Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ALAS, Leopoldo, « Clarín » - La Rose d'or - La Rosa de oro (V.O.)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Guislain Pilette le 14 octobre 2011

    Muchisimas gracias Cristina . Me encanta el timbre de su voz y el arreglo musical.
    Le rindo homenaje a su esfuerzo de lectura en la lengua de Cervantés…
    Felicidades!
    Didier Pilette – México-City.

  2. Christine le 14 octobre 2011

    Me alegro de que esta lectura le haya gustado, estimado Didier :) !!!!

    En los próximos días, mi compañera Cocotte y yo propondremos un nuevo cuento de Vicente Blasco Ibáñez, en francés y V.O.

    Hasta muy pronto y buen finde ;-) !!!!

    Ch.

  3. Didier Guislain Pilette le 14 octobre 2011

    Gracias por la gran noticia! Me muero de ganas por descubrir este nuevo trabajo. De antemano les agradezco, confiado en que esta mancuerna con Cocotte sera igual o mejor aun ) que sus prestaciones anteriores!
    Vaya manjar que nos espera!
    Con respeto y admiracion,

    Didier Pilette-México City.

  4. Tanbesan le 20 janvier 2015

    Il n’y a guère que des poètes espagnols pour tomber en pâmoison devant la diplomatie du saint-père…

  5. Macha le 23 janvier 2015

    Je ne suis pas d’accord avec le commentaire précédent, j’ai trouvé l’histoire très dense, très bien construite, comme du Flaubert (La Tentation de Saint-Antoine). Et en plus comme vous le dites bien la traduction a été édulcorée!!! J’espère qu’avec votre belle voix vous nous lirez bientôt la Régente.

  6. Christine Sétrin le 23 janvier 2015

    Malheureusement, chère Macha, il est très difficile de trouver des traductions libres de droits et, qui plus est, numérisées, de ces auteurs espagnols du XIXème siècle…
    Pour le moment, je n’ai pas réussi à trouver La Régente:-(
    Merci à tous pour votre écoute et pour prendre le temps de déposer ici vos impressions.
    Buen fin de semana ;-) ,
    Ch.

  7. Jean-Pierre Baillot le 7 août 2015

    Je note, Christine, que vous vous jouez litterralement de la Jota. J’en ai la langue pendante, moi qui ai toujours (plus ou moins lourdement) trébuché sur cette affaire-là !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.