Page complète du livre audio gratuit :


BAZIN, René – Donatienne

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 50min | Genre : Romans


Paul Gauguin - Bretonne

La vie est difficile pour les paysans, en Bretagne, au 19ème siècle. Chez les Louarn, métayers du Clos de Ros Grignon, c’est la misère, malgré le travail acharné quotidien. Les dettes s’accumulent.
Pour éviter la saisie de leurs pauvres meubles, Donatienne quitte son mari et ses trois enfants et va se placer comme nourrice à Paris, espérant aider financièrement sa famille.
Mais Paris est une ville si fascinante, avec son luxe, l’argent gagné et dépensé facilement, l’amoralité des autres domestiques, surtout pour une jolie jeune femme qui n’a connu que le travail et les privations, dans un petit village breton.
Pourra-t-elle résister à l’enivrement de Paris ?
Que vont devenir son mari et ses enfants, restés seuls ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Donatienne.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 33 215 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Christiane le 22 novembre 2014

    chère Cocotte Vous m’aviez dit : « à bientôt » dans un récent message et voilà c’est encore moi, qui reviens vous dire combien cet auteur m’enchante. Depuis que j’ai lu Ma tante Giron, je me »rue » sur tous les textes de cet écrivain dès qu’il en parait un et l’écoute aussitôt. Au début je me suis dit: »Bazin ? René ?qui c’est celui-là ? je connais Hervé…mais René… ce doit être un petit maitre!! » et puis… Aïe!! que c ‘était beau ! une phrase de Gautier me revient en tête : »Ma mémoire, pittoresque magicienne, prend la palette, trace, à grands traits et à larges touches, une suite de tableaux diaprés des couleurs les plus étincelantes et les plus diverses » C’est ça,René Bazin ;en plus du grand peintre à la richesse de vocabulaire et à la maitrise de la langue rigoureuse , je découvre une clarté de sens et des qualités de cœur qui font de cet artiste un des plus remarquables qui soit. Merci mille fois pour votre choix et pour l’amitié que vous nous faites de le partager

  2. Cocotte le 22 novembre 2014

    Chère Christiane
    Un très grand merci pour votre commentaire adorable!
    Cela me fait un grand plaisir de vous retrouver. Dans mes projets « Bazin », il y a « La Barrière », qui a été demandée par un audio lecteur.
    Si vous le voulez bien, je me permettrai de citer quelques lignes de votre commentaire dans le billet qui l’accompagnera, avec votre référence, bien sûr.
    Y a-t-il un livre de Bazin que vous aimeriez voir dans notre catalogue? Je l’enregistrerai à votre intention, pas tout de suite car ma liste de projets est longue et aurait besoin d’un petit régime amaigrissant.
    Amitiés et à bientôt, encore!
    Cocotte

  3. Christiane le 22 novembre 2014

    Que je suis contente de lire votre réponse si dense en joie et en attention ! Oui, disposez du modeste commentaire, sans mentionner mon nom, c’est tellement peu de chose et il y aurait eu tant à dire en mieux.. Si je préfère un texte en particulier ? Nnnon ..Je ne connaissais pas cet auteur, je prends donc tout ce que vous pourrez offrir, sachant d’avance que j’apprécierai, et encore merci ! puisque venant de vous direct… J’ai cru comprendre que R. Bazin, en ces temps sécularisés, déplaisait par son sympathies religieuses engagées ; autant pour moi, hormis d’appartenir à la confession catholique, je suis croyante aussi. Chère Cocotte, prenez soin de vous, adoptez le petit « régime » auquel vous faites allusion, même s’il n’est pas de nature sévère, il peut ravigoter la santé. @ bientôt.

  4. Elisabeth le 30 novembre 2014

    Chère Cocotte
    Quel beau roman, et quelle façon de la dire. Un très grand merci, c’est vraiment très boulversant notamment la partie sur le long chemin de l’étranger (un breton) souvent mal reçu dans les fermes , cela me fait penser à notre époque où les voyageurs plus lointains venus à pied de très loin, continuent d’être e mal reçus…encore merci, la littérature a su montrer tout cela, notre égoïsme
    Elisabeth

  5. Cocotte le 1 décembre 2014

    Chère Christiane, chère Élisabeth
    Merci pour votre intérêt! René Bazin est un magnifique auteur, trop méconnu de nos jours. Tous ses romans montrent des grandes qualités de cœur. Après « La Barrière », j’envisage de lire, peu à peu, tous les autres qui ne seront pas, alors, sur le site. Certains vont plus loin dans la spiritualité chrétienne.
    Je pense vous faire plaisir, ainsi qu’à tous les audio lecteurs qui ont bien aimé les premiers romans publiés par L.A. et aussi à moi car j’aime beaucoup les enregistrer. Je suis heureuse de partager avec vous ces heures agréables.
    A bientôt!
    Amitiés
    Cocotte

  6. Sylvie le 20 janvier 2015

    Un très beau roman qui rend si bien la peine des paysans bretons à l’époque et l’étendue de leurs émotions. Et, toujours, le charme de votre voix opère :-) . Merci à vous.

  7. Cocotte le 20 janvier 2015

    Un très grand merci, chère Sylvie, pour voir pris la peine de poster cet aimable commentaire qui m’a fait un grand plaisir.
    Je suis heureuse de savoir que vous aimez René Bazin, qui est un peu oublié de nos jours, éclipsé par son neveu Hervé.
    J’envisage de lire d’autres romans de cet auteur qui, j’espère, vous plairont aussi.
    Amicalement
    Cocotte

  8. Francine du Québec le 2 août 2016

    Bonjour chère Cocotte :
    Je viens d’entendre ce beau roman de René Bazin.
    Merci chère Cocotte pour cette belle lecture.
    J’ai adoré cette belle histoire. Je vais adopter cet auteur car j’aime vraiment. À bientôt ma chère. 😉

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.