Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – Traité de la vie élégante

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 33min | Genre : Essais


Traité de la vie élégante

« Une déchirure est un malheur, une tache est un vice. »
Ce texte, très particulier, un bijou d’intelligence ironique, d’acuité remarquable, est aussi mondain que mordant.

Ce Traité a été rédigé en cinq articles, parus dans La Mode en 1830.

Il se présente sous la forme d’un traité avec :

- Chapitre premier : Prolégomènes, De la vie occupée, De la vie d’artiste, et De la vie élégante.
- Chapitre deuxième : Du sentiment de la vie élégante.
- Chapitre troisième : Dogmes.
- Chapitre quatrième : De la toilette dans toutes ses parties.

L’auteur formule axiomes, aphorismes, définitions.

« L’Église reconnaît sept péchés capitaux et n’admet que trois vertus théologales. [...] Nous avons donc sept principes de remords contre trois sources de consolation ! Malgré sa rigueur, ce dogme gouverne le monde élégant comme il dirige l’univers catholique. »

Et Balzac, lui-même futur dandy-lion, observe et analyse la société de 1830.
En 1831, il commencera la rédaction de la si bien nommée Comédie humaine !

Ce traité de la vie dite « élégante » est une étude fine, intelligente de la vie, de la société bourgeoise qui apparaît cherchant des codes de reconnaissance et des strates sociales.
Les « Trois glorieuses » des 27-28-29 juillet 1830, sur fond de crise économique, ont donc eu lieu et Balzac observe les différentes classes sociales.

Le ton de ce livre est sérieux, éducatif, mondain, amer et railleur.
Un document sociologique précieux.

Illustration : Un dimanche aux Tuileries en 1831.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Traité de la vie élégante.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3



> Références musicales :

Chapitres 01 et 03 :
Johann Strauss fils, Louange des femmes, Op. 315, interprété par W. Boskowsky (1962, domaine public).

Chapitres 02 et 04 :
Joseph Strauss, Musique des sphères,Op. 235, interprété par W. Boskowsky (1962, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, ,

 

Page vue 6 034 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

14 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 19 mai 2016

    Bonsoir chère Christiane-Jehanne ,

    Vous avancez dans vos lectures et l’auditeur davantage connaîtra la Civilisation française depuis plus de deux siècles cette société que j’admire et autant que vos choix et découvertes de ces écrivains qui ont marqué leur temps …

    Merci infiniment,
    Amitiés ,
    Ahmed

  2. Lucos le 20 mai 2016

    Chère Christiane-Jehanne,

    Grand merci d’avoir bien voulu accepter
    ma suggestion de lecture !
    Je vais l’écouter avec joie car j’aime beaucoup
    votre façon de présenter vos textes…
    Avec élégance, justement :)

    Amitiés,
    Lucos

  3. Christiane-Jehanne le 20 mai 2016

    Cher Ahmed, bonjour, et merci vraiment beaucoup de
    votre bienveillante fidélité et de votre indulgence.
    Je suis bien contente que ce petit travail vous ait
    intéressé.
    Encore merci de ce tres gentil message.
    Je vous souhaite, cher Ahmed, une très belle journée.
    Toutes mes amities.
    Christiane-Jehanne.

  4. Christiane-Jehanne le 20 mai 2016

    Cher Lucos, bonjour, c’est moî qui vous remercie beaucoup
    d’avoir proposé ce texte, que j’ai découvert, et apprécié,
    et j’espère que ce petit travail vous conviendra.
    Merci infiniment de votre confiance et de votre message si
    aimable et courtois.
    Je vous souhaite une très agréable journée.
    Encore merci et toutes mes amities.
    Christiane-Jehanne.

  5. Lucos le 21 mai 2016

    Chère Christiane-Jehanne,

    J’ai écouté et A-DO-RÉ !

    Merci beaucoup !

  6. Benoit du L. le 21 mai 2016

    Madame Christiane-Jehanne,

    Quelle heureuse découverte !
    Merci à vous pour cette magnifique lecture !
    Merci à Lucos pour avoir proposé le texte.

    Bravo ! Vos lectures sont toujours impeccables !

  7. Christiane-Jehanne le 21 mai 2016

    Cher Lucos, bonjour, merci beaucoup de votre message si
    sympathique, je suis ravie que cela vous convienne.

    Très bon week-end à vous !
    Encore grand merci !
    Toutes mes amitiés bien sincères.
    Christiane-Jehanne.

  8. Christiane-Jehanne le 21 mai 2016

    Cher Benoît du L., bonjour , je vous remercie, vraiment
    sincèrement, de votre tres gentil et encourageant message.

    Cela me touche bien! C’ est très gentil.
    Je vous souhaite un très bon week-end.
    Toutes mes amities à vous .
    Christiane-Jehanne.

  9. Nestor Plasma le 24 mai 2016

    Bonjour, Christiane-Jehanne,

    Et comment se porte « Splendeurs et misères des courtisanes » du même auteur ?

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  10. Christiane-Jehanne le 24 mai 2016

    Bonjour,cher Nestor Plasma.
    Avec Cocotte nous travaillons à cet autre texte de notre cher
    auteur, tres tres régulièrement, et cela avance.
    Grand merci à vous de votre intérêt.
    Et merci beaucoup de votre gentil message !
    Cela nous encourage !
    Très belle fin de soiree.
    Amities.
    Christiane-Jehanne.

  11. Paruline le 25 mai 2016

    Chère Christiane-Jehanne,
    Que dire qui n’a pas déjà été écrit au sujet de votre lecture…
    MERCI, d’abord et avant tout;
    bravo pour toutes vos magnifiques lectures !

    Amitiés,
    Paruline

  12. Christiane-Jehanne le 25 mai 2016

    Chere Paruline, bonjour,
    et je vous remercie ,vraiment, infiniment, de votre si gentil et si encourageant message.

    Je suis extrêmement touchée !
    Je suis bien contente que ce petit travail vous convienne.

    Encore grand merci à vous !

    Je vous souhaite une très belle et sereine journée.
    Toutes mes amities, chere Paruline.
    Christiane-Jehanne.

  13. JARLIER le 22 juin 2020

    Bonsoir Madame Jehanne,
    J’ai écouté avec grand plaisir sous votre voix cette satyre acerbe des mondanités parisiennes.
    Rien n’a vraiment changé de nos jours.
    Merci pour cet agréable moment que j’ai passé à écouter votre lecture.
    Bien cordialement.
    Hélène Jarlier

  14. Christiane-Jehanne le 22 juin 2020

    Chère Hélène, bonsoir, merci beaucoup de votre message très gentil. Oui, ce texte est un régal, je suis bien contente que cela vous ait plu et que ma lecture vous convienne. Tous mes sincères remerciements et belle soirée à vous, très amicalement 😀, Christiane.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.