Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'BALZAC, Honoré (de) - Le Colonel Chabert (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Vincenzo le 19 juillet 2011

    Chère Carole,
    quoi dire ? je vous adore. Merci infiniment pour toujours exaucer mes requêtes littéraires (et grammaticales).

  2. yahia moussa le 19 juillet 2011

    merci CAROLE

  3. trantran le 25 juillet 2011

    voila ce qui s’appelle un pur chef d’oeuvre

    c’est tout de même autrement écrit que le nanard de benede!

  4. houda le 5 août 2011

    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    j’adore la littérature.

  5. smail le 21 octobre 2011

    merci infiniment princesse carole

  6. Lucien le 14 avril 2012

    Merci Carole.
    Vous avez éveillé en moi qqs souvenirs.

  7. Marc le 20 janvier 2013

    Cette deuxième version et bien meilleur que la premier.. Que dire ? Tu as une voix si parfaite ! ça fais jusqu’à du bien de t’entendre nous lire ce livre !

  8. Laurence le 7 janvier 2014

    Un grand merci et bravo : je me suis régalée !
    Je viens de découvrir votre sit excellent : je suis ravie d’avance de tous ces moments passés à vous écouter qui m’attendent !

  9. le menelec le 30 septembre 2014

    un enchantement d ecouter votre divine voix dans les bouchons parisien
    encore merci beaucoup pour ces merveilleux moments passes

  10. Olivier Brunet le 6 mai 2018

    Bravo, bon enregistrement, très belle voix, capable de mettre dans vos lectures vie et conviction. Seul petit regret, minuscule, cette « chanson » presque systématique en fin de phrase qu’un tout petit peu de travail suffirait pour faire disparaître. Merci pour ce très bon moment.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.