Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ANONYME - La Chanson de Roland' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. durandal le 26 décembre 2012

    Bonjour domi
    je m’empresse de télécharger la chanson de roland que j’attendais avec impatience d’autant que ce n’est pas la version que je connais

  2. Domi le 27 décembre 2012

    Bonjour,
    J’espère qu’elle vous plaira.

  3. Fatima le 5 janvier 2013

    Cela est vraiment super, je travaille dessus avec les élèves.C’est un bon moyen de percevoir la poésie de ce texte.

    Merci

  4. Domi le 6 janvier 2013

    Merci, Fatima,

    Quand j’enregistre, je pense souvent aux élèves et aux enseignants ; je suis contente que ce texte puisse vous servir.

  5. durandal le 17 janvier 2013

    Quand j’écoute votre enregistrement je suis admiratif. On a l’impression que c’est évident pour vous, Le texte coule naturellement. Alors que j’ai essayé de lire à haute voix la chanson de roland, mais ça ma parut si difficile que j’ai renoncé.
    Roland est mort et Charlemagne engage le combat pour la vengeance.Vivement demain que j’écoute la suite.
    Merci Domi pour votre belle voix qui sert si bien ce texte.

  6. Domi le 20 janvier 2013

    Je vous remercie, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte et suis heureuse que cette lecture vous convienne.

  7. EclatDuSoleil le 24 février 2013

    Merci pour cette lecture sensible et bien rythmée de ce texte vieux de près de mille ans, et qui pourtant nous touche encore si fort. Je n’en connaissais que des extraits, grâce à vous, j’ai pris connaissance de tout le texte, qui est vraiment très beau et intéressant.

  8. Maurice Benjee le 10 mai 2013

    Ce texte me donne un envie de continue a lire et de partager mes idées avec mes ami(e)s.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.