Page complète du livre audio gratuit :


ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettres 06 et 07

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h 36min | Genre : Religion


Jean-Baptiste Mallet - Héloïse à l'abbaye du Paraclet

Dans la lettre 6, Héloïse prie instamment Abélard de lui répondre à elle et à ses religieuses sur deux points principaux. Qu’il leur apprenne d’abord l’origine de leur état ; en second lieu, qu’il leur donne une règle, qu’il leur dicte les conditions d’un genre de vie qui convienne spécialement à des femmes, ce dont aucun des saints Pères ne s’est occupé.

La lettre 7 n’est presque qu’un délicat panégyrique du sexe féminin. Abélard, à qui Héloïse, dans sa lettre précédente, avait demandé, tant en son nom qu’au nom de ses compagnes, de leur écrire touchant l’origine de l’ordre des religieuses, répond arec de larges développements à cette lettre et à ce désir. Faisant remonter l’origine de l’ordre à la primitive Église et jusqu’à la sainte association instituée par le Sauveur du monde, il passe en revue ce que Philon le Juif et ce que l’Histoire Tripartite rapportent des premiers ascètes. Partout, dans cette lettre, il exalte le sexe féminin, et il honore de ses louanges la virginité, non seulement chez les chrétiennes et chez les juives, mais encore chez les femmes du paganisme. Abélard s’attache surtout à l’éloge de la virginité, dont il cite de remarquables exemples chez les païens.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Lettre 06, d’Héloïse.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lettres 06 et 07.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Lettre 06, d’Héloïse.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Lettre 07, d’Abélard.mp3
Lettre 07, d’Abélard suite.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Correspondance, , ,

 

Page vue 4 024 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ahmed le 16 août 2016

    Bonsoir chère Cocotte ,

    Merci infiniment et comme toujours votre présence comble ma solitude !!!

    J ai réécouté ce matin  »Notre futur »de George feydeau – et j ai beaucoup aimé :

    HENRIETTE.— Pauvre enfant, voilà ce que c’est que l’innocence.

    Encore une soirée paisible et pleine de santé .

    Bien cordialement ,
    Ahmed

  2. Cocotte le 17 août 2016

    Cher Ahmed

    Encore une fois, un grand merci pour votre fidélité et vos commentaires, si encourageants. La dernière lettre d’Abélard est très longue. Je l’enregistrerai dans quelques jours. Ainsi, vous aurez la lecture entière que vous souhaitiez.
    J’espère que vous passez de bonnes vacances, sans trop de canicule. Vous êtes au bord de l’océan, je crois, la brise marine rafraîchit bien!

    Bien amicalement
    Cocotte

  3. Claire-Marie le 23 août 2016

    Bonjour -Bonsoir chère Cocotte
    Je me permets de vous ccontacter sous un de vos derniers enregistrements afin de vous soumettre une idée de lecture.
    Vous nous aviez encouragés, un autre audio lecteur et moi, à vous en proposer.
    Avez vous connaissance des mémoires de La Grande Mademoiselle , fille de Gaston d’Orléans et cousine de Louis XIV?
    Une femme a destin singulier.
    Elles sont disponibles sur Gallica. Je vous donnerai le lien si cela vous intéresse .
    Bien amicalement,
    CM

  4. Cocotte le 23 août 2016

    Bonjour, chère Claire-Marie
    Merci à vous pour cette belle idée de lecture.
    Je ne connais pas les mémoires de la Grande Mademoiselle, mais la lecture doit être bien intéressante, et cela fait partie des genres que j’aime bien.

    Oui, je veux bien le lien, je vous en remercie. Je n’ai pas du cliquer où il fallait (la reine de l’informatique, ce n’est pas moué!) et je ne l’ai pas trouvé. Seulement « La jeunesse de la Grande Mademoiselle », d’Arvène Barine. Ce n’est pas ce que vous voulez, mais ça pourrait faire un petit plus.
    Je téléchargerai le texte que vous me proposez et l’ajouterai à ma longue liste de lectures en cours. Je ne pourrai pas l’enregistrer tout de suite, mais le plus vite possible.
    Merci encore. Je serai ravie de vous faire plaisir, tout en me faisant plaisir à moi-même. Nous faisons partie du même club de fans.
    Très amicalement
    Cocotte

  5. Claire-Marie le 23 août 2016

    Je suis contente que de votre intérêt pour ma proposition !
    Alors, je vous propose un lien vers un site américain qui est, en fait, une reprise au propre de ce qu’on trouve sur le site de la BNF.
    http://penelope.uchicago.edu/mlle/
    Pas de problème en ce qui concerne le domaine public, l’édition est de la fin du XIX ème siècle. Si vous avez besoin de plus de références sur ll’édition, je vous les fournirai.
    J’espère que la tournure en semi vieux français ne sera pas un obstacle.
    J’attends votre verdict quant la faisabilité du projet avec impatience !

  6. Cocotte le 23 août 2016

    Chère Claire-Marie
    merci beaucoup pour le lien. le texte est en effet très clair et agréable à lire.
    Non, pas de problème pour le domaine public, la grande Mademoiselle est morte depuis plus de 70 ans. pas de problème non plus pour le semi-vieux français.
    Je viens de télécharger le texte. Il est très long, mais après le Vicomte de Bragelonne, la longueur ne me fait pas peur! Hi! Hi! Hi!
    Mais j’ai tellement de projets annoncés qu’il va falloir attendre quelques mois avant de passer à cette belle dame.
    Oui, la faisabilité du projet est tout à fait acceptable. Simplement, je vous prie de prendre patience jusqu’en 2017. Merci beaucoup.
    Toutes mes amitiés
    Cocotte

  7. Saidi le 4 septembre 2016

    vous me pardonnez si je me trompe mais c’est la réalité pour moi et mon souhait : j’aurais bien aimé que lesrécits lus par Mr RENE DEPASSE soient relus par MADAME pommesans offonser Me RENE.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.