée VIII, Nouvelle 1) :

« Croyant avoir remarqué qu’il ne déplaisait pas, il se hasarda à lui faire parler, pour la prier de payer d’un tendre retour les sentiments qu’elle lui avait inspirés, lui promettant de s’en rendre digne par son empressement à faire tout ce qui pourrait lui être agréable. La belle, après bien des façons, consentit à se rendre à ses désirs, à condition qu’il garderait un secret inviolable, et qu’il lui donnerait deux cents écus dont elle avait besoin.

Gulfart fut si choqué de l’avarice de la dame, dont il ne l’aurait jamais soupçonnée, que peu s’en fallut que son amour ne se changeât en aversion ; cependant il se radoucit, et résolut de la tromper. »

C’est bien fait pour Ambroise !

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Grisélidis, ou La Femme éprouvée (Éditions Barbier, 1846).

Grisélidis, ou La Femme éprouvée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 354 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – La Légende de Saint Julien l’Hospitalier (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 13min | Genre : Contes


Vitrail de Saint-Julien l'Hospitalier

Tirée des Trois Contes, La Légende de Saint Julien l’Hospitalier nous transporte dans un Moyen Âge où passion pour la chasse et fantastique religieux se mêlent. S’inspirant d’un vitrail de la cathédrale de Rouen, Flaubert n’oublie pas de parsemer son récit de quelques notations ironiques.
Comme pour insister sur l’aspect irréel, les différentes étapes de la vie de Julien baignent dans des tons vifs et fortement contrastés rappelant ceux des vitraux.
« La nuit allait venir, et derrière le bois, dans les intervalles des branches, le soleil était rouge comme une nappe de sang.
Julien s’adossa contre un arbre. Il contemplait d’un œil béant l’énormité du massacre, ne comprenant pas comment il avait pu le faire.
De l’autre côté du vallon, sur le bord de la forêt, il aperçut un cerf, une biche et son faon. »

Illustration : Vitrail de Saint Julien l’Hospitalier, cathédrale de Rouen.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 495 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LERNE, Emmanuel (de) – Les Sorcières noires

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Otto Wallenius - Chasseur dans un paysage d'automne

Une belle allégorie édifiante.

On sait peu de choses sur Emmanuel de Lerne, pseudonyme d’Emmanuel Le Boucher, magistrat, né à Angers en 1821. Il commence sa carrière en 1856 comme substitut à Romorantin, puis à Orléans. Procureur impérial à Montargis, Orléans, Nantes. Démissionnaire en 1880. Il a publié La Vie de l’homme (1845), Romans et nouvelles (1850) et Les Sorcières blondes en 1853 qui se termine par la nouvelle Les Sorcières noires, sorte d’allégorie.

Il y est question de Gloire, de Beauté, d’Amour, d’Art, de Jeunesse, que de Lerne oppose à la tranquille vie campagnarde qui cherche un bonheur simple. Ces sorcières blondes sont plus tard remplacées par les Sorcières noires qui sont l’Envie, l’Inquiétude et le Découragement. « La nacelle disparut, emportant l’Amour, la Beauté, la Jeunesse et la Gloire. Leurs chants se perdirent au milieu des flots. Abîmé dans sa douleur, Jacques tendait vers celles qui l’abandonnaient des mains suppliantes. »
Il rencontre enfin la Charité, accompagnée de sa sœur :

« Voici ma sœur, continua-t-elle ; nul ici-bas n’a pu l’approcher. Et pourtant, à genoux devant elle, combien n’ont pas vécu heureux. Jamais elle ne trompe ceux qui l’aiment, jamais elle ne leur semble ni moins jeune ni moins belle. Elle l’aidera à supporter la vie ; elle en a consolé de plus découragés que toi. Elle s’appelle l’Idéal… Nul n’a jamais touché la main de ma sœur. Mais, crois-moi, le bonheur qu’elle donne est plus durable et plus pur que tous les bonheurs de la terre. L’amour qu’elle inspire fait l’homme grand et le fait meilleur. Aime-la sans partage ; durant le reste de ta vie, efforce-toi toujours d’atteindre jusqu’à elle. Un jour tu seras jugé digne de l’approcher et de la presser sur ton cœur. »

Illustration : Otto Wallenius, Chasseur dans un paysage d’automne (19?).

