Page complète du livre audio gratuit :


BURNEY, Fanny – Evelina

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 13h 20min | Genre : Romans


Hugh Thomson - Evelina (1906)

« Evelina – de son nom complet Evelina, or The History of a Young Lady’s Entrance into the World (Evelina, ou L’Histoire de l’entrée d’une jeune dame dans le monde) est un roman de la romancière anglaise Fanny Burney, publié pour la première fois en 1778.

Dans ce roman épistolaire, Evelina, l’héroïne éponyme, est la fille non reconnue d’un aristocrate anglais qui mène une vie dissipée. Elle doit à sa naissance équivoque d’être élevée loin du monde, à la campagne, jusqu’à ses dix-sept ans. À travers toute une série d’événements humoristiques qui se déroulent à Londres et dans le lieu de villégiature qu’est Hotwells, près de Bristol, Evelina apprend à trouver son chemin dans le dédale complexe de la société du XVIIIe siècle et gagne l’amour d’un noble seigneur. Ce roman sentimental comprend des aspects faisant appel à la « sensibilité » (sensibility, dans le sens que le terme avait alors en Angleterre) ainsi qu’à un romantisme précoce ; la satire de la société qu’il dresse en fait un précurseur important des œuvres ultérieures de Jane Austen et de Maria Edgeworth, dont les romans explorent de nombreux aspects très similaires. » (Wikipédia)

Traduction anonyme (1797).

> Écouter un extrait : Lettres 01 à 13.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 2 925 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Benoit du L. le 21 mai 2016

    Chère Cocotte,

    Nous voilà comblés, mon épouse et moi !
    En effet , quelques-unes de nos suggestions
    de lectures ont trouvé écho sur LA en si peu de temps !

    Un grand merci à vous dont nous suivons la prolifique « carrière de DDV » !

    Cette Evelina arrive au bon moment puisque nous avons une longue route à faire ces prochains jours.
    Comme à l’accoutumée, votre compagnie sera très appréciée !

    Nos amitiés,
    Benoît et Jeanne

  2. Cocotte le 22 mai 2016

    Chère Jeanne, cher Benoit
    En effet, j’ai bien pensé à vous en enregistrant Evelina, je savais que cette lecture vous ferait plaisir.
    Après Pardaillan, j’enregistrerai Ruth, d’Elizabeth Gaskell. C’est le genre de romans qui vous plaisent bien, je crois. J’espère que vous l’aimerez.
    Un grand merci à tous les deux pour ce commentaire, qui m’a fait chaud au cœur et m’encourage.
    Bonne route, et bonnes vacances, que je vous souhaite ensoleillées et très agréables
    Amitiés
    Cocotte

  3. Bénédicte le 22 mai 2016

    Oh merci, merci, merci chère Cocotte! C’est un vrai bonheur de pouvoir écouter ce livre!

  4. Cocotte le 22 mai 2016

    Je suis ravie, chère Bénédicte, de vous avoir fait plaisir en enregistrant ce livre.
    Fanny Burney a encore écrit « Camilla », mais je n’arrive pas à le trouver en lecture libre. Je le regrette car il y a beaucoup d’amateurs de cette auteure.
    Merci de tout cœur pour votre commentaire qui m’a beaucoup touchée.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Lemuelson le 22 mai 2016

    Pour information, une édition, datée de de 1798, en 5 volumes, de « Camilla, ou la peinture de la jeunesse » est disponible aux adresses suivantes :
    https://books.google.fr/books?id=F9pLAAAAcAAJ
    https://books.google.fr/books?id=JNpLAAAAcAAJ
    https://books.google.fr/books?id=M9pLAAAAcAAJ
    https://books.google.fr/books?id=QdpLAAAAcAAJ
    https://books.google.fr/books?id=UNpLAAAAcAAJ
    Cordialement,
    Lemuelson

  6. Cocotte le 22 mai 2016

    Merci infiniment, cher Lemuelson, pour avoir réussi à dénicher cette édition. C’est vraiment une trouvaille que je n’espérais plus.
    Mais une chose me désole: je n’arrive pas à télécharger ces 5 volumes.
    Ce roman plairait certainement beaucoup aux audio lecteurs, fans de Jane Austen et les autres.
    Accepteriez-vous de m’aider? Merci beaucoup, beaucoup.
    Amicalement
    Cocotte

  7. Cocotte le 22 mai 2016

    Cher Lemuelson
    Après de nombreux tâtonnements, et non moins nombreux essais, je suis arrivée (enfin!) à télécharger les cinq volumes de Camilla.
    Donc, je vous remercie, mais je ne vous dérangerai plus.
    Merci aussi au nom de tous les fans de Fanny Burney qui découvriront cette histoire, grâce à vous.
    Croyez à toute ma gratitude.
    Amicalement
    Cocotte

  8. Paruline le 23 mai 2016

    Chère Cocotte,
    Je vous reviens après de longues semaines de convalescence.
    Je ne vous ai pas oubliée puisque mon frère a enregistré vos lectures pour moi !
    Je viens donc tardivement vous remercier et entamer l’écoute de votre Evelina.
    J’admire l’énorme tâche que vous accomplissez avec tant de générosité.
    Salutations chaleureuses,
    Paruline

  9. Cocotte le 23 mai 2016

    Chère Paruline
    Oh! Je suis désolée d’apprendre que vous avez été souffrante!
    Je suis tellement heureuse de savoir que je vous ai un peu aidée à supporter des semaines de convalescence.
    Lemuelson est arrivé à dénicher, je ne sais comment, le troisième et dernier roman de Fanny Burney, que je croyais introuvable, Camilla. Mais, comme il y a 5 tomes épais, je l’enregistrerai après avoir terminé Pardaillan. J’espère qu’il vous plaira.
    Très amicalement!

  10. Francine du Québec le 24 mai 2016

    Encore une fois ma chère Cocotte vous me faites plaisir avec ce roman de Fanny Burney. J’aime beaucoup ce roman et votre lecture me ravit ! Merci ma belle Cocotte et bon printemps à vous !

  11. Cocotte le 24 mai 2016

    Ah! Ma chère amie Francine, quelle joie de vous retrouver!
    Il me reste encore deux romans du genre que nous aimons, Ruth, de Gaskell et le dernier Fanny Burney, Camilla, mais il reste pour celui-ci un problème de traduction de quelques pages. Si j’arrive à me procurer le texte original, un aimable collègue DDV acceptera probablement de faire la traduction. Le hic est de trouver ces pages en anglais.
    Merci infiniment pour votre commentaire qui m’a beaucoup touchée. Je suis très heureuse de vous avoir fait plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.