Page complète du livre audio gratuit :


BURNETT, Frances Hodgson – Le Petit Lord

Donneur de voix : Florent | Durée : 6h 34min | Genre : Romans


john hoppner - jeune femme et petit garcon tenant un  chat

Le comte de Dorincourt est un vieil homme bourru, orgueilleux et craint de tous . Sa principale préoccupation est de s’assurer qu’à sa mort, son nom, son titre, son château et son domaine soient transmis à un héritier digne de son rang. Ses trois enfants étant décédés, le vieux comte n’a plus d’autre choix que de faire venir d’Amérique son seul et unique petit-fils : Cédric Errol. Le petit Cédric ignore tout de ses origines nobles, car le vieil homme avait banni de sa vie le fils qui avait osé le braver en épousant quelques années plus tôt une américaine.

Que résultera-t-il de la confrontation du petit américain aux sentiments nobles et du vieil aristocrate anglais au cœur dur ?

Traduction : Eudoxie Dupuis (1835-190?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Petit Lord.zip




> Références musicales :

Claudio Monteverdi, Orfeo, Toccata, interprété par le Bangkok Baroque Ensemble (domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Jeunesse, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 18 474 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Marthe Magnin le 6 juin 2011

    Chic, quelle bonne nouvelle ! Un grand merci d’avoir donné de votre temps et de votre voix pour la joie de beaucoup de jeunes (et moins jeunes) profiteurs !

  2. Plume le 18 juin 2011

    Merci pour cette lecture délicieusement rafraîchissante. Par contre, êtes-vous sûr de la prononciation des noms « Fauntleroy » et « Havisham » ? Je les aurais plutôt prononcés « Fonetleroye » et « Havicham » mais je n’ai pas la prétention d’être une experte.

  3. Florent le 19 juin 2011

    Merci Marthe et Merci Plume pour vos très agréables commentaires.
    Concernant la prononciation, la version texte orthographie différemment ces deux noms.
    - « Havisham » est orthographié « Havisam »,
    - et « Fauntleroy est orthographié « Fautleroy ».

    Mais avec mon piètre accent anglo-saxon, il est bien possible que la prononciation de ces deux noms ne soit pas la bonne. Je m’en excuse …

  4. mathieu le 17 juillet 2011

    Florent je trouve vôtre lecture trè vivante je vous en remerci

  5. caroline le 9 février 2012

    merci Florent,vous m’avez replongé en enfance avec cette lecture que j’avais lu il y a bien longtemps. j’aime beaucoup votre voix et votre lecture est vraiment expressive, c’est bein agreable de vous ecouter.

  6. Jocelyne le 7 juin 2012

    ai-je un problème? Lorsque je transfère les 36 chapitres sur mon ordi les 36 entre en ordre, mais lorsque je transfère sur mon mp3 les chapitres 17 et 27 sont toujours avant le premier chapitre(cela après plusieurs essaie)mais j’aime l’histoire et la voix du lecteur merci pour votre beau travail.

  7. bluenaranja le 30 juin 2012

    J’adore Frances Burnett lorsqu’elle écrit pour les enfants – à quand le jardin secret ?
    A mon humble avis, ce livre, pourtant moins connu en France, fait partie de ses meilleures oeuvres, au même titre que le petit lord, ou Sara Crewe.
    Un grand merci pour vos lectures !! Et ce choix qui me réjouit !

  8. Francine le 20 avril 2013

    Merci et encore Merci Florent. Comme toujours c’est un plaisir de vous écouter nous lire ce beau roman. Vous êtes le meilleur.

  9. Danielle Perruchot le 21 juin 2013

    Cher Monsieur,
    Cette fois, c’est pour un projet de lecture que je vous contacte ; je me suis permis de mettre un message sur le forum.
    Je n’ai pas épuisé le charme de vos lectures que je réécoute très volontiers avec des enfants !
    Bien cordialement.

  10. Delia le 25 mars 2016

    merci pour votre lecture très agréable ! Je ne connaissais le texte qu’en anglais, et je m’amuse de le découvrir en français et en audio.
    En écoutant cette traduction, qui est presque aussi ancienne que le roman, j’ai découvert que le mot anglais « tenant », qui maintenant désigne un « locataire », a été traduit à l’époque par « tenancier », qui désignait des locataires dans des fermes… mot qui a bien changé de sens ! Un plongeon dans l’histoire, et dans le passé des mots…

  11. Vincent de l'Épine le 6 avril 2016

    Bonjour Florent,
    Je viens juste de terminer l’écoute, qui m’a accompagnée quelques jours pendant mes trajets domicile-travail !-)
    Au début on se dit : « C’est cousu de fil blanc », et pourtant on se laisse emporter par le charme des personnages, la justesse des dialogues, et surtout votre voix qui sait tellement bien rendre l’émotion. De plus, la musique est fort bien choisie.
    Merci pour ce très très bon moment.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.