Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'AHIKAR - Les Axolotls' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

20 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 24 juin 2021

    Merci pour ce texte et cette lecture ! J’adore la bonne bouille de ces petites bestioles découvertes sur ce site.

  2. Ahikar le 24 juin 2021

    Merci Claryssandre pour votre commentaire. C’est vrai que celui de la photo a une bonne bouille! C’est d’ailleurs pour cela que je l’ai choisi.

  3. Sergio le 26 juin 2021

    Bonjour Ahikar,
    Voici une nouvelle bien mystérieuse. Autant par la nature qui semble déjouer les règles de la vie ! que par la « démence » du gardien qui prénomme les amblystomes.
    Comme vous avez tendance à ne rien laisser au hasard,on pourrait soupçonner qu’il y a un lien entre ces héros grecs (les plus grands penseurs !) et la métamorphose des axolotls, …voire la Métamorphose de Kafka !? Une métamorphose physique qui donnerait des Homère, Hésiode, Eschyle, Archimède…? La question me taraude.
    Bien à vous,
    Sergio

  4. Ahikar le 26 juin 2021

    Cher Sergio, votre commentaire est lumineux. J’ai en effet toujours pensé qu’il y avait une réalité derrière la Métamorphose de Kafka. Ce qui m’avait d’ailleurs conduit à étudier les grands penseurs indiens et la notion d’Éveil. À l’époque, jeune trentenaire, j’avais acquis l’intime conviction que l’expérience intérieure de Shankara, d’Aurobindo ou encore de Ramana Maharshi, pour ne citer qu’eux, cette fameuse notion d’Éveil n’était pas autre chose que la Métamorphose de Kafka, dit avec des mots différents dans une culture différente.

  5. Sergio le 26 juin 2021

    Merci pour ces éclaircissements Ahikar qui vont me conduire très loin dans mes réflexions !
    Belle journée et bel été à vous.

  6. Sautillant le 26 juin 2021

    AHIKAR… Bonjour !

    Je pense… comme vous avez l ‘ air de le penser…
    que sous l’ apparente diversité des religions… il y a… la vérité de… L ‘ EVEIL… Religion dans le sens de l’ experience d ‘ un ÉVEILLÉ… au sein d’ une epoque… d ‘ une société… de toutes les contingences de la Creation… non dans celui d’ organisation temporelle se donnant la mission d ‘ entretenir et de répandre la flamme… car… de mon point de vue… la diversité est là bien réelle !… diversité des phantasmes collectifs ou individuels… dont les variations infinies eloignent de l’ experience interieure… nue et crue…
    Je vous avoue cependant que j ‘ ai beaucoup de mal à saisir le rapprochement… des plus surprenants… mais là est tout l’ intérêt de la chose… entre Ramana MAHARSHI ( presentement sur ma table de nuit à côté de…  » A la recherche du
    temps perdu « … ce qui n ‘ est pas si incongru qu’ on pourrait le penser de prime abord ) et  » La metamorphose  » de KAFKA… rapprochement qui n ‘ est peut-être pas plus incongru que celui avec Marcel PROUST… mais que je ne perçois pas du tout pour l’ instant… Si vous pouviez me préciser votre pensée… je vous en serai très reconnaissant.
    Ce qui me fait plaisir c ‘ est de rencontrer quelqu’ un que cette question a passionné… et passionne toujours… j ‘ espère !
    Vous connaissez certainement KRISHNAMURTI… j’ ai un faible pour lui… precisement parce que toute son existence sur terre il a essayé de trasmettre un Eveil débarrassé de toute projection phantasmatique… et il lui a fallu bien du mérite
    … lui que la Société de Theosophie avait proclamé le Bouddha ou le Messie de retour !
    Avez-vous lu sa biographie… en trois parties… par Mary LUTYENS ! Quel destin !

    Cher AHIKAR… mon cordial salut ! Même… mon pneumatique salut… dans la mesure où je peux prétendre à un peu de… souffle… en tout cas… l ‘ intention y est ! 😊🤭🤫…

  7. Ahikar le 26 juin 2021

    Bonsoir Sautillant,

    Vous pouvez peut-être jeter un coup d’œil sur ce lien (KAFER, Franz – La Métamorphose).

