Page complète du livre audio gratuit :


ALLAIS, Alphonse – Complainte amoureuse (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1min | Genre : Poésie


Alphonse Allais

Un poème humoristique composé par Alphonse Allais (1854-1905).

« Oui, dès l’instant que je vous vis,
Beauté féroce, vous me plûtes ;
De l’amour qu’en vos yeux je pris,
Sur-le-champ vous vous aperçûtes ;
Mais de quel air froid vous reçûtes
Tous les soins que pour vous je pris ! [...] »

Complainte amoureuse.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Humour, Poésie, ,

 

Page vue 41 619 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. godon le 22 octobre 2007

    le récitant déclame bien mais n’est pas amoureux

  2. DEPASSE le 27 octobre 2007

    Je ne suis pas sur qu ALPNONSE ALLAIS,le prince de l humour,soit ici amoureux!Il s amuse plutot avec les subjonctifs!!!!

  3. normandart le 31 octobre 2007

    génial ! quelle voix ! c’est épatant.
    je ne sais pas si c’est un compliment, mais bon, je le dis : cette voix est bien proche du portrait représenté dans cet article.
    bravo ! et encore !

  4. Arnaud AUREJAC le 9 novembre 2007

    Quelle jouissance d’entendre les plus beaux fleurons de la poésie française offerts par mon vénéré maître et tuteur, l’inoubliable chef d’orchestre du club théâtre du Lycée Jean-Baptiste Corot, René Depasse ! Voilà un niveau de lecture émotionnel et éminemment subjectif que nos bons auteurs n’avaient pas prévu !

  5. yasamin le 21 mars 2010

    je suis etudiante de francais en iran
    je vous remercie car vous avezle meiulleure site
    je ne trouve linformation que dans cette site
    mersi bp

  6. Didier Guislain Pilette le 16 novembre 2010

    Admirable! Bravo et MERCI!

  7. Pascale D. le 10 mars 2011

    Un vrai hymne à la langue française

  8. Patrice Paisnel le 10 mai 2012

    Là, vous m’épatâtes!

  9. René Depasse le 11 mai 2012

    Mon cher Patrice,ç’eût été fort grand déplaisir pour moi que vous ne vous rassasiassiez point de ces élucubrations allaisiennes et je vous en dépêche moult remercieménts

  10. Nadine le 9 octobre 2013

    Court, mais si drôle !

  11. Yvan le 22 décembre 2016

    Voilà bien un poème comme une lecture par laquelle l’on saurait faire aimer à quiconque les beaux poêtes français comme l’usage du passé simple, en plus de montrer l’utlilité de ceci ! Voici aussi un poème comme une lecture qui achève de me rendre un fan fini de Alphonse Allais auquel je viens de me mettre ! Vive le 20ème siècle, la poésie, les beaux auteurs français et le passé simple pour tout jamais !^^

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.