Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré de – Splendeurs et misères des courtisanes (Partie 03, Version 2)

Donneurs de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 4h 12min | Genre : Romans


Jean-Baptiste-Camille Corot - Le pont au Change vu du quai de Gesvres (détail, 1830)

Cette troisième partie de Splendeurs et misères des courtisanes s’intitule Où mènent les mauvais chemins, et se déroule à la Conciergerie.

« En août 1844, il (Balzac) publie chez de Potter Splendeurs et misères des courtisanes, qui comprend les deux premières parties actuelles. Puis il se met à travailler à la fin du roman, dont il pensait d’abord qu’elle consisterait en une seule partie. Toutefois, après avoir visité la Conciergerie, il décide de consacrer une partie entière à décrire cette prison et le fonctionnement de la justice criminelle, afin de bien amorcer les conditions du suicide de Lucien. Cette troisième partie, intitulée Une instruction criminelle, est publiée dans L’Époque du 7 au 29 juillet 1846. Elle paraît en août 1846 dans l’édition définitive de La Comédie humaine sous le titre actuel, Où mènent les mauvais chemins. Elle est aussi reprise en volume séparé chez Souverain sous le titre Un drame dans les prisons en 1847. » (Wikipédia)

« Le lendemain, à six heures, deux voitures menées en poste et appelées par le peuple dans sa langue énergique des paniers à salade sortirent de la Force, pour se diriger sur la Conciergerie au Palais de Justice.
Il est peu de flâneurs qui n’aient rencontré cette geôle roulante ; mais, quoique la plupart des livres soient écrits uniquement pour les Parisiens, les Étrangers seront sans doute satisfaits de trouver ici la description de ce formidable appareil de notre justice criminelle. Qui sait ? »

Ainsi commence cette troisième partie… fort… instructive !

Illustration : Jean-Baptiste-Camille Corot, Le pont au Change vu du quai de Gesvres (détail, 1830).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Troisième Partie.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.



> Références musicales :

Johann Strauss, Kunstlerleben – Vie d’Artiste Op. 316, interprété par l’Orchestre Philharmonique de Vienne, dirigé par W. Boskovsky (1962, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, , , ,

 

Page vue 5 711 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.