Page complète du livre audio gratuit :


BARBARA, Charles – Une chanteuse des rues

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Nouvelles


Théophile Alexandre Steinlen - Une mère et son enfant

Le cas de jeunes filles honnêtes, victimes de la pauvreté et qui sombrent dans une douleur continue quand elles ne tombent pas dans la prostitution est traité par de nombreux écrivains, Guy de Maupassant à leur tête…
Charles Barbara dont d’autres Histoires émouvantes ont été publiées montre un art surprenant dans la description de son personnage de Louise, mais surtout dans celle de Philippe, étudiant en troisième année de médecine qui s’analyse subtilement et reste attachant jusqu’à la fin de cette histoire qui n’est autre que des propos de café…

Une chanteuse des rues mérite son inscription dans Llittératureaudio. Le début anodin du récit déclenche un tel choc de catastrophes…

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Partie.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Deuxième Partie.mp3
Troisième Partie.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 5 752 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. gaumondie le 11 juillet 2015

    merci encore monsieur DEPASSE. Bonne journée

  2. otsaghe le 20 juillet 2015

    Je dirai que la vie soit ainsi.

  3. femme de néandertal le 30 août 2015

    Je tiens à remercier monsieur René Depasse pour toutes vos lectures aussi distinguées les unes que les autre , votre voix ne fait que rajouter de la valeur aux récits dont les auteurs – s’ils avaient été encore en vie – seraient ravis . Votre intarissable énérgie à donner constamment du nouveau (si je puis me permettre de le dire ainsi) sans que la qualité de de votre récitation ne soit altérée est surprenante .
    Bien à vous ( une auditrcie qui vous suit depuis des années ).

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.