Les Sorcières noires.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 884 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRÈTE, Jean (de) – Frédérique, ou Un caractère parisien

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 15min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Le Couple Sisley

Frédérique Laural était une jeune sténographe, employée au ministère des Travaux Publics. Sans être précisément jolie, elle plaisait à tout le monde par un air avenant, son intelligence et sa bonté. Elle était complaisante avec tout le monde.
Deux de ses collègues étaient amoureux d’elle. Gerbert Dautefort, malgré sa richesse, avait accepté un poste sans relief dans le ministère. Il avait pour principe que tout homme, quels que soient ses moyens, doit s’astreindre au travail. Après une chute mal soignée, il était resté boiteux et marchait péniblement, parfois même avec des béquilles.
Son meilleur ami était un de ses collègues, Fabien Dauzac, ancien camarade de collège, spirituel, charmant, très travailleur et très ambitieux. Malheureusement, ses moyens, suffisants pour un célibataire, ne lui permettent pas de créer un foyer.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 328 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STRAUSS, Maurice – Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité (Première Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Romans


Thomas Gainsborough - Lady Georgiana Cavendish, Duchesse du Devonshire (1787)

Maurice Strauss (1854-19?) est un auteur inconnu qui a publié en 1914 son unique roman Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité à une époque où Arsène Lupin (un collègue de Worth) connaissait le succès.
Célèbre voleur américain du XIXe siècle qui a presque toujours échappé aux polices du monde entier, Adam Worth (1844-1902) nous raconte lui-même sa vie de voyou dans le jargon du milieu.

Le livre vous sera présente en plusieurs épisodes.

Aujourd’hui:

- Prologue,
- Chapitre 01 : Pour délivrer un complice maladroit, je suis obligé de voler la police. S.A.R. le Prince de Galles déjeune chez moi sans le savoir. J’ai inventé le « doping ».
- Chapitre 02 : Un regard en arrière. Quelques unes de mes prouesses. J’en passe et des meilleures. La femme fatale. On accuse les esprits.

Accéder à l’œuvre intégrale…

Illustration : Thomas Gainsborough, Lady Georgiana Cavendish, Duchesse du Devonshire (1787).

Prologue – Chapitres 01 et 02.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 664 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARTEILHE, Jean – Mémoires d’un protestant condamné aux galères de France pour cause de religion

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 6h 53min | Genre : Histoire


Galère

Il s’agit ici des seules mémoires écrites par un galérien sous Louis XIV. Jean Marteilhe, arrêté car protestant alors qu’il est âgé de 17 ans, nous donne à sentir dans cette autobiographie cet univers particulier dans lequel des individus issus de mondes divers se retrouvent. En filigrane les combats et les rivalités entre nations sont également présents.

Le livre est paru en livre de poche aux éditions Mercure de France sous le titre Mémoires d’un galérien du Roi-Soleil

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 775 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PROUST, Marcel – Combray (Premier chapitre, Version 2)

Donneur de voix : Jean-Pierre Baillot | Durée : 2h 8min | Genre : Romans


Marcel Proust

Combray est la première partie du premier volume (Du côté de chez Swann) de la Recherche.

Proust affirma que le dernier chapitre du dernier volume de la Recherche (Le Temps retrouvé) avait été écrit tout de suite après le premier chapitre de Combray. Tout l’ « entre-deux » (quelque 3 000 pages, tout de même) aurait été écrit ensuite. Il précisait (lettre de 1922 à Benjamin Crémeux) : « on ne pourra le nier quand la dernière page du Temps retrouvé se refermera exactement sur la première de Swann » … au son de la clochette du jardin de Combray.

Ce premier chapitre aborde, en outre, deux des thèmes les plus connus de la Recherche : le « baiser du soir » et la « petite madeleine ».

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 157 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :