Page complète du livre audio gratuit :


BOYLESVE, René – Nouvelles (Première Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


René Boylesve

Académicien français, René Boylesve (1864-1926) a fréquenté Anatole France, André Gide, Jean Moréas, Paul Bourget, Maurice Barrès, Paul Valéry…

Il se raconte très discrètement dans ses romans, et quelques nouvelles dont celles-ci, qui témoignent de son esprit libertin et ironique, très indépendant, apte à bien traduire l’atmosphère de son époque.

« Et la fiancée chantait.
Elle ne chantait ni bien ni mal, ce qui est déjà très grave ; elle ne chantait ni par vocation ni en révélant un goût personnel ; elle ne chantait ni pour donner du plaisir, ni pour en éprouver elle-même. Elle chantait en qualité de jeune fille et de fiancée. [...] »

Oh ne chante pas.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Le dangereux jeune homme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


La pièce fausse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


La niaiserie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 11 726 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Frederik le 20 mars 2010

    Ah Maître Depasse voilà encore un coup de maître !!!
    Grand merci; Vivre à New York et peindre des toiles tout en se laissant porter par vos textes…Car oui, je dis bien Vos textes, tant il est vrai que vous les portez avec gourmandise aux moments les plus dramatiques comme aux plus drôles.

    Le choix des textes, les intonations à certains moments inattendus ; au travers de toutes vos lectures on se plait à tenter de vous deviner, et puisqu’ayant en permanence le pinceau à la main, de vous peindre !

  2. Didier Guislain Pilette le 27 octobre 2010

    Bravo encore à vous M. Depasse pour ce choix judicieu de lecture!

  3. Gilles le 31 janvier 2011

    Délicieuse et amusante lecture,merci Monsieur Depasse de nous les faire partager.

  4. david le 7 mars 2015

    Sympa, merci.

    Je cherchais un Barrès pronfond comme les « amitiés françaises » dont on ne m’a dit que du bien.
    Mais faute de grives on mange des merles.

    Merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.