Page complète du livre audio gratuit :


BRILLAT-SAVARIN, Anthelme – Physiologie du goût

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 14h 47min | Genre : Essais


Brillat Savarin - Gravure physiologie du gout

« La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le bonheur du genre humain que la découverte d’une étoile. » Aphorisme IX.

Bourgeois libéral et homme réputé « aimable », Brillat-Savarin (1755-1826), est membre de l’Assemblée Constituante en 1789 mais s’éloigne de la Révolution en 1793 pour rejoindre la Suisse. Après un passage par le Nouveau Monde, il revient en France où il finit sa vie dans l’univers judiciaire comme conseiller à la Cour de cassation.

Sous le titre quelque peu pompeux de l’ouvrage, se dissimulent d’innombrables anecdotes et digressions personnelles à caractère autobiographique. Ce recueil de souvenirs, qui n’est surtout pas un livre de cuisine – même si on y trouve des recettes -, traite autant des sens sur un air docte que des plaisirs de la table ou de l’histoire des restaurants. Ces mémoires de l’auteur dessinent, sur le ton héroï-comique, les contours d’un certain épicurisme dont modestie, gaieté et humour ne sont pas absents.

« Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps où il est sous notre toit. » Aphorisme XX.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Aphorismes et Préface.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip
Troisième Partie.zip




> Références musicales :

Conradin Kreutzer, Grand Septet Op.62, Allegro (domaine public).

Ponctuation sonore personnelle des aphorismes.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, Société, ,

 

Page vue 12 751 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Grand le 12 février 2014

    Le meilleur livre jamais écrit sur l’art de la bonne chère!

  2. Ahikar le 15 février 2014

    Pour Brillat-Savarin, l’homme est encore de droit divin, roi de toute la nature, et au profit duquel la terre a été couverte et peuplée. Il est donc normal que ce roi possède un organe du goût à nul autre pareil. Et pourtant des chercheurs ont montré que chez les grands singes l’organe du goût est aussi très développé. Alors peut-être que l’homme d’esprit n’est pas la seule créature à savoir manger. ;)

    Nous sommes ce que nous mangeons ! nous dit Brillat-Savarin. Il a sans doute raison. Mais alors déplorons que l’Antiquité nous ait laissé plus de traités de poliorcétique que de gastronomie !

    Merci beaucoup cher Christian pour cette très belle lecture.

    Je me permets d’ajouter un lien vers un article du magazine La Recherche, ainsi qu’un autre vers le visualiseur de Gallica qui permet en cliquant sur le numéro de la page, d’accéder directement au chapitre désiré.

    http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/61/00/23/PDF/GoA_t_La_Recherche_.pdf

    http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Gallica&O=NUMM-28089

    Amitiés,

    Ahikar

  3. Lemoko le 17 février 2014

    Un grand merci Christian pour avoir apporté cette oeuvre sur Litteratureaudio ,
    une référence …une grande référence ,

    lue brillament ,
    le ton est juste
    le tempo parfait

    on apprécie
    on déguste …

    Lemoko

  4. Christian D. le 26 février 2014

    Merci chers amis (entre autres à vous, cher Lemoko) pour vos compliments qui me laissent presque…sans voix!
    Dois-je avouer que je n’ai enregistré que les premières méditations car je craignais que ce texte ne trouve pas son public.Vos réactions chaleureuses m’incitent donc à continuer car il reste encore beaucoup de matière.
    Petite remarque intéressante, selon moi: je suis tombé par hasard sur le texte de Baudelaire consacré au vin et au haschich dans lequel… il se montre particulièrement critique à l’égard de Brillat-Savarin! Ce texte figure d’ailleurs parmi les lectures enregistrées par un autre donneur de voix.

    Merci encore pour vos encourageants commentaires.
    Christian

  5. Marie-Ange Bataillé le 14 mars 2014

    Délicieusement écrit et délicieusement lu. Merci beaucoup. Et comme au restaurant,on demande:la suite, je vous prie !
    Merci encore.
    Marie-Ange Bataillé

  6. Christian Dousset le 20 mai 2014

    Chère Marie-Ange,
    Merci pour votre élogieux commentaire. J’ai le plaisir de vous annoncer le second service! En effet, je viens de terminer l’enregistrement de l’intégralité de la première partie de l’oeuvre qui ne devrait pas tarder à être publiée.
    A bientôt.
    Christian

  7. GEP007 le 24 mai 2014

    J’ai apprécié le livre mais quelle différence lorsqu’il s’agit d’une version Audio : Brillant & Savoureux…
    Votre lecture est impressionnante et j’attends la suite avec impatience : A quand le dessert ?
    Merci encore pour ce chef-d’œuvre
    GEP

  8. Christian Dousset le 10 juin 2014

    Cher GEP,
    Merci pour votre chaleureux commentaire, toujours précieux pour un donneur de voix, et qui m’encourage à continuer les enregistrements.Je suis donc en train « d’attaquer » la 2ème partie; ensuite, il ne restera plus (!) que le 3ème volet intitulé: »Variétés ».
    Je ne vous cache pas qu’il faudra sans doute attendre un tantinet car je suis un peu lent et je diversifie aussi mes lectures.
    A bientôt
    Christian

  9. Christian Dousset le 30 octobre 2014

    Chers ami(e)s,
    A celles et ceux qui attendaient la suite des agapes,j’annonce que je viens de finir l’enregistrement de l’ensemble de l’oeuvre.
    Au plaisir de vous retrouver bientôt.
    Christian

  10. Christian Dousset le 22 décembre 2015

    A toutes celles et à tous ceux qui ont partagé avec moi un moment de littérature, je souhaite de joyeuses fêtes, bonheur et santé pour 2016, dans la sérénité de ces pages qui nous permettent d’échapper à toutes les barbaries.
    Bonne année!
    Christian

  11. alex le 18 août 2016

    Parfaitement lu. Un grand merci !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.