Page complète du livre audio gratuit :


BILHAUD, Paul – Nous deux

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 3h 40min | Genre : Romans


Paul Bilhaud - Nous deux

En ce jour de la saint Valentin, ce roman d’amour, de tendresse et de passion, est dédié à tous les amoureux, ceux qui le sont, ceux qui l’ont été et ceux qui le seront.

Quelques extraits :
« Comment vient l’amour ?
- Ça, je l’ignore, mais, ce que je sais, c’est qu’une fois qu’il est venu, il faut tout fermer pour qu’il ne puisse plus s’en aller. »

« – Quelle différence faites-vous entre le désir et l’amour ?
- Le désir, c’est l’amour qui passe, l’amour, c’est le désir qui reste. »

« – Quelle différence faites-vous entre le plaisir et le bonheur ?
- Le plaisir, c’est de se revoir, le bonheur, c’est de se retrouver. »

« Tout ce qu’il y a de bon, de désintéressé, d’élevé et de meilleur : affection, tendresse, attachement, dévouement, générosité, sacrifice… amour, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, voilà la femme ! Voilà ses qualités ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Nous deux.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitres 01 à 12.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitres 13 à 21.mp3
Chapitres 22 à 28.mp3
Chapitres 29 à 35.mp3



Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Riquette et narration : Cocotte,

Riquet : Florent,

Voix masculines : Lemoko,

Interprétation de la chanson Mon petit Toi : Christophe Ménager.



> Références musicales :

Max Bruch, Concerto 01 pour violon et orchestre, interprété par Yehudi Menuhin et l’ensemble Philharmonia Orchestra, dirigé par Walter Susskind (1958,  domaine public).

Paul Blihaud, Mon petit Toi, interprété par Christophe Ménager.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , , , , ,

 

Page vue 5 757 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.