    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/kafer-franz-la-metamorphose.html

    Vous me direz… Dans le pire des cas, vous n’aurez perdu que 47 min… Pas de quoi attraper la varicelle !

    Concernant Krishnamurti, il y en a deux, et ma préférence va à U.G.
    U.G. disait à propos de Jiddu : « Il me plaît de dire qu’il a vu le morceau de sucre mais ne l’a pas goûté. » ;)

    Cordiales salutations :)

  8. Sautillant le 26 juin 2021

    AHIKAR…

    U G. KRISHNAMURTI… oui… bien sûr… mais quand on parle de KRISHNAMURTI ( JIDDU ) ce n ‘ est pas à lui… qu’ on appelle U. G…. qu ‘ on pense ! C’ est là du pur byzantinisme !
    Très intéressant… mais… moins dévoué que KRISHNAMURTI… un Bouddha pour lui-même… dans la classification bouddhiste ! Iconoclaste ?
    Mais l ‘ est-il davantage que K.? Plus spectaculaire dans son propos… mais cela change-t-il grand chose ?
    Quand à cette citation sur le morceau de sucre… elle m’ a toujours chiffonné ! C ‘ est plutôt pretentieux… je trouve ! Mais c’ etait son problème… freudien… presque !
    Son attitude vis à vis de K. a toujours été des plus ambiguës… attraction-repulsion…
    Demain je consacrerai 47 mn à l ‘ écoute que vous me proposez… je vous dirai…

    Bonne nuit… à rêver d’ Eveil… qui sait ?

    Ps

    Et Stephen JOURDAIN… bien de chez nous… lui ! le connaissez-vous ?

  9. Sautillant le 27 juin 2021

    AHIKAR… Bonjour…

    J ‘ ai écouté…
    Je n’ irai pas jusqu ‘ à dire… « … ça vaut mieux que d’ attraper… la scarlatine « … 😜 !… m ‘ enfin … voilà une histoire qui laisse bien perplexe ! Bien loin d’ avoir la puissance de  » La metamorphose  » de KAFKA… sous les elytres de qui elle a vu le jour… ou de  » L ‘homme qui retrecit « … à qui elle fait irrésistiblement penser aussi… Cela vient… selon moi… du fait que le personnage est seul à savoir… comme il le fait d’ ailleurs remarquer à un moment… Un Gregoire SAMSA qui au sortir d ‘ un rêve agité… mais son lit serait vide… les autres ne pourraient que constater… sa disparition… et non sa métamorphose… que lui seul connaîtrait… tapi dans un coin obscur de la chambre… dès lors… que dire ? Le pari est difficile à tenir… et l ‘ auteur ne le tient pas… Certes… l’ allegorie d ‘ un homme qui porte sa croix pour acceder au salut final se comprend facilement… mais l’ auteur n ‘ a pas les moyens de son ambition… si telle etait-elle… D’ ailleurs… il semble s ‘ être rendu compte que son histoire s’ enlisait dans des épisodes devenant repetitifs… et la fin survient abruptement… Ouf ! Sauvé ! L ‘ auteur tout autant que le personnage ! 😊…
    Mais… AHIKAR… pourquoi m’ avoir fait lire cette histoire ? En quoi m ‘ eclaire-t-elle sur votre pensée… que  » La metamorphose  » de… KAFKA … dit la même chose qu’ AUROBINDO… SHANKARA… RAMANA MAHARSHI… Non… je ne vois vraiment pas ! 🤔…
    Peu importe… Tout ceci m ‘ a remis en mémoire un livre que vous avez peut-être lu…  » Saint Quelqu’ un  » de Louis PAUWELS… et aussi le premier livre de Stephen JOURDAIN… au titre si beau…  » Cette vie m ‘ aime  » ( avec une préface de Jean PAULHAN )… Tous deux tournent autour de cette notion d’ Eveil dont vous parlez…

