Page complète du livre audio gratuit :


BERTRAND, Aloysius – Gaspard de la nuit, Pièces détachées

Donneuse de voix : Clotilde B. | Durée : 17min | Genre : Poésie


Vincent van Gogh - Nuit étoilée sur le Rhône

Les différentes pièces du recueil Gaspard de la nuit sont plongées dans une atmosphère nocturne et fantastique. Encensé par Baudelaire pour la nouveauté de son style, Aloysius Bertrand (mort à 34 ans) nous fait vivre tout au long de ces poèmes un rêve gothique aux contours enchanteurs et mystérieux.

> Écouter un extrait : Le Bel Alcade.


> Télécharger ce livre audio en intégralité (archive Zip, 12Mo)

> Télécharger ce livre audio par chapitres :

01 Le Bel Alcade.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
02 L’Ange et la Fée.mp3
03 La Pluie.mp3
04 Les Deux Anges.mp3
05 Le Soir sur l’eau.mp3
06 Madame de Montbazon.mp3
07 L’Air magique de Jehan De Vitteau.mp3
08 La Nuit d’après une bataille.mp3
09 La Citadelle de Wolsgasdt.mp3
10 Le Cheval mort.mp3
11 Le Gibet.mp3
12 Scarbo II.mp3
13 À M. David statuaire.mp3


> Lien vers le morceau de Ravel « Le Gibet », extrait de Gaspard de la nuit (piano : Ken Sasaki).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Fantastique, Poésie, , ,

 

Page vue 30 513 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. chris le 6 septembre 2007

    bravo à ma lectrice préférée :)

  2. Abdallah le 21 décembre 2011

    Une diction parfaite Une voix suave, exquise comme on n’en entend pas souvent Dit ainsi le poème est doublement beau Vous flattez mes oreilles qu’écorchent d’autres voix beaucoup moins belles que la vôtre Je vous sais gré

  3. emilie le 20 mai 2014

    je n’aime pas la poésie, mais j’avoue avoir pris beaucoup de plaisir à écouter ses poèmes dans la nuit. J’aime moins quand vous imitez les voix, ça sonne un peu faux… En tous les cas, Merci pour cette agréable lecture car ce n’est pas évident de donner vie à des poèmes

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.