Page complète du livre audio gratuit :


ASSIS, Machado (de) – Le Chanoine, ou Métaphysique du style

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Charles Baptist Schreiber - Lecture passionnante

À plusieurs reprises dans Le Chanoine, ou Métaphysique du style, Machado de Assis (1839-1908), écrivain brésilien dont vous pouvez écouter quatre ouvrages sur notre site, nous prévient :

« Ne m’interromps pas, lecteur inconsidéré ; je sais bien que tu refuseras de croire à ce que je vais te dire… Tu t’effraies, lecteur : il n’y a pas de quoi… Tu chancelles, lecteur ? ce n’est pas l’effet d’un cataclysme… »

Le grave problème qui se pose au chanoine rédigeant son sermon est le suivant :

« Nous avons à choisir entre les deux hémisphères cérébraux. Allons de ce côté, où naissent les substantifs ; les adjectifs naissent de l’autre côté. Cette découverte, qui m’appartient, n’est d’ailleurs pas la principale, mais elle sert de base à une autre, comme on va le voir. Oui, mon cher monsieur, les adjectifs naissent d’un côté, les substantifs de l’autre, et toute la série des vocables est ainsi divisée par suite de la différence sexuelle…
- Sexuelle ?
- Oui, Madame, sexuelle. Les mots ont un sexe. Je suis en train d’achever mon grand mémoire psycho-lexico-logique, où j’expose et où je démontre ma découverte. Les paroles ont un sexe.
- Mais alors, elles s’aiment d’amour ?
- Elles s’aiment et elles se marient. Leur mariage, c’est ce que l’on appelle le style… »

Bonne découverte dans votre communion avec Mathias…

Traduction : Adrien Delpech (1867-1942).

Illustration : Charles Baptist Schreiber, Lecture passionnante (XIXe).

Le Chanoine, ou Métaphysique du style.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 5 897 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.