Page complète du livre audio gratuit :


BOCCACE, Jean – Le Roi Pierre d’Aragon – Le Magnifique – Conclusion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


Le Roi Pierre d'Aragon

Le Roi Pierre d’Aragon (Dixième Journée, Nouvelle 7 du Décaméron) a su faire le bonheur de la belle Lise, la fille d’un apothicaire florentin :

« C’est par de pareilles actions qu’on mérite l’attachement de ses sujets, qu’on donne l’exemple de la bienfaisance, et qu’on obtient une réputation glorieuse et immortelle : mais c’est ce dont les grands seigneurs s’embarrassent peu aujourd’hui. Ils ne se distinguent des autres hommes que par la cruauté et la tyrannie. »

La cinquième nouvelle de la Troisième Journée, Le Magnifique est plus légère et ressemble à la quinzaine déjà publiée. C’est le chemin, en trois étapes d’une conquête :
a) « Vous avez trop d’esprit, madame, pour ne vous être pas aperçue, depuis longtemps, que je brûle d’amour pour vous : je vous en demande pardon ; mais je n’ai pu me défendre des charmes de votre beauté ; elle l’emporte sur celle de toutes les femmes que je connais. »
b) « La dame n’ouvrit point la bouche, mais laissa connaître au Magnifique qu’elle n’était pas aussi insensible qu’elle l’avait paru d’abord. »
c) « On imagine bien que ce ne fut pas la seule nuit qu’ils passèrent ensemble : leur commerce dura tout le temps de l’absence du mari. La chronique prétend même qu’ils trouvèrent le moyen de se réunir plusieurs fois depuis le retour du cocu. »

C’est une nouvelle comme cette dernière qui pousse Boccace à écrire cette Conclusion que toute lectrice bien pensante et choquée doit parcourir :
« Qui blâmera les nudités, les caprices de l’imagination dans le pinceau du peintre ? Qu’il peigne saint Michel, une lance à la main, combattant le diable, ou saint Georges aux prises avec un dragon ; qu’il représente Adam et Ève dans l’état où ils étaient en sortant des mains du Créateur, personne n’y trouve a redire. Au reste, ce n’est ni dans une église, où tout doit partir du cœur et être énoncé avec les paroles les plus rigoureuses, que ces Nouvelles ont été contées. [...] Au reste, ceux ou celles qui voudront lire des Nouvelles ont la liberté du choix. Qu’ils prennent celles qui leur plairont et laissent les autres de côté. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Roi Pierre d’Aragon, dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

> Écouter un extrait : Le Roi Pierre d’Aragon.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Le Roi Pierre d’Aragon.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Le Magnifique.mp3
Conclusion.mp3


> Consulter les versions textes de ce livre audio : Le Roi Pierre d’Aragon, Le Magnifique, Conclusion.

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Nouvelles, , ,

 

Page vue 5 603 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.