Page complète du livre audio gratuit :


BARBEY D’AUREVILLY, Jules – La Vengeance d’une femme (Version 2)

Donneur de voix : Christophe Ménager | Durée : 1h 28min | Genre : Nouvelles


-Bel-Ami

Après un court préambule, suivons jusque dans son antre cette femme sublime et sulfureuse, qui cache une terrible blessure. Jusqu’où nous entraînera-t-elle pour venger le meurtre ignoble de son amant ?
Ce texte puissant traverse les années sans une ride. Il nous parle d’amour, d’honneur, de passion et bien sûr de vengeance. Cette histoire est arrivée hier, elle arrivera demain, tant que des hommes orgueilleux blesseront à mort des femmes amoureuses, et que la vengeance de celles-ci sera plus vitale que leur vie elle-même.
Après cette lecture, vous n’aimerez plus comme avant…
Cette nouvelle terrible et implacable est extraite de l’ouvrage Les Diaboliques.

> Écouter un extrait : Préambule.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Vengeance d’une femme.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Préambule.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Première Partie.mp3
Deuxième Partie.mp3


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 14 050 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. christophe menager le 10 mars 2012

    Le préambule est un peu phraseux !!!
    mais après …c’est palpitant…
    dès la première partie…

  2. Cocotte le 11 mars 2012

    Wouah! Que c’est beau! Quelle interprétation!
    La nouvelle est très intéressante et vous lui donnez toute sa substantifique moelle.
    Un grand, un très grand bravo!
    Et mille mercis.
    Cocotte

  3. christophe menager le 11 mars 2012

    Merci, chère Cocotte,
    c’est très gentil et encourageant !
    et bien agréable…
    à bientôt
    ch

  4. Elise Debard le 13 mars 2012

    Christophe Ménager : j’ai trouvé cela sublime. MERCI

  5. christophe menager le 14 mars 2012

    Un grand merci, Chère Elise, pour votre retour !
    amitiés

  6. beatrice le 17 mars 2012

    lecture simplement envoûtante. Plongée vocale tout à fait adéquate dans ce symbolisme fin de siècle. On se pense devant la cheminée, à la table de Whist, écoutant quelque dandy raconter cette histoire en buvant son porto. L’effet -s’il y en a- ne se sent pas, les phrases s’enroulent avec naturel et surnaturel. Lisez nous d’autres textes! (les conte d’ Hoffmann? Les textes du Serpent vert? )

  7. Robert le 23 mars 2012

    Bien lu, bravo ; sans précipitation et d’une voix claire et assez naturelle.
    Mais pas plus vite ! s’il vous plaît, ne changez rien, car il suffit d’un rien pour gâcher un bien en mal.
    Merci.

  8. Billy le 27 mars 2012

    Excellent, bravo pour la diction. Très belle voix

  9. jeannedelaville le 10 juin 2012

    Un grand bravo !
    Merci Christophe
    jeannedelaville

  10. Ana Sampaio le 5 juillet 2012

    Merci beaucoup! Magnifique interprétation!

  11. Apikin le 15 août 2016

    Comme vous l’écrivez plus haut , c’est une histoire palpitante !

    Merci pour cette très belle interprétation !

  12. Mazerolles le 17 novembre 2017

    Sous le charme, tout simplement.

  13. Pascalette le 14 décembre 2018

    Une effroyable mais belle nouvelle, et surtout très justement interprétée. Merci

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.