⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


BOCCACE, Jean – Le Roi Pierre d’Aragon – Le Magnifique – Conclusion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


Le Roi Pierre d'Aragon

Le Roi Pierre d’Aragon (Dixième Journée, Nouvelle 7 du Décaméron) a su faire le bonheur de la belle Lise, la fille d’un apothicaire florentin :

« C’est par de pareilles actions qu’on mérite l’attachement de ses sujets, qu’on donne l’exemple de la bienfaisance, et qu’on obtient une réputation glorieuse et immortelle : mais c’est ce dont les grands seigneurs s’embarrassent peu aujourd’hui. Ils ne se distinguent des autres hommes que par la cruauté et la tyrannie. »

La cinquième nouvelle de la Troisième Journée, Le Magnifique est plus légère et ressemble à la quinzaine déjà publiée. C’est le chemin, en trois étapes d’une conquête :
a) « Vous avez trop d’esprit, madame, pour ne vous être pas aperçue, depuis longtemps, que je brûle d’amour pour vous : je vous en demande pardon ; mais je n’ai pu me défendre des charmes de votre beauté ; elle l’emporte sur celle de toutes les femmes que je connais. »
b) « La dame n’ouvrit point la bouche, mais laissa connaître au Magnifique qu’elle n’était pas aussi insensible qu’elle l’avait paru d’abord. »
c) « On imagine bien que ce ne fut pas la seule nuit qu’ils passèrent ensemble : leur commerce dura tout le temps de l’absence du mari. La chronique prétend même qu’ils trouvèrent le moyen de se réunir plusieurs fois depuis le retour du cocu. »

C’est une nouvelle comme cette dernière qui pousse Boccace à écrire cette Conclusion que toute lectrice bien pensante et choquée doit parcourir :
« Qui blâmera les nudités, les caprices de l’imagination dans le pinceau du peintre ? Qu’il peigne saint Michel, une lance à la main, combattant le diable, ou saint Georges aux prises avec un dragon ; qu’il représente Adam et Ève dans l’état où ils étaient en sortant des mains du Créateur, personne n’y trouve a redire. Au reste, ce n’est ni dans une église, où tout doit partir du cœur et être énoncé avec les paroles les plus rigoureuses, que ces Nouvelles ont été contées. [...] Au reste, ceux ou celles qui voudront lire des Nouvelles ont la liberté du choix. Qu’ils prennent celles qui leur plairont et laissent les autres de côté. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Roi Pierre d’Aragon, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

> Écouter un extrait : Le Roi Pierre d’Aragon.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Le Roi Pierre d’Aragon.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Le Magnifique.mp3
Conclusion.mp3


> Consulter les versions textes de ce livre audio : Le Roi Pierre d’Aragon, Le Magnifique, Conclusion.

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Nouvelles, , ,

 

Page vue 7 507 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.