Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ASSOLLANT, Alfred - La Mort de Roland' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 25 janvier 2018

    « On entendit croître l’herbe dans la prairie et la laine sur le dos des moutons… »

    Rien que cette phrase me donne envie d’écouter… 😁
    C’est une merveille !
    Bien cordialement
    CM

  2. DanielLuttringer le 25 janvier 2018

    Oui, Claire-Marie, phrase surréaliste, si inventive ! Sacré Alfred Assollant!

  3. Isin le 25 janvier 2018

    Moi j’ai gardé les moutons de mon grand-père en Turquie l’été dernier. Je vous jure qu’on entend pas la laine pousser, c’est complètement débile d’écrire ça. Après y’en a qui vont y croire ! Pour moi c’est un mauvais écrivain !

  4. DanielLuttringer le 25 janvier 2018

    Dans un univers en trois dimensions, vous avez parfaitement raison, Isin !

  5. Claire-Marie le 25 janvier 2018

    Ah bon? On ne peut pas entendre la laine pousser??? Quelle déception !! Mais peut être que vous n’avez pas bien écouté !
    Et l’herbe alors? Dites moi au moins qu’on peut l’entendre croître, Isin!

    Cet écrivain avait peut-être une meilleure audition que vous!
    Ou plus certainement il a un style littéraire et de l’humour…oui, ce doit être ça, de l’humour…

  6. Jean-Pierre Baillot le 26 janvier 2018

    A Isin,

    J’ai bien aimé votre commentaire. La laine des moutons est, effectivement, aussi « silencieuse » à Saragosse (je connais l’endroit) qu’en Turquie.

    Assollant ne croit pas plus que vous que l’on puisse entendre la laine croitre sur le dos des moutons. En revanche, il croit que personne ne prendra cette proposition au sérieux. Et, sur ce point, votre désaccord est total. Et, sur ce point précis, je suis parfaitement d’accord avec vous !

    Assollant est l’auteur d’une « fantaisie » littéraire et non un journaliste. Il donne dans l’ « effet » littéraire et non dans les « fake news ». A chacun son métier et les moutons seront bien gardés ! ;-)

    Surtout, la littérature est un chemin de liberté pour l’esprit. La rejeter pour une petite affaire de laine serait dommage.

    Bonnes lectures à vous,
    Jean-Pierre

  7. Claire-Marie le 26 janvier 2018

    À Jean-Pierre

    Oh, je comprends maintenant…
    C’est normal qu’on ne puisse entendre la laine pousser !
    Ne parle-t-on pas « du silence des agneaux »?
    Bonne écoute à vous.
    Cet audio-livre est charmant

  8. DanielLuttringer le 27 janvier 2018

    Bienveillant, lumineux et cultivé Jean-Pierre !

  9. Florence le 28 novembre 2019

    Bonjour,
    Je crois qu’il manque pas mal de chapitres : le numéro 11, 28 et 35…
    A part cela, j’adore vos lectures (et les enfants aussi!) et je vous en remercie… J’adorerai pouvoir enregistrer aussi des livres… mais il faudra attendre quelques années que les enfants soient grands!

  10. Daniel Luttringer le 29 novembre 2019

    Alors là, mystère… Ou sont passés ces chapitres ? Ils ont bien été enregistrés, je les renvoie sur le serveur.
    En attendant de vous compter parmi nous, chère Florence, mes salutations !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.