Page complète du livre audio gratuit :


BARBEY D’AUREVILLY, Jules – À un dîner d’athées

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Contes


Les Diaboliques.gif

Le chef d’escadron Mesnilgrand est un brave dont la carrière militaire a été brisée par son attachement à l’Empereur. Lorsqu’il visite son vieux père, celui-ci, pourtant très avare ,offre à ses amis des dîners mémorables où l’on insulte l’Église, où l’on invoque en riant les femmes et les faits d’armes que l’on a parfois rencontrés ensemble. L’hilarité grivoise de ces hommes de garde, qui « bouffent » du curé en même temps que les mets délicieux du vieux Mesnilgrand sera pourtant brisée ce soir lorsque Mesnilgrand fils narrera à ses camarades l’histoire de Rosalba qui « était pudique comme elle était voluptueuse, et le plus extraordinaire, c’est qu’elle l’était en même temps. »

Un des six récits composant Les Diaboliques (1874).

Illustration de Félicien Rops (1808-1889) pour À un dîner d’athées, dans l’édition de 1879 des Diaboliques.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, ,

 

Page vue 15 294 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. bertrand le 21 mars 2011

    j’ai l’impression qu’il manque la fin du conte,mais peut-etre que j’ai mal fait le téléchargement
    belle lecture comme d’habitude

  2. Gilles le 25 mars 2011

    Bertrand a raison,il manque la fin.

  3. Didier Guislain Pilette le 14 juin 2011

    Merci M. Depasse.

  4. huguet simone le 18 juin 2012

    mais c’est vrai , il manque la fin du conte , il n’y a que deux chapitres !!!
    peut-être que monsieur Depasse pourrait les ajouter, avec son talent habituel ?
    merci!

  5. Dimitri le 4 décembre 2012

    Comme c’est dommage, il manque la fin en effet. On dirait un problème technique insoluble. Je ne connaîtrai pas la fin de l’histoire.
    Ce n’est pas pareil si je lis moi-même…
    Pitié M. Depasse !

  6. Stéphane C le 7 avril 2020

    Bonjour René, j’aime beaucoup votre façon et les mots de Barbey d’Aurevilly vous vont à ravir et vice-versa. Mais il manque la fin de l’histoire du dîner d’athées. Si des fois vous avez ça dans le coin d’un disque dur. Merci pour ça et pour tout. Stéphane

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.