Page complète du livre audio gratuit :


AHIKAR – Laurent M.

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 48min | Genre : Nouvelles


Canal et Loire

« La première fois que je vis Laurent M., il me fit une très forte impression. Il était tout ce que je n’étais pas : très sûr de lui, beau parleur, vantard et incroyablement musclé. Je crois que je n’avais encore jamais vu un jeune de notre âge aussi musclé. Sa musculature attirait les filles comme des mouches… »

Illustration : Le canal d’Orléans et la Loire au niveau de l’île Charlemagne (photo personnelle).
« Quand il arriva à ma hauteur, je me remis à pédaler un peu plus vite. Nous apercevions au loin l’extrémité de l’île Charlemagne… »

Laurent M.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Air on the G string, interprété par l’ensemble US Air Force Band (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Contemporains, Nouvelles, ,

 

Page vue 4 831 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

15 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 29 décembre 2017

    Ambiance presque modianesque (avec moins de garages et plus de tennis de table).
    Cher Ahikar, je vous souhaite, pour 2018, un contre-topspin à la hauteur de votre topspin ;-)

  2. Ahikar le 8 janvier 2018

    Merci Jean-Pierre pour ce commentaire encourageant.

    Meilleurs vœux pour 2018 ! :)

  3. James le 11 janvier 2018

    Merci infiniment me Ahikar pour cette histoire que j’aime tant. Je vous écoute dans ma voiture tous les jours ainsi que Vincent l’Epine
    J.aime vraiment beaucoup cette histoire et je tenais à vous le dire. Je trouve que c’est la plus aboutie. J’aime écouter des gros romans comme Guerre et paix et faire des pauses entrecoupés de nouvelles courtes. Je me suis demandé à plusieurs reprises si le personnage Laurent M vous avait été inspiré par du vécu ou si vous l’avez inventé. Votre écriture est très visuelle, on se croirait au cinema, les images viennent facilement dans l’esprit comme si on les voyait sur un écran. Je pense que votre écriture à ete beaucoup influencé par le cinema. Ce que j’aime c’est qu’on retrouve le héros David dans toutes vos histoires et je commence maintenant à bien le connaître. Pardonnez mes fautes d’orthographe mais j’écris avec le clavier de mon iPad mini.
    Au plaisir de retrouver David dans une nouvelle aventure.
    James

  4. Ahikar le 14 janvier 2018

    Merci cher James pour votre fidélité.

    Vous avez certainement raison en disant que mon écriture a été influencée par le cinéma. Des images me viennent à l’esprit et je m’efforce de les traduire le plus fidèlement possible par des mots. Je bannis autant que possible les ornements du style, ne cherchant à traduire que les faits.

    Je suis heureux de voir que quelques auditeurs se sont accoutumés au personnage principal et prennent plaisir à le retrouver.

    Amitiés, :)

    Ahikar

  5. jean michel le 17 janvier 2018

    c’est une belle histoire qui m’interpelle, car moi aussi j’ai pratiqué pendant de longues années le tennis de table et j’étais également pécheur; cette photo me donne envie de m’y remettre.la lecture est bien vivante, ce qui fait qu’on reste bien dans l’histoire; vivement la prochaine.

  6. Ahikar le 18 janvier 2018

    Merci beaucoup Jean-Michel pour votre commentaire ! :)

    Quelques autres photos de ce très bel endroit. Vous verrez notamment que la digue est temporairement inaccessible pour risque d’effondrement.

    https://www.aht.li/3170706/Canal_d_Orleans_10.jpg

    https://www.aht.li/3170707/Canal_d_Orleans_11.jpg

    https://www.aht.li/3170708/Canal_d_Orleans_12.jpg

    https://www.aht.li/3170709/Canal_d_Orleans_13.jpg

    Amitiés,

    Ahikar

  7. jean michel le 19 janvier 2018

    merci pour cet ajout de photos bien plus grandes, cela peut permettre de mieux visualiser certains passages de l’histoire

  8. Fred le 23 janvier 2018

    Je n’ai pas bien vu le rapport avec l’œuvre de Modiano dont parle Jean-Pierre Baillot dans son commentaire, mais j’ai néanmoins beaucoup apprécié cette histoire.

  9. Jean-Pierre Baillot le 23 janvier 2018

    A Fred,
    Votre remarque sur mon rapprochement avec le monde de Modiano est parfaitement fondée. Je m’étais d’ailleurs fait la réflexion (mais trop tard…) après avoir posté mon commentaire.
    Il n’y a ici d’ambiance presque modianesque probablement que pour moi. Sa « zone géographique » de prédilection est, en effet, celle où j’ai passé mon enfance et mon adolescence.
    Bravo pour votre admirable lucidité ;-)
    Jean-Pierre

  10. Ahikar le 23 janvier 2018

    Jean-Pierre, vous m’avez fait une fausse joie ! Me voilà tout triste maintenant ! :(

  11. Jean-Pierre Baillot le 23 janvier 2018

    Mon pauvre Ahikar !
    Et si je dis à mi-chemin entre Modiano et Pennac ? Ça vous va-t-il comme ça ?
    Je vous quitte pour préparer ma réponse (compliquée) au prochain commentaire de Fred… en tout cas, tout comme lui, j’ai aimé ;-)

  12. Sandrine Seyller le 27 janvier 2018

    Insinueriez-vous cher Jean-Pierre qu’Ahikar était un cancre tombé dans la poubelle de Djibouti ? ;-) :-)

  13. Jean-Pierre Baillot le 27 janvier 2018

    Plutôt, un pedigree Malaussène ;-)

  14. Ahikar le 30 janvier 2018

    Et voilà comment le pauvre Ahikar va devoir, pour réparer son inculture, se taper la saga des Malaussène, faute de quoi il ne connaîtra jamais son pedigree ! :)

  15. MICHAEL le 9 février 2018

    AAHHH !!! SHAKESPEARE !!!
    THANKS

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.