    Cordial salut…

  10. Ahikar le 27 juin 2021

    Bonsoir Sautillant,

    Je ne sais par où commencer pour vous répondre, et ce, d’autant plus que tout cela commence à être loin pour moi. D’ailleurs, je suis presque sûr que ma réponse ne vous satisfera pas. Bon, essayons tout de même… A l’époque j’avais notamment lu tous les entretiens accordés par Nisargadatta Maharaj et Ramana Maharshi, et plus spécialement ceux accordés aux étrangers. Pourquoi ceux accordés aux étrangers ? Parce que les réponses étaient souvent plus radicales. Par exemple, à un étranger qui lui demandait si Dieu existe, il répondait : il existe tant que vous y croyez et cesse d’exister dès que vous cessez d’y croire. Question : Comment pouvez-vous le savoir ? Réponse : Je le sais parce qu’en atteignant l’Éveil (fusion atman-Brahman), je ne suis plus à l’intérieur du langage, je ne suis plus prisonnier du langage. Il y a fusion entre le moi intérieur et le cosmos, comme le disait d’ailleurs déjà Ramakrishna. A un autre moment R. M. ou N. M. (je ne sais plus lequel) explique qu’en atteignant l’Éveil, il est redevenu pareil à un animal. Question : Pourquoi un animal ? Réponse : Parce que contrairement à vous, je ne suis plus prisonnier à l’intérieur du langage. Un animal ne connaît pas la prison du langage. C’est pourquoi je peux dire que je suis redevenu un animal. Autre question : Pourquoi ne rencontre-t-on des Éveillés qu’en Inde ? Réponse : Je suis sûr qu’il y en a aussi en Europe, mais il peut être très difficile pour un Éveillé de s’exprimer si le terreau n’est pas favorable, il se peut même qu’il soit complètement coincé. Si votre vérité intérieure ne coïncide pas avec une vérité extérieure existante, vous pouvez vous sentir complètement coincé, bloqué de toute part… Voilà, Sautillant, avec un peu de flair, et je pense que vous en avez beaucoup… vous verrez peut-être déjà comment on peut arriver à Kafka.

    Une chose qui m’a souvent amusé : en allemand, dans la Métamorphose, Kafka emploie pour désigner l’insecte en lequel il s’est métamorphosé, le mot käfer ; or, l’étymologie nous dit : käfer, dérivé de l’arabe kafir, converti à une autre religion que la sienne.

    Or, n’est-ce pas justement le propre de l’Éveillé, de ne plus croire en la religion de ses pairs, mais d’avoir une sorte de foi universelle débarrassée de toute croyance ?

    C’est impressionnant quand même de voir comment Kafka avance, pareil à une haveuse qui creuse un sillon dans la montagne !

    Bonne soirée !

  11. Sautillant le 27 juin 2021

    AHIKAR AHIKAR AHIKAR !!! 😂😅🤣😅😂😅😂🤣…

    Ouhouhouh… le capillitractage !!!

    Vous étiez candidat aujourd ‘ hui ?
    Non… pensez-y pour demain !

    Mais c’ est très bien ! Vrai ! J ‘ adore !

    À d ‘ aussi rejouissantes occasions !

    Cordial salut !

  12. Sautillant le 27 juin 2021

    Ce filet de mots
    jeté sur les dix-mille êtres
    c ‘ est nous qu’ il capture

  13. John Beltran le 30 juin 2021

    C’est intéressant cette histoire. Pardonnez mon français approximatif. Vous dites si j’ai compris que le génie est dans la langue pour les Grecs. Voulez-vous dire que c’est le grec comme un idiome qui donne le génie ? qu’il y aurait des langues mieux que d’autres qui donneront des génies ? est-ce ce dont vous voulez parler ou est-ce que j’ai mal compris ? J’ai vu que votre histoire est différenciée de Cortazar car il se voit comme axolotl mais jamais amblystoma.
    John Beltran ( je suis pas le musicien, juste homonyme)

  14. Alice Lym le 1 juillet 2021

    bonjour Ahicar,
    Me voici à jour de l’écoute de votre « histoire »… que de voyages… avec Cortazar… avec les axolotls,avec les amblystomes et surtout voyages à la lecture de vos échanges avec Sautillant…
    j’aime toujours la précision et la sobriété de votre écriture et puis surtout bien sûr toutes les questions que vos récits toujours un peu allusifs ou énigmatiques suscitent…
    très belle soirée,
    Alice (mon nouveau pseudonyme… )

  15. Ahikar le 2 juillet 2021

    Bonjour John,

    Encore une fois, cela est assez ancien pour moi. J’aimerais vous répondre de mon mieux, mais ma mémoire n’est plus ce qu’elle était. Je m’étais beaucoup intéressé aux travaux de Dumézil sur les langues… sur les langues du Caucase plus spécialement. Je me rappelle, par exemple, qu’il insistait sur l’importance et le rôle des auxiliaires être et avoir dans notre langue, alors que dans des langues dites « primitives », ne possédant pas d’auxiliaires, la notion de passé, présent et futur étaient plus floues pour les locuteurs. Bien sûr, tout cela est à prendre avec une grande réserve, mais ce qui m’est resté de ces lectures, c’est que suivant la langue que l’on parle, on n’est pas le même. Et c’est vrai que j’ai toujours pensé (et cela n’engage que moi) que le grec ancien était une langue extraordinaire apte à produire des génies… Malheureusement, je ne suis pas si bien placé que cela pour en parler, car je n’ai jamais réussi à atteindre un niveau qui me permette de lire l’Iliade d’Homère dans le texte original… Voilà… bien maigre réponse sans doute, cher John…

  16. Ahikar le 2 juillet 2021

    Bonsoir Alice,

    Pourquoi avoir changé de pseudonyme, à l’aube de la notoriété ? ;)
    À moins qu’Alice ne devienne un hétéronyme qui ait sa propre vie imaginaire, son propre style et vous permette des envolées que vous n’auriez jamais osé imaginer, libérée de toute contrainte ?

    Amitiés, :)

    Ahikar

  17. John Beltran le 4 juillet 2021

    Merci Ahikar de me répondre, c’est très gentil à vous. J’ai déduit qu’il ne me reste plus qu’à apprendre le grec pour devenir peut-être un génie! C’est une boutade (bien sûr) comme on dit chez vous.
    John Beltran

  18. Lïat le 7 juillet 2021

    Bonjour Ahikar,
    Je n’ai pas écouté votre texte, je l’ai plutôt lu;
    je voulais comprendre ce que l’on peut dire
    sur ce mot « axolotl », que je voyais pour la première fois.
    Je suis comme monsieur John Beltran,
    je crains de n’être pas à la hauteur devant votre
    français si riche, votre vaste culture.
    Finalement, il est clair que vous êtes un écrivain exceptionnel,
    tellement imaginatif.
    -J’ai bien aimé les échanges parus dans les commentaires !
    Ma curiosité reste en éveil: que de choses j’ai à apprendre !
    Merci et bonne journée🌸

  19. Ahikar le 7 juillet 2021

    Merci Lïat pour votre commentaire. Mais vous savez, je suis en fait quelqu’un de très simple qui mène une vie très simple. Actuellement mon plus grand plaisir, c’est de prendre un livre (en l’occurrence Tchékhov) et de me rendre dans un petit cimetière parisien où je suis entièrement seul et dans le silence, au milieu des chats et des oiseaux, et quelques magnifiques et très vieilles tombes. Drôle d’endroit pour aller lire, mais c’est un ilot de calme prodigieux au sein de la grande ville.
    Je vous souhaite une très bonne journée,
    Amitiés, :)
    Ahikar

  20. Lïat le 8 juillet 2021

    Bonjour Ahikar,
    Merci pour votre réponse.
    Je vous imaginais quelqu’un de simple, justement.
    Et puis je dois vous confier que moi aussi j’aime fréquenter les cimetières pour y marcher à l’ombre des grands arbres. J’admire les petits jardins fleuris sur les tombes. Je sais que des personnes trouvent ces endroits tristes, mais pour moi, ce sont des lieux apaisants pour méditer.
    Je comprends donc le plaisir que vous ressentez à y lire en paix…
    Je vous salue chaleureusement et vous souhaite une bonne santé.🌸

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.