Livres audio gratuits publiés en mai 2018 :


BAUMANN, Émile – Le Sens de la couleur chez René Bazin

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 35min | Genre : Essais


Le Sens de La Couleur chez Rene Bazin.gif

Ce court essai passionné sur l’écriture de René Bazin par Émile Baumann (1868-1941) est paru dans La Revue belge en 1924.

« Supposons, un instant, les œuvres des romanciers contemporains offertes à nos yeux, comme une galerie de tableaux, dans des salles distinctes. Si nous visitions la sienne, aussitôt, sans chercher la signature, nous reconnaîtrions sa main : un dessin ferme et onduleux ; un coloris léger, mais tendre ; du vert et du bleu, plus encore de gris roses, de gris argentés ; de l’air, du mouvement dans les espaces ; certains détails un peu trop finis, mais combien justes ! et de la grâce harmonisée avec la sagesse ; des profils féminins, d’une pureté charmante, et des faces de paysans, fortement musclées, honnêtes et lumineuses ; la vieille santé, la finesse, la dignité française, modernisées par des ombres d’inquiétude ; l’émotion religieuse enfin, une figure plus âpre d’ascète, des intérieurs d’églises, des mains qui se joignent en tremblant, des lèvres murmurant de douloureux secrets. »

Le Sens de la couleur chez René Bazin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 164 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 46 : Les Cambrioleurs)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Biographies


La Pie voleuse

Ne confondons pas Cambrioleurs à la flan, Cambrioleurs caroubleurs et Cambrioleurs nourrisseurs.

Contenu du Chapitre 46 : Les Cambrioleurs

Le costume de ville. – La chique en permanence. – Les maisons sans portier. – Curiosité des locataires. – Les chercheurs de sages-femmes. – les gilets et les cravates. – Le trophée d’amour. – Force cuirs. – Les paniers et les hottes. – Nouveaux visages. – Tremblez le dimanche. – Bons conseils. – Prenez un bâton. – Les maisons à portier. – Payez vos gardiens. – Cambrioleurs à la flan. – Le feu d’artifice et le bouquet. – Les caroubleurs. – Petite liste de gens dont il faut se méfier. – Les indicateurs. – Les nourrisseurs. – Cachez les rentrées. – Les voisins perfides. – Ô le brave homme ! on te connaît beau masque !

Illustration : Un cambrioleur de théâtre, costume pour le mélodrame La Pie voleuse (1815), évoqué par Vidocq dans ce chapitre.

Chapitre 46.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 481 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RETBI, Shmuel – Le Dentier

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Onu - Israel - Jordanie

Vingt et huit dents voltigeant entre Ciel et Terre vont-elles mettre le Moyen-Orient à feu et à sang ? C’est la question à laquelle répondra ce nouveau récit de Shmuel Retbi. Il va falloir faire appel au Gouvernement israélien, au Roi de Jordanie et même à l’Assemblée Générale des Nations-Unies pour résoudre le problème et éviter la conflagration.

Un grand merci à Daniel Luttringer qui a réalisé le montage des drapeaux.

Le Dentier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 357 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAT, Paul – Les Larmes de Fra Angelico

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Essais


Les Larmes de Fra Angelico

Ce court mais fervent essai de Paul Flat (1864-1918) sur le peintre du Quatrocento Guido di Pietro (en religion Fra Giovanni, postérieurement connu sous le nom de Fra Angelico), est extrait du recueil Figures de rêve.

« En art, savoir n’est rien, sentir est tout : – ainsi pourrait se formuler l’idée. Et n’est-ce point préciser la cause de nos modernes impuissances ? N’allez pas chercher ailleurs : elle est toute en ceci. Nous nous mourrons de trop de science, et les belles énergies qui soulevaient les âmes d’alors sont refusées à nos cerveaux débilités par cet apport de notions froides où ne circule plus la vie.
Édifiant et magnifique exemple, celui de ces maîtres à qui la Tradition n’avait rien légué et qui durent tout tirer d’eux-mêmes ! Dans la sincérité de leur foi, dans l’impérieux besoin d’exprimer au dehors ce qui tant émotionnait leur âme, ils trouvèrent la puissance d’invention qui maintenant nous déconcerte, comme ils surent se créer de toutes pièces une forme expressive ou condenser leurs rêves. »

Les Larmes de Fra Angelico.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 725 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY aîné, J.-H. – Le Dormeur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Contes


Jean-François Millet - La Méridienne

Rosny aîné, à la suite de La Mort de la terre (1910) a publié deux séries de contes qui comportent chacune un récit intitulé Le Dormeur. Nous vous offrons les deux.

