Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – L’Illustre Gaudissart

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 46min | Genre : Nouvelles


Gaudissart

L’Illustre Gaudissart est une petite histoire drôlatique et politique qui se passe pendant la Monarchie de juillet dont Balzac parle toujours avec ironie. Gaudissart est un voyageur de commerce, capable de vendre n’importe quoi (chapeaux, assurances, journaux pour enfants), qui se laisse berner par un vieux vigneron fou de Vouvray qui vend des pièces de vin qu’il ne produit plus depuis longtemps… et ainsi l ‘arroseur est arrosé.
Cette farce moliéresque au pays de Rabelais aurait été écrite par Balzac en une nuit.
« Chacun de dire en le voyant : — Ah ! voilà l’illustre Gaudissart. Curieuse figure ! Cet homme a tout vu, il sait tout, il connaît tout le monde. Saturé des vices de Paris, il peut affecter la bonhomie de la province. N’est-il pas l’anneau qui joint le village à la capitale, quoique essentiellement il ne soit ni Parisien, ni provincial ? car il est voyageur. Il ne voit rien à fond ; des hommes et des lieux, il en apprend les noms ; des choses, il en apprécie les surfaces ; il a son mètre particulier pour tout auner à sa mesure ; enfin son regard glisse sur les objets et ne les traverse pas. Il s’intéresse à tout, et rien ne l’intéresse. »

L’Illustre Gaudissart.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 10 042 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. lucien delthil le 9 septembre 2014

    bonsoir
    …et merci !

  2. Grosjean-Caêrou le 26 février 2017

    Cher Monsieur Depasse,
    Nous venons vous écouter, comme nous allons chez un ami.
    Merci donc, infiniment.
    Jak

  3. René Depasse le 26 février 2017

    Cher Jak,l’ami a tous les jours sa ‘porte-lecture » ouverte pour vous.Entrez sans frapper Cordialement RD

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.