Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – Le Médecin de campagne

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 10h | Genre : Romans


Benassis Genestas

« Aux cœurs blessés, l’ombre et le silence ».

Dans une lettre à Mme Hanska de janvier 1833, Balzac, parlant de son Médecin de campagne, écrivait : « En ce moment, j’achève un ouvrage tout à fait évangélique et qui me semble l’Imitation de Jésus-Christ poétisée. Il y a une épigraphe qui dira dans quelle disposition j’étais en écrivant ce livre : Aux cœurs blessés, l’ombre et le silence. Il faut avoir souffert pour comprendre cette ligne dans toute son étendue, et il faut avoir souffert autant que moi pour l’enfanter en un jour de deuil. » (Lettres à l’Étrangère, I, 6-7.)

« – Ne sera-ce pas une belle vie à raconter ? dit Genestas.
- Oui, reprit Goguelat, c’est, sauf les batailles, le Napoléon de notre vallée. »

Le docteur Benassis et le commandant Genestas sont deux des « cœurs blessés » évoqués dans la dédicace de Balzac, qui rendent ce livre particulièrement touchant et mémorable.

> Écouter un extrait : Chapitre 01, Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Chapitre 01.zip
Chapitre 02.zip
Chapitre 03.zip
Chapitre 04.zip
Chapitre 05.zip




> Références musicales :

Chapitres 01 à 05 :
Frédéric Chopin, Trois Nouvelles Études Nos. 2 in A Flat Major, Étude in Ab major (WoO), interprété par Donald Betts (domaine public).

Chapitre 05, Troisième et Quatrième Parties :
Gabriel Fauré, Requiem, dernier mouvement, In paradisum. Op 48 (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 19 221 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

14 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 5 août 2014

    Bonsoir ,

    Le chapitre deux -2- aprés éclatement en RAR ne se copie pas en totalité …
    Priere revoir la raison …

    Cordialement
    Ahmed

  2. L'Huître moderne le 5 août 2014

    Chez moi, rien n’éclate, pas même en RIRE, et tout se dézippe normalement.
    (Pourquoi parler de « copie », puisqu’il n’y a rien à copier ?)
    N. B. Un fichier qui ne serait pas téléchargé intégralement ne se dézipperait pas, c’est normal.

  3. Ahmed le 5 août 2014

    L’Huître moderne le 5 août 2014
    ——————————-

    Bonjour ,

    1- Prendre fichier 2 et l ouvrir en dossiers compressés — okkk

    2- Ouvrir ce dossier — okkk

    3- Copier la totalité sur dossier exemple AUDIO 2

    UN SEUL FICHIER QUI est transféré ??? POURQUOI ??? LA RAISON …

    Cordialement
    Ahmed

  4. Marcipont le 5 août 2014

    Même problème, pour moi. Mais ce n’est pas très grave, il suffit de télécharger les uns après les autres les fichiers du chapitre 2 (ce n’est pas très long à faire).
    Christian Marcipont

  5. Lionel le 6 août 2014

    Bonjour, cela vient de l’algorithme de compression du zip qui n’est pas supporté par tous les dézippeur.
    En fonction du choix du programme pour ouvrir l’archive, on obtient deux résultats, dans un cas, tout est décompressé et on obtient 6 fichiers MP3, dans l’autre cas on obtient un seul fichier MP3.

  6. Lionel le 6 août 2014

    Je viens de regarder, et il semble que le type de compression n’est pas en cause, mais plutôt, les images JPG qui sont dans le deuxième ZIP et qui pour certains dézippeurs interdisent la décompression.

  7. ludovic coudert le 6 août 2014

    Bonjour,
    chez moi tout fonctionne normalement, mais je précise que je travaille sous linux ubuntu et que par conséquent la méthode de compression servie par windows ou par mac est peut être en cause lors de la décompression (systèmes fermés sans compatibilité universelle). Je confirme qu’il y a aussi des fichiers images (illustrations du Médecin de campagne par Daumier ou d’autres, prises sur le site gallica) dans certains dossiers zip.

    Il suffit sans doute comme suggéré par Lionel d’essayer différents outils de dézippage téléchargeables gratuitement sur le net,

    Cordialement à tous et désolé pour ces contre-temps chez vous,

    LC

  8. Ahmed le 6 août 2014

    Bonjour à tous ,

    Je vous remercie tous de ces précisions ,la rapidité plus la prise en compte du problème et le savoir d approfondir la recherche ,enfin localiser le bug .

    On apprend chaque jour et encore mes amitiés …
    Bonne et agréable journée.

    Ahmed

  9. lucien delthil le 6 août 2014

    merci beaucoup !

  10. L'Huître moderne le 6 août 2014

    @ Ludovic Coudert
    Sous Mac, ça fonctionne parfaitement, mais peut-être que sous Windaube effectivement… ;-)
    Essayer un autre dézippeur que le dézippeur habituel pour ceux qui n’ont pas la chance d’utiliser Linux ou Mac OSX.
    ==> Mais, si j’ai bien compris, ce sont plutôt les images qui perturbent le lecteur MP3. Il suffira alors de les retirer des dossiers avant de procéder à la lecture via iTunes ou un autre lecteur de fichiers audio.

  11. Ludovic Coudert le 9 août 2014

    Bonsoir,

    j’ai reposté les 5 fichiers zip, sans les images qui, semble-t-il, bloquaient la lecture dans certains lecteurs mp3. Ils devraient donc écraser les 5 zip anciens et vous devriez pouvoir télécharger et écouter sans aucune difficulté ni interruptions l’intégralité des fichiers.

    Quelqu’un peut-il me confirmer si cela résout bien le problème?

    D’avance merci et bonne écoute à tous

    LC

  12. Lionel le 11 août 2014

    Bonjour M. Coudert,
    Chez moi, le problème semble être résolu.
    Merci pour votre travail.

  13. Kadour le 29 octobre 2017

    Cher Monsieur Ludovic Coudert,

    merci pour avoir choisi ce roman, si positif, preuve qu’il est possible
    de faire de la bonne littérature avec de bons sentiments.
    Et merci pour votre lecture au ton très juste, selon moi.
    Certains passages, je les ai écoutés plusieurs fois, avec un plaisir
    et un enrichissement identiques.

    Cordialement,
    Kadour

  14. Ludovic COUDERT le 29 octobre 2017

    Merci cher kadour pour votre appréciation sympathique et encourageante. Ça donne envie de continuer et de faire mieux encore. Je suis heureux que Balzac ait pu ainsi vous toucher
    Bien cordialement,
    L. Coudert

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.