Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ALAIN-FOURNIER - Lettres au Petit B' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. AHMED le 25 novembre 2012

    Bonsoir ,

    Pouriez vous nous indiquer le chemin pour avoir le texte .

    Merci infiniment.

    AHMED

  2. Christine Sétrin le 25 novembre 2012

    Bonsoir cher Ahmed :) ,

    Alain et moi avons cherché partout mais à notre connaissance, il n’existe pas de version en ligne du texte.
    Alain a utilisé un livre « papier » pour enregistrer ce texte…

    Bonne soirée !!!

    Ch.

  3. AHMED le 25 novembre 2012

    Bonsoir ,

    Ce que j ai constaté …je le cherche en librairie .

    Merci vore rapide réponse .

    Cordialement .

    AHMED

  4. daniel le 3 décembre 2012

    Quelle voix! Revenez vite et abondamment, Alain!

  5. Alain Degandt le 6 décembre 2012

    Merci, cher Daniel, pour votre appréciation si encourageante. D’autres lectures sont prévues sous peu. Cordialement,
    A.D.

  6. roxi le 13 septembre 2013

    tres bien, je pourrais ecoute tout les livres et apprendre mieux le francais!!
    merc

  7. Alain Degandt le 18 septembre 2013

    Merci Roxi pour votre aimable commentaire. Merci aussi d’aimer la langue française ; j’espère que nos lectures sur Litterature Audio vous rendent son apprentissage agréable et qu’elles vous aident dans vos efforts méritoires qui, j’en suis certain, seront récompensés. Amitiés,
    ALAIN D.

  8. Christophe le 28 octobre 2013

    Très belle voie très bonne lecture, un peu énergique, il ne s’agirait pas de chercher le sommeil mais plutôt à écouter en déplacement.

    Merci à vous pour ce partage.

  9. Dominique le 16 décembre 2013

    Rectification:Alain Fournier est mort a Saint Remy la Calonne qui se trouve être en Meuse,dpmt 55,a quelques lieux de chez moi est ce petit village.
    La Meuse,ses massifs forestier,il n’est pas rare lorsque une surface boisée doit être mis « a blanc » c’est a dire passage de bulldozer suite a l’entiere coupe de la parcelle,qu’il y ait des ossements humains datant de 14-18 qui soient detérrés.
    Au plaisir de vous ecoutez;merci a ce site d’être et donneurs(euses) de voix.
    Dominique.

  10. Alain Degandt le 6 mai 2014

    Merci Dominique pour ce rectificatif et ces précisions importantes(et veuillez excuser ma réponse si tardive, due à mon étourderie ! …).
    Je ne pense pas avoir « inventé » les date et lieu de décès d’Alain-Fournier, tels qu’indiqués dans mon billet de présentation de ces Lettres au Petit B. J’ai dû être induit en erreur par une notice antérieure aux découvertes que vous indiquez. Je possède une édition en Livre de Poche du Grand Meaulnes où l’on indique que l’écrivain a été tué aux Eparges et que son corps n’a jamais été retrouvé. L’édition des Lettres au Petit B. que j’ai utilisée pour ma lecture(Fayard – 1986) n’apporte, elle, aucune indication ; mais il a bien fallu que je trouve ça quelque part, en tout cas pas sur Wikipedia, qui fournit les mêmes indications que vous. Moi aussi je vis entouré de bois (plateau de Millevaches, en Limousin) et les « coupes à blanc », on connaît aussi dans la région ! Ces bulldozers endommagent gravement, par ailleurs, les chemins forestiers, au grand dam, entre autres, des randonneurs, dont je suis !!!
    Merci encore pour votre appréciation encourageante. Bien cordialement,
    ALAIN D.

  11. Alain Degandt le 6 mai 2014

    Un grand MERCI aussi (et toutes mes excuses pour le retard à répondre) aux compliments de Christophe !
    Bien cordialement,
    ALAIN D.

  12. Wilfrid le 12 mars 2016

    Merci pour ce travail !

    Cordialement.

  13. Alain Degandt le 13 août 2016

    Merci Wilfrid pour votre enthousiasme et votre encourageant commentaire. Amitiés,
    ALAIN D.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.