Livres audio gratuits publiés en février 2018 :


CONAN DOYLE, Arthur – La Boîte de laque

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Nouvelles


La Boîte de laque

Question de culture générale : pourquoi Conan Doyle (1859-1930) n’aurait-il pas pu écrire La Boîte de laque à 17 ans ?

« Sur la table était posée, debout, la photographie en pied d’une femme : je ne prêtai pas une attention particulière aux traits, mais je me rappelle qu’il s’en dégageait surtout une impression de douceur et de grâce. Il y avait là en outre une grande boîte de laque noir et un ou deux paquets de lettres ou de papiers retenus par des élastiques. »

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Illustration : La Boîte de laque, par Manuel Orazi (1911).

La Boîte de laque.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 617 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GONCOURT, Edmond (de) et GONCOURT, Jules (de) – La Femme au XVIIIème siècle

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11h 49min | Genre : Essais


La Femme au XVIII siècle

Extrait : « Elle ne manie pas seulement les intérêts de la France, elle dispose de son sang ; et ne voulant absolument rien laisser à l’action même de l’homme qu’elle n’ait dessiné et conduit, marqué de l’empreinte de son génie, signé sur un coin de toilette de la signature de son sexe, elle commande jusqu’aux défaites de l’armée française avec ces plans de bataille envoyés aux quartiers généraux, ces plans où les positions sont figurées par des mouches ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 580 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Landolfe, ou La Fortune imprévue – La Jument du compère Pierre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Contes


Landolfe

Landolfe, ou La Fortune imprévue (pour tout auditeur), Journée 2, nouvelle IV :

« Le lendemain, poussé par la violence des vents, ou plutôt conduit par la volonté suprême de Dieu, Landolfe, dont le corps était devenu comme une éponge, accroché par ses mains à la caisse de la même manière que ceux qui sont sur le point de se noyer, aborda à l’île de Gulfe. Une pauvre femme écurait alors sur le rivage sa vaisselle avec du sable… »

La Jument du compère Pierre (avec autorisation parentale), Journée 9, nouvelle X :

« Comme l’indiscrétion de Pierre ôtait toute possibilité de faire d’une femme une jument, Jeannette se rhabilla, et compère Pierre tacha de faire son métier ordinaire avec son âne. Il ne voulut point suivre messire Jean à la foire de Betonte, et se garda bien, dans la suite, de lui redemander une jument. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Landolfe (Éditions Barbier, 1846).

Landolfe, ou La Fortune imprévue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 803 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SPINOZA, Baruch – Pensées métaphysiques

Donneuse de voix : Domi | Durée : 2h 37min | Genre : Philosophie


Baruch de Spinoza

Les Pensées métaphysiques ont été publiées en 1663 comme appendice des Principes de la philosophie de Descartes.

Dans la première partie sont expliquées brièvement les principales questions qui se rencontrent communément dans la métaphysique au sujet de l’être et de ses affections.

Chapitre 01 : De l’être réel, de l’être forgé et de l’être de raison
Chapitre 02 : Ce qu’est l’être de l’essence, l’être de l’existence, l’être de l’idée, l’être de la puissance
Chapitre 03 : Le nécessaire, l’impossible, le possible et le contingent
Chapitre 04 : De la durée et du temps
Chapitre 05 : De l’opposition, de l’ordre, etc.
Chapitre 06 : De l’un, du vrai et du bien

Dans la deuxième partie sont brièvement expliquées les principales questions qui se rencontrent communément dans la Métaphysique au sujet de Dieu et de ses attributs, et de l’âme humaine.

Chapitre 01 : De l’éternité de Dieu
Chapitre 02 : De l’unité de Dieu
Chapitre 03 : De l’immensité de Dieu
Chapitre 04 : De l’immutabilité de Dieu
Chapitre 05 : De la simplicité de Dieu
Chapitre 06 : De la vie de Dieu
Chapitre 07 : De l’entendement de Dieu
Chapitre 08 : De la volonté de Dieu
Chapitre 09 : De la puissance de Dieu
Chapitre 10 : De la création
Chapitre 11 : Du concours de Dieu
Chapitre 12 : De l’âme humaine

Traduction : Charles Appuhn (1862-1942).

Le texte de cette traduction est libre de droits. Numérisation, mise en page, correction du texte et annotations par Jean-Luc Derrien pour le site http://hyperspinoza.caute.lautre.net.

> Écouter un extrait : .

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 130 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – La Femme du peintre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 9min | Genre : Nouvelles


La-Femme du peintre.gif

La nouvelle La Femme du peintre est paru dans le magazine illustré La Vie littéraire en 1898.

Le début : « Vers le soir, la malade eut une dernière convulsion, poussa un dernier râle, mourut. Et longtemps, devant le pâle cadavre qui se refroidissait, le mari, l’éminent peintre Barnez, demeura anéanti, ne comprenant pas, ne pouvant croire que la mort fût venue, comme ça, si vite, lui ravir sa femme ! En trois jours emportée ! En trois jours, elle si belle, si vivante, d’une chair si glorieuse, d’un dessin si pur, si correct, si Renaissance ! En trois jours, elle qui posait avec de si admirables, si académiques mouvements, pour les impératrices byzantines, pour les courtisanes, les nymphes, les saintes ! Elle qui lui avait valu une première médaille pour sa Mort d’Agrippine ! En trois jours ! Il n’y avait pas une semaine qu’elle était là, couchée sur la table à modèle, parmi des soies jaunes et des coussins écarlates, posant pour une Cléopâtre, avec laquelle il eût certainement remporté la médaille d’honneur, conquis un siège à l’Institut, peut-être ! »

La Femme du peintre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 476 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CREVEL, René – Le Baiser au mort – Enterrement

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Ivan Kramskoï - Chagrin inconsolable

Sombre sélection…

René Crevel, poète dadaïste puis surréaliste, né en 1900, atteint de tuberculose à 16 ans s’est asphyxié à 35 ans (il avait 14 ans quand son père s’est suicidé). C’est dire que sa vie ne fut pas un enchantement et nous comprenons son penchant pour la tristesse et son goût pour le macabre parfois teinté d’humour noir, comme en témoignent ces deux textes qui s’ajoutent aux dix déjà enregistrés.

Le Baiser au mort
« Elle lie ses idées, elle comprend ; elle a eu une hallucination ; elle rit de sa frayeur. La tète de Daniel mort sur ses épaules, mais c’est de la folie ! Elle Lucy elle est vivante, bien vivante. II ne peut pas y avoir une tête de mort sur ses épaules. »

Illustration : Ivan Kramskoï, Chagrin inconsolable (1884).

Le Baiser au mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 766 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GUÉROULT, Constant – Le Roi des aulnes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Le Roi des aulnes

Constant Guéroult (1814-1882) était feuilletoniste, auteur de nouvelles et de pièces de théâtre.

Le Roi des aulnes, paru dans le recueil de nouvelles Aventures cavalières, est aussi celui de la balade de Goethe, Der Erlkönig (Version 1, Version 2).

« Et Otto montrant du doigt l’immense prairie qui se déroulait à leurs pieds, traversée en tous sens par de longues lignes de saules, dont le feuillage s’effarait au vent et blanchissait sous les rayons de la lune :
- Vous ne savez donc pas, dit-il en baissant encore la voix, que le Roi des Aulnes affectionne cette prairie à l’heure où la nuit et le brouillard commencent à l’envelopper, et que bien des gens ont déjà vu sa tête blanche et ses yeux noirs glisser à travers les saules comme une nuée qui passe ? »

Le Roi des aulnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 297 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 37)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Biographies


Fête de Saint-Cloud

Fin du chapitre 37 :

« Un vol de peu de conséquence m’a fourni l’occasion de tracer des peintures bien hideuses ; cependant elles ne sont encore que les esquisses très incomplètes d’une réalité abominable, dont l’autorité, qui doit être la promotrice de toute bonne civilisation, nous délivrera lorsqu’elle le voudra. Souffrir que des gouffres de corruption, où le peuple s’abîme corps et âme, soient incessamment ouverts, c’est un déni de morale, c’est un outrage à la nature, c’est un crime de lèze-humanité. [...] Je décris les mauvaises mœurs, non pour les propager, mais pour les faire haïr : qui pourrait avoir lu ce chapitre, et ne pas les prendre en horreur, puisqu’elles produisent le dernier degré de l’abrutissement. »

Ce n’est ni l’ex-voleur, ni le nouveau policier qui écrit ce long chapitre mais plutôt le romancier Vidocq, dramaturge et moraliste à ses heures !

Illustration : Edmond Morin, Fête de Saint-Cloud (XIXe).

Chapitre 37.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 757 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :