Page complète du livre audio gratuit :


AICARD, Jean – La Leçon de lecture (Poème)

Donneur de voix : Lemoko | Durée : 3min | Genre : Poésie


Jean Aicard Lecture

Poème extrait de La Chanson de l’enfant.

Jean Aicard, né à Toulon en 1848, poète, romancier, auteur dramatique et académicien ; auteur de nombreux ouvrages comme : Poèmes de Provence, Gaspard de Besse ou encore Maurin des Maures, ami de Lamartine, Hugo, Cordouan, Zola, et bien d’autres…

« Monsieur Jean , vous lirez l’alphabet aujourd’hui.. »

La Leçon de lecture.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 9 519 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Marie-Ange Bataillé le 2 juin 2013

    Des mots d’autrefois et une voix touchante… Merci beaucoup. Je me suis régalée.
    Marie-Ange Bataillé

  2. Lemoko le 2 juin 2013

    Quel délicieux commentaire !
    Merci Marie-Ange ,

  3. thibaut jacques le 3 juin 2013

    Quelle belle lecture! Vous me faites découvrir Jean Aicard. Pensez-vous enregistrer d’autres poèmes auxquels l’intonation de votre voix donne vie?

  4. Lemoko le 3 juin 2013

    Ce fut un grand plaisir d’enregistrer ce poème , ecrit vraiment pour être lu à haute voix , et une grande joie pour moi de le partager avec vous , oui Thibaut Jacques j’ose esperer trouver d’autres textes qui sauront vous plaire ..
    René

  5. Cocotte le 4 juin 2013

    Excellent choix et belle interprétation, sobre, intelligente et émouvante, comme d’habitude! Vous m’avez fait découvrir Jean Aicard. C’est un auteur que j’aimerais retrouver. Merci pour le très bon moment passé en votre compagnie.
    Bravo!
    Cocotte

  6. Ahikar le 4 juin 2013

    Votre lecture force l’admiration. On serait tenté de dire comme le renard : « Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. » Quelle leçon de lecture !

    Ahikar

  7. Tanbesan le 12 janvier 2015

    Quelle lecture ! Lorsque la plume s’aiguise à la pensée d’un enfant, qui plus est, un enfant volant ! La narration s’en ressent comme éternellement faite pour être conté.

    Merci Mr Lemoko.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.