Page complète du livre audio gratuit :


BEAUVOIR, Roger (de) – Mademoiselle de Choisy

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 37min | Genre : Romans


Mademoiselle de Choisy

Par une soirée neigeuse du mois de décembre 1660, deux hommes en manteau de couleur sombre, marchant à distance l’un de l’autre vers le palais Mazarin, s’arrêtèrent simultanément à l’angle de la rue Richelieu, et franchirent d’un pas pressé le seuil du cabaret de la Barbe-d’Or, taverne fort en vogue à cette époque.

Ces deux aventuriers complotent l’enlèvement d’une jeune fille, qui doit sortir du palais Mazarin, à minuit, après le bal masqué donné par le ministre. Elle portera sur l’épaule un bouquet de rubans bleus.

Pendant ce temps, dans les vastes salles du palais Mazarin, tout n’était que lumière, musique, pierreries. On eût dit un conte de fées.

Anne d’Autriche et le cardinal attendent le roi Louis XIV, récemment marié à l’infante Marie-Thérèse.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Mademoiselle de Choisy.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 3 671 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

17 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Ooh chère Cocotte, un roman d’aventures ! Avec un personnage haut en couleurs ! L’abbé de Choisy est un personnage réel dont la vie est des plus intéressantes ! Et il a vécu jusqu’à 80 ans, toujours habillé en femme. Sa biographie vaut le coup d’être lue.
    J’ai commencé l’écoute, évidemment !
    Merci pour ce nouvel enregistrement !
    Amitiés
    CM

  2. Cocotte le 18 octobre 2018

    Chère amie Claire-Marie
    Merci pour toutes ces précisions concernant l’abbé de Choisy. Je n’ai pas voulu les mettre dans le billet de présentation, pour ménager le suspense et la surprise, mais certainement beaucoup d’audio lecteurs savaient qui était l’abbé de Choisy. Maintenant, l’histoire aura un intérêt différent, et la surprise sera la découverte du coupable de l’empoisonnement d’Henriette d’Angleterre, dont la mort fut longtemps une énigme..
    Votre commentaire attirera certainement des audio lecteurs.
    Merci pour votre encourageant commentaire. Merci de me faire confiance, sans attendre d’avoir fini d’écouter le roman. C’est toujours un grand plaisir de vous retrouver.
    Quelques nouveaux romans d’aventures sont en préparation. J’espère que vous les aimerez.
    A bientôt!
    Amitiés
    Cocotte

  3. ShmuelR le 18 octobre 2018

    Le billet de présentation m’étonne un peu : les spécialistes peuvent-ils nous dire s’il existait une Rue Richelieu en 1660 alors que le susdit a quitté ce bas monde en 1642 ? De toute façon, nous allons encore nous régaler à l’écoute de Dame Cocotte. Merci Dame Cocotte.

  4. Cocotte le 18 octobre 2018

    Cher Shmuel
    Ma foi, au sujet de la rue Richelieu, il faudrait voir ça avec l’auteur…
    En principe, on donne à une rue, à un square etc. le nom d’une personnalité qui a quitté ce bas monde, pas à un vivant, sauf exceptions. 18 ans après la mort de Richelieu, c’est bien possible.
    De toute façon, l’auteur peut arranger la réalité… et la topographie à son gré. Vous en savez quelque chose, n’est-ce pas?
    Merci pour votre aimable commentaire.
    Amitiés.
    Cocotte

  5. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Chère Cocotte, je n’ai rien divulgaché! L’abbé apparaît en femme dès le premier chapitre !
    Si vous pensez que c’est le cas, je vous prie de recevoir mes humbles excuses !
    Je ne sais pas ce qui se passe après car je n’ai écouté que le début et, par ailleurs, l’abbé de Choisy est connu pour cette particularité, entre autres!
    Encore une fois, toutes mes excuses
    Salutations amicales,
    CM

  6. Cocotte le 18 octobre 2018

    Mais non, chère Claire-Marie, vous n’avez rien divulgaché.
    Vous n’avez pas à vous excuser. Comme j’avais repéré le titre du livre en croyant que Mademoiselle de Choisy était une femme, j’ai cru bêtement que les audio lecteurs partageaient mon ignorance. Mais vous avez raison, l’abbé est bien connu pour cette particularité, comme le chevalier d’Éon par exemple.
    Ah! Il s’en passe, des choses, après le premier chapitre! On entre dans le domaine des belles dames, des duels, des enlèvements, des secrets, des viols… Les amateurs de romans de cape et d’épée sont gâtés.
    J’aime bien varier les genres et les plaisirs.
    Je vous embrasse, chère Claire-Marie. Ne soyez pas contrite ni peinée! J’aime beaucoup vos commentaires.
    Cocotte

  7. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Ouf, je me sens mieux ! Vous savez combien j’aime ces romans de cape et d’épée ! Je vais m’y remettre ce soir !
    Je vous embrasse également, amie Cocotte !

  8. Cocotte le 18 octobre 2018

    Vous partagez les goûts de nombreux audio lecteurs. J’ai reçu un aimable commentaire proposant « Le Capitan ». Je l’ai annoncé. Voilà de quoi vous réjouir!
    Je suis heureuse que vous vous sentiez mieux. Il n’y avait vraiment pas de quoi vous préoccuper.
    Et, cerise sur le gâteau, j’ai beaucoup apprécié votre délicatesse et vos scrupules!
    Tout est bien qui finit bien!
    Amitiés
    Cocotte

  9. Christiane-Jehanne le 18 octobre 2018

    Rue de Richelieu, 1634.
    Rue Royale quelques mois, auparavant, en 1633.
    Merci cher Shmuel, de faire chercher!, et merci Wikipédia !

    Très belle lecture, chère Cocotte !
    Lirez-vous aussi les mémoires de l’abbé de Choisy, comme on vous le demande, ce serait un superbe apport et complément.

    Amitiés :) !
    Christiane.

  10. ShmuelR le 18 octobre 2018

    Si la Rue Richelieu porte son nom depuis 1634 et que l’homme qui le portait aussi est mort en 1642, cela veut dire soit qu’il a donné son nom à la rue de son vivant (à lui, pas à elle), soit que la rue s’appelle de son nom (à elle) pour d’autres raisons. A suivre…

  11. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Shmuel, êtes vous sûr qu’il ne s’agit pas du Duc de Richelieu dont il est question ?
    Je n’ai fait aucune recherche encore mais c’est une piste…

  12. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Par ailleurs, même aujourd’hui, on peut donner le nom d’une personne vivante à une rue. Rien ne l’interdit. Si c’est possible aujourd’hui, je ne vois pas pourquoi cela n’aurait pas été possible à la grande époque de l’absolutisme royal

  13. Claire-Marie le 18 octobre 2018

    Ooops! Désolée Christiane-Jehanne, je n’avais pas lu votre commentaire. Donc voilà, c’est bien notre Cardinal qui a eu une rue de son vivant !

  14. Romain le 23 octobre 2018

    Comme vous êtes vaillante, Dame Cocotte!
    Votre longue et belle lecture accompagnera une longue route que je redoutais de faire seul.
    Merci pour votre enthousiasme communicatif.

  15. Cocotte le 23 octobre 2018

    Cher Romain
    Que je suis heureuse de vous accompagner pendant vos longs trajets. La route est souvent monotone, en effet!
    Merci pour votre si aimable message. Il m’encourage à rechercher des titres susceptibles de plaire aux audio lecteurs.
    Bonne et agréable route. Il fait un beau soleil qui vous rend votre conduite plus agréable.
    Amitiés
    Cocotte

  16. Vera le 4 mai 2020

    J’ai beaucoup aimé l’histoire! Merci de votre lecture si bien faite, Cocotte!

  17. Cocotte le 5 mai 2020

    Merci beaucoup, Véra, d’avoir pris la peine de me poster ce agréable « retour », qui me fait bien plaisir. C’était un texte très agréable à enregistrer.
    Bonnes lectures, en ce temps de confinement. On commence à avoir envie d’évasion. Puissent nos lectures vous en apporter un peu.
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.