Page complète du livre audio gratuit :


APOLLINAIRE, Guillaume – Le Pont Mirabeau (Poème, Version 3)

Donneur de voix : Gilles-Claude Thériault | Durée : 6min | Genre : Poésie


Sous le pont Mirabeau Julie

Fuite du temps
Une plainte
Une litanie
Une complainte
Comme un murmure

Ambiance musicale :
Frédéric Chopin, Nocturne no 1,
en si bémol mineur, opus 9
,
Murmures de la Seine’,
interprété par la pianiste Guiomar Novaes.
Enregistrement de 1951. Domaine public.

Illustration :
Sous le pont Mirabeau-32’ :
une photographie de Julie Kertesz (Julie70).
Sous licence CC BY-NC-SA 2.0

De l’utilisation de cette photo est née avec son auteur une complicité tacite,
une amitié silencieuse.

Pour une écoute plurielle :
Le pont Mirabeau’, dit par l’auteur lui-même et Jacques Duby.

Le Pont Mirabeau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Remarque
La mention « (Version 3) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1, Version 2.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 11 747 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jacob le 4 février 2013

    Les donneurs de voix voix sont tres estimables. Je vis pleinement de la beauté des textes par la chaleur et la lumiere des voix que j’entends les yeux fermés. Merci! Merci! Merci!

  2. Jacqueline Miyano le 5 février 2013

    Je ne me lasse jamais d’entendre la merveilleuse voix de Monsieur Gilles-Claude Theriault! C’est un don du ciel! Quelle paix interieure elle procure!
    MERCI Monsieur

  3. Gilles-Claude Thériault le 5 février 2013

    Merci de votre généreux commentaire.
    J’hésite parfois avant de dire certains poèmes en raison de leur perfection. Un jour, alors adolescent, un prof. m’a dit : « avant de tenter de dire certains vers, et… correctement…, il faudra y mettre 30, 40 ou 50 ans ! ». Et je sens toujours, encore aujourd’hui, combien il avait raison.

    Vous parlez de paix intérieure.
    Dire un texte, c’est donner congé à son ego
    en respectant et en respirant le texte, la partition.
    Et tenter ainsi de lui donner vie.
    Pour que celui ou celle qui écoute y trouve pleinement sa place.
    Une douce ascèse. Merci encore !

  4. Paola Tirindelli le 5 février 2013

    Merci beaucoup, le texte est superbe et donne en l’écoutant une profonde émotion. Bien choisi Chopin

  5. Cocotte le 7 février 2013

    Quel bonheur de vous entendre de nouveau, cher Gilles-Claude!
    Votre voix fait passer l’émotion et nous touche jusqu’au fond du cœur. Je ne me lasse pas de vous écouter. Toutes vos interprétations sont superbes!
    Merci, Gilles-Claude, et à bientôt!
    Une mention spéciale pour la magnifique photo du pont Mirabeau … Tous ceux qui n’ont pas la chance d’habiter à Parie peuvent, grâce à vous, admirer la Seine qui coule « sous le pont Mirabeau »
    Cocotte

  6. Andrzej Czarnecki le 18 février 2013

    Ma connaissance de la langue française est encore très imparfaite, mais grâce à vous ce poème est allé dans le fond de mon cœur – votre interprétation m’a ému. Merci beaucoup.

  7. Afifa Hilali le 13 octobre 2013

    Un chef d’œuvre que je souhaiterais emporter dans ma tombe

  8. Lucie le 20 octobre 2013

    Merci Cher Gilles-Claude, votre voix nous enveloppe comme un manteau de laine -

    On vous embrasse,

    Lucie

  9. [...] écouter en steaming et/ou télécharger le poème (6 min) : Le Pont Mirabeau sur une musique de [...]

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.