Le premier pourrait s’appeler « le petit meurtrier innocent » et le second est une réfutation du proverbe français « Sans travail, point de richesse » illustrée et vécue par un demi-milliardaire américain.

Illustration : Jean-François Millet, La Méridienne (1850-1852).

Le Dormeur (1ère série).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 198 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

REINACH, Théodore – Hamlet

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 50min | Genre : Essais


Hamlet.gif

Cet essai (très) érudit sur le Hamlet de Shakespeare par Théodore Reinach (1860-1928) est paru dans le magazine La Nouvelle Revue en 1879.

« Le philosophe de la pièce est Horace : il semble que Shakespeare l’ait mis à côté de Hamlet pour prévenir toute erreur sur ce point, comme il lui a opposé l’actif et résolu Laërte pour faire mieux ressortir son indécision naturelle. Horace n’est pas seulement un philosophe par l’égalité de son âme, son héroïsme modeste, son amitié ; il l’est encore par la tournure de son esprit, par sa conception du surnaturel, par le doute railleur avec lequel il refuse de croire à l’apparition. Le philosophe n’a que la curiosité des choses d’au delà, l’homme religieux en a l’inquiétude. Cette inquiétude poursuit partout Hamlet, l’idée de la Providence et celle de la mort remplissent son âme. L’endroit du monde où il se sont le plus à l’aise, c’est le cimetière. Dès le premier acte, quand, dégoûté de la vie, il cherche à se tuer, c’est un scrupule religieux qui l’arrête ; une seconde fois, au troisième acte, sa pensée se reporte vers le suicide, dans le célèbre monologue, « Être ou n’être pas » : cette fois encore c’est une crainte religieuse qui le réconcilie avec l’existence. Sa foi dans la Providence est si forte qu’elle devient presque du fatalisme :

… Il existe une divinité
Qui de tous nos desseins détermine l’issue,
Quelque ébauche qu’ils aient de notre main reçue. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 496 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA VILLE DE MIRMONT, Jean (de) – La Mort de Sancho – Entretien avec le diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Contes


Célestin Nanteuil - Sancho Panza

Au Jean de La Ville de Mirmont poète mort à la guerre en novembre 1914, se joint le conteur de :

La Mort de Sancho (Panza)
« Quand il n’avait personne avec qui raisonner, Sancho s’adressait à son âne. Il lui parlait à cœur ouvert, comme à soi-même, bien sûr d’être compris. Il faisait seul tous les frais de l’entretien, ce qui lui plaisait, n’aimant guère la contradiction. »

et de Entretien avec le diable
« Voyez-vous, Diable, je m’ennuie autant qu’un homme peut le faire sur cette planète… Je voudrais que vous m’offrissiez un spectacle capable de me procurer de l’enthousiasme pendant seulement dix minutes… Déchaînez quelque cataclysme inédit, faites sonner toutes seules les cloches de Notre-Dame et s’envoler vers le ciel, comme une flèche, la tour Eiffel. »

Illustration : Célestin Nanteuil, Sancho Panza (1855).

La Mort de Sancho.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 170 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – Le Prince de Jericho

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 4h 40min | Genre : Romans


Maurice Leblanc

« Il y avait branle-bas sur la terrasse de la villa Mirador, au-dessus de la falaise abrupte qui encerclait un petit golfe de fin gravier, et que dominaient les rochers rouges de l’Esterel. Sous les yeux amusés de deux jeunes filles assises au seuil d’un vaste salon, un jeune homme maigre, élégant, de teint bilieux, faisait faire l’exercice au chauffeur et au maître d’hôtel qui évoluaient gaiement entre les piliers massifs de la pergola circulaire. Le long du parapet où montaient des touffes de géranium lierre s’alignaient une demi-douzaine d’arquebuses et se dressaient des marmites pleines de poix bouillante. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 